Corse Net Infos - Pure player corse

La 1ère "journée du droit au collège" pour les collégiens de Lisula


Rédigé par Maria-Serena Volpei-Aliotti le Jeudi 4 Octobre 2018 à 19:47 | Modifié le Jeudi 4 Octobre 2018 - 22:42


Aujourd’hui s’est déroulée dans tous les collèges de France la 1ère journée nationale du droit au collège, organisée par le Conseil National des Barreaux et le Ministère de l’Éducation Nationale. Le thème de cette 1ère édition dédiée aux classes de 5èmes est celui des règles de droit sur les réseaux sociaux, qui fait écho à la hausse du cyber-harcèlement en milieu scolaire.



 

 

Dans le cadre de la journée du droit au collège, les élèves de 5ème du collège Pascal Paoli ont participé ce jeudi 4 octobre à cette toute première édition nationale.
«  Cette journée est destinée à sensibiliser les collégiens aux droits, avec un axe plus particulièrement dirigé sur le harcèlement et les réseaux sociaux » présente Jean-Marc Andreani, chef de l’établissement. 

 

Une demie journée encadrée par les professeurs et animée par Maître Livia Ceccaldi-Volpei, avocate au barreau de Bastia. 

« Le but de cette journée est de démontrer aux élèves que le droit est partout. Le thème choisi cette année est celui des réseaux sociaux. Un thème très été bien choisi car ils font partie intégrante de leur quotidien. Cela leur permet de savoir qu’ils ont des droits mais aussi des devoirs mais également de les alerter sur leurs utilisations car souvent, sans qu’ils ne s’en rendent compte, ce qu’ils font peut avoir des implications» précise maître Ceccaldi-Volpei. 

Dans la salle de musique de l’établissement, les adolescents, directement concernés par ce thème, ont activement participé à cet échange. 

Parmi les nombreuses questions posées, le cyber-harcèlement est effectivement revenu très fréquemment. «  La frontière est assez floue entre la plaisanterie et le harcèlement » indique Maîtres Ceccaldi-Volpei. 

Les enfants ont exprimé avec leurs mots, ce qu’ils connaissent et ressentent lorsqu’on leur parle de harcèlements. « Cette journée nous apporte beaucoup d’informations. Nous apprend comment on doit se comporter et les règles qu’on doit respecter. Il faut faire attention à ce qui peut se dire sur les réseaux. Harceler, critiquer, insulter ou avoir des propos diffamatoires vis à vis d’une personne peut avoir de très graves conséquences, » expliquent Lisandru, Marc’Andria et Hiba. 

De nombreux conseils leurs ont été ainsi donnés par maître Livia Ceccaldi-Volpei. Une journée d’informations qui leur permettra de mieux se comporter et mieux réagir face à certains événements, de mieux connaître leurs droits et les limites qu’ils ne doivent pas franchir. Les contrôles parentaux, les vérifications des profils sur les réseaux sociaux, les jeux en ligne et les téléphones portables, de nombreux parents ont la main sur les moyens de communication de leurs enfants. Pourtant, certains de ces échanges peuvent passer à travers les mailles des filets, et en cas de problèmes, les ados n’osent pas forcément s’adresser à leurs parents ou leurs professeurs. « D’abord, moi j’irais régler directement les comptes avec celui qui me harcèle » précisent les garçons. « Si on a un problème, on doit en parler à un adulte. Mais moi avant aujourd’hui, j’aurais eu honte d’en parler à un adulte si j’avais eu un problème » ajoute Hiba. 

Les prochaines éditions pourront s’étendre à l’ensemble des classes de collège, avec des thèmes choisis aux problématiques et évolutions de la société.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie