Corse Net Infos - Pure player corse

L’égalité homme-femme en débat : Ingénieure s’écrit et se vit au féminin


Rédigé par Michela Vanti le Mercredi 7 Février 2018 à 20:15 | Modifié le Mercredi 7 Février 2018 - 23:40


Dans le cadre du « Tour de France de l’égalité femmes-hommes », devenue cause nationale, une conférence-débat a eu lieu ce mercredi à la Plateforme de l'Université de Corse et du CNRS : Laboratoire Stella Mare sur l’accès des femmes à des postes de responsabilité dans les métiers scientifiques. Une rencontre pour faire tomber les barrières et inciter les filles à se lancer dans des études scientifiques.


Ces dernières années l'égalité entre les femmes et les hommes a franchi des étapes importantes et a connu des avancées législatives notables. Toutefois, au regard de la persistance d'inégalités et de stéréotypes, le Gouvernement a voulu donner un nouvel élan à l'égalité femmes-hommes pour renforcer l'effectivité des droits et provoquer un changement sensible des mentalités et, en octobre dernier, le Premier ministre Edouard Philippe et la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes Marlene Schiappa ont lancé le « Tour de France de l’égalité » afin que l'ensemble de la population s'approprie cet enjeu. Pour ce faire, des initiatives sont organisées afin d’offrir l'opportunité à chacune et chacun de s'exprimer sur la manière dont elle/il appréhende la question de l'égalité. En Corse ce Tour a fait une halte à la Plateforme de l'Université de Corse et du CNRS, le Laboratoire Stella Mare, où ce mercredi a eu lieu une conférence-débat sur les sciences de l’ingénieur au féminin pour promouvoir les métiers scientifiques et l'égalité professionnelle femmes-hommes.
Organisée par la délégation corse de l’association Femmes Ingénieures et animée par Carole Savelli, Ingénieure diplômée du Conservatoire National des Arts et Métiers et première déléguée régionale pour la Corse de l’association Femmes Ingénieures, la rencontre a permis d’entendre les témoignages de femmes ingénieures, des scientifiques, mais également de femmes à des postes à responsabilité dans l’administration et la société civile, travaillant en Corse.  
CNI a rencontré Carole Savelli en marge de la conférence. 

CNI : Vous êtes la première déléguée régionale pour la Corse de l’association Femmes Ingénieures, quelles actions vous avez mis en place afin de promouvoir l’égalité femmes-hommes ? 
CS : Ca ne fait que trois ans que je suis déléguée régionale de l’association Femmes Ingénieures et depuis j’interviens régulièrement dans les lycées de l’ile, lors des journées d’orientation, pour présenter les métiers de l’ingénieur au féminin.


CNI : Comment réagissent les jeunes femmes que vous rencontrez?
CS: Il y a beaucoup de clichés à combattre, c’est aussi la raison de la conférence. Les jeunes filles ont du mal à se projeter dans la vie d’ingénieur parce que elles ne la connaissent pas, parce que  il y a un coté technique qui colle à la peau. Certes il y a du technique mais pas que ...et le monde du travail est en manque d'ingénieurs qui sont très recherchées car elles apportent une vision que les hommes n’ont pas.

CNI : On peut aujourd’hui se former en Corse à ce métier et quelles sont les issues professionnelles ?
CS : Depuis quelques années il y a l’Ecole d’ingénieur Paoli Tech de l’Université de Corse et il est donc possible d’étudier ici et, comme en témoignent les jeunes femmes qui sont là aujourd’hui, il y a un tiers des effectifs qui sont féminins. Pour ce qui est de l’employabilité il est certain que la Corse ne possède pas un secteur industriel où ces figures professionnelles peuvent s’insérer mais par contre dans la biochimie et le monde marin il y a beaucoup d’opportunités.


CNI : Pourquoi avez-vous choisi Stella Mare pour la conférence d’aujourd’hui?
CS: Parce que ce laboratoire fait de la recherche appliquée et en ingénierie on est très pragmatique. On est aussi bien dans la recherche que dans l’application et Stella Mare a plusieurs atouts : on y retrouve beaucoup de femmes ingénieurs de recherche et d’étude, l’égalité et la mixité sont présentes donc j’ai choisi ce lieu pour mettre en lumière une réussite de la recherche appliquée et de ce que l'on peut faire dans les métiers de l'ingénierie. 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie