Corse Net Infos - Pure player corse

"L'ordre des choses" présenté aux lycéens de Balagne


Rédigé par Maria-Serena Volpei-Aliotti le Vendredi 22 Mars 2019 à 07:14

"L'ordre des choses", film d'Andrea Segre, a été présenté ce jeudi 21 mars au cinéma le Fogata de l'Ile Rousse en partenariat avec Amnesty International de Haute Corse, à 3 classes du lycée polyvalent de Balagne.




 

Dès 9h ce jeudi 21 mars, les classes de 1ère et terminale L et de 1ère STMG du Lycée de Balagne, ont assisté à la projection du film " L'ordre des choses" d'Andrea Segre. 

« Notre objectif est de leur proposer un film à partir duquel ils puissent réfléchir et débattre sur des faits d’actualité tels que la défense des droits humains. Les amener également à réfléchir sur le sort de certains. …» explique madame Tisserand, documentaliste au lycée. 

 

Après " Mustang " de Deniz Gamze Ergüven, et  " Rafiki" de Wanuri Kahiu, "L'ordre des choses " était la dernière séance de l'année.  

 

" Demain nous travaillerons sur le thème de la peine mort". 

En fin de séance, c'est madame Vittori, professeur d'anglais et membre d'Amnesty International qui a ouvert le débat. " Nous sommes une association ONG et nous défendons les droits humains. Aujourd'hui, avec ce film, je vais parler avec les élèves du problème des migrants et des réfugiés dans le monde et plus particulièrement ceux en Libye. Comme ils sont traités par les gouvernements libyens mais aussi la politique de l'union européenne vis à vis des migrants et réfugiés. Une Europe qui se ferme, qui devient une forteresse et qui laisse toutes ces personnes subir des violations terribles de leurs droits par des maltraitances, des tortures, des emprisonnements et les tensions dans les camps. Il est important de sensibiliser les plus jeunes. On entend parler des migrants qui prennent la mer et qui meurent mais il y a aussi leur situation en Libye, leur vie là-bas. Ils sont aussi victimes des passeurs qui pratiquent une traite d'êtres humains » dénonce madame Vittori, membre d'Amnesty Internationale.

 

"J'ai trouvé dommage que le film ne dénonce pas assez les violences faites aux migrants mais ils ont bien souligné leurs sorts dans les prisons. Ils y ont dénoncé aussi l'hypocrisie des pays européens face à tout ça. C'était très intéressant », précise Leila Casanova élève de 1ère L.

 

 





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie














Newsletter




Galerie
Galeani
Galeani
Nettoyage Sanguinaires
Nettoyage Sanguinaires
Recyclerie de Corse
Recyclerie de Corse
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Logements sociaux à Budiccioni
Logements sociaux à Budiccioni
Incendie appartement Ajaccio
Incendie appartement Ajacci
Premier bain de l'année à L'Ile-Rousse
Animations de Noël à Porto-Vecchio
Clean walk à Ajaccio
Messe de Noël à Castellucio