Corse Net Infos - Pure player corse

La biodynamie et ses préparations initiées aux agriculteurs corses


Rédigé par Maria-Serena Volpei-Aliotti le Samedi 13 Octobre 2018 à 08:02 | Modifié le Samedi 13 Octobre 2018 - 17:43


La biodynamie est une agriculture, plus proche de la nature qui respecte le mode d’alimentation et l’environnement naturel des plantes. Désherbants chimiques, engrais et autres produits artificiels sont bannis au profit de préparations d'origines naturelles.


Dans le but de fabriquer les préparations nécessaires à la biodynamie, un nouveau rendez-vous au Clos Culombu a été donné vendredi par Jacques Fourès aux agriculteurs venus de toute la Corse.
L'année dernière nous achetions les préparations. Aujourd'hui, grâce à cette initiation, nous les préparons nous mêmes afin d'être totalement autonomes" précise Étienne Suzzoni, du Clos Culombu. 


Dans la biodynamie, de nombreux facteurs  sont pris en compte notamment la cosmologie et la science.  "Aujourd’hui, certains modes de cultures empêchent l’air et l’eau de pénétrer en profondeur dans les sols. Cela entraine une remontée en surface et une perte importante de volume du système racinaire qui n’exploitent plus le terroir", explique Jacques Fourès formateur et conseiller en biodynamie. 


Une partie de l'après-midi était destinée à la fabrication de compost de bouse de Maria Thun. 
"Jacques nous démontre que le bovin a également son importance. Nous avons récupérer les bouses de quelques jours que nous travaillons" commente Étienne Suzzoni.  
"Nous préparons du compost de bouse de Maria Thun, qui est un mélange de bouse de vache, de coquilles d'œuf et basalte qui est un catalyseur de la terre. Cette préparation sert à dynamiser les plantes et à allonger leur système racinaire. Ainsi, elles se nourrissent mieux. Malaxé durant une heure, le compost de bouse de Maria Thun sera mis à composter avec 6 autres préparations spéciales à la biodynamie.
Ce matin, nous avons enterré de la bouse de corne (bouse de vaches mise dans des cornes de vaches). En avril, nous avions enterré chez Camille-Anaïs Raoust du silice de corne (mixture à base de quartz finement broyé, mis dans des cornes de vaches ayant déjà vêlé) "
.explique Jacques Fourès. 

 

Dans la biodynamie, le silice de corne ( le feu) et la bouse de corne (la terre et l'eau) sont complémentaires. " Le Yin et Yang. L'une va structurer la végétation et l'autre va la pousser. C'est un travail d'équilibre entre le + et le-. Si l'on fait de la vigne on va faire plus de silice, et si l'on fait des légumes on fera plus de bouse de corne".

Le Clos Venturi, Joëlle et Christian Benigni les charcutiers de San Martinu di Lota, des oléiculteurs, la chambre de l'agriculture, etc… ils étaient nombreux a avoir répondu présents à cette invitation biodynamique. 
" Nous sommes venus aujourd'hui par intérêt et aussi par curiosité afin de connaître sur les pratiques de la biodynamie car on en parle souvent mais ça reste encore très flou. Ça nous apporte un peu plus de concret " 
---

 Aucune vache n'a été tuée ni écornée pour les préparations-. 





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie