Corse Net Infos - Pure player corse

La Méridionale a testé sa connexion électrique à quai


Rédigé par Pierre BERETTI le Jeudi 20 Septembre 2018 à 23:29 | Modifié le Jeudi 20 Septembre 2018 - 23:59


La Méridionale a testé une solution innovante qui permet la connexion électrique de ses navires à quai à l'aide de Gaz Naturel Liquide (GNL). Cette initiative permettra de réduire considérablement la pollution pour les habitants.


La Méridionale, compagnie maritime qui assure les liaisons maritimes quotidiennes entre la Corse et Marseille a testé une solution écologique afin de réduire son empreinte environnementale à savoir la connexion électrique de ses navires à quai.
« Cela fait déjà longtemps que la Méridionale s’est engagée dans une démarche de développement durable, explique Benoît Dehaye, directeur régional. Nous sommes d’ailleurs la première compagnie maritime en Méditerranée à avoir connecté électriquement ses navires à quai dans le port de Marseille fin 2016. Ajaccio n’est pas une ville encore assez équipée pour nous permettre de dupliquer le schéma marseillais. Ainsi, en attendant nous avons conçu et testé une solution de transition avec nos partenaires, la CCI et Air Flow ».

Il faut savoir qu’un navire émet des particules fines, il s’agit d’une pollution qui peut engendrer des risques pour la santé des riverains. Les ports de Corse sont également très concernés par cette pollution aux particules fines. Selon France Nature Environnement, l’air serait jusqu’à 37 fois plus pollué lors des départs et des arrivées de ferries. À Ajaccio, un pic de 70 000 particules ultrafines a déjà été mesuré lors du départ d’un navire. Cette solution a nécessité une organisation technique spécifique.

« Il nous a fallu trouver une solution adaptée et innovante, ajoute Christophe Séguinot, directeur technique. En effet, nous avons travaillé avec nos partenaires à partir d’un gaz propre, le GNL. Nous travaillons avec cinq éléments : Une citerne, un vaporisateur, deux groupes électrogènes et un transformateur. Le gaz est d’abord transformé en énergie électrique de 400 volts puis une fois de plus transformé en une puissance de 11 000 volts nécessaires aux navires. Cette installation nous permet de retrouver l’équivalent de ce que nous avons à Marseille ». 

La direction de la Méridionale a insisté également sur le fait que cette solution est mobile et très facile à l’installation ainsi qu’à la désinstallation. Ce qui permettra de sortir l’équipement rapidement lorsque la cité impériale aura la puissance nécessaire pour alimenter les bateaux.  
Le test « grandeur nature » a donc été un succès pour la Méridionale et ses partenaires. 





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Novembre 2018 - 15:58 ​L’Echecs Club Ajaccien fait peau neuve !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie