Corse Net Infos - Pure player corse

L'édito de Jacques Renucci : Les rails mobilisés


Rédigé par Jacques RENUCCI le Vendredi 2 Février 2018 à 23:15 | Modifié le Samedi 3 Février 2018 - 23:59


Le train à demi tarif pour la manifestation, soit. Mais pourquoi pas solliciter aussi la diaspora, avec l'avion ou le bateau à demi-tarif ?


L'édito de Jacques Renucci : Les rails mobilisés
Une belle polémique, pimentée par ce qu'elle a d'inattendu, est venue occuper la veille de la manifestation unitaire d'Ajaccio destinée à soutenir l'action du pouvoir territorial. Elle tient à l'initiative des Chemins de Fer de la Corse qui, pour l'occasion, ont décidé de diminuer de moitié le prix du billet. Tutti in Aiacciu ! Et même, pourquoi pas, à petite vitesse par le rail à des conditions préférentielles.

Aux CFC, on se défend d'être « aux ordres », si ce n'est à ceux du hasard qui préside à toute destinée humaine. Les responsables du train avaient justement décidé, sans doute depuis longtemps, d'une « journée découverte » de cet outil de transport éminemment touristique…
Qui pourrait en vouloir à ces responsables soucieux de promotion si leur journée à prix bradés tombe, par ce fameux hasard, le jour d'une manifestation ? Personne.
Nul n'est maître du destin. Mais cette démarche indigne l'opposition territoriale, qui y voit une résurgence du clan dans lequel cette opposition a pris naissance !
On se souvient, entre autres, des charters du RPR, déversant dans les ports et aéroports des troupeaux d'électeurs la veille de scrutins divers... Cette facilitation de la mobilité des gens, favorisée par des listes électorales à rallonge, avait cours lors des élections, depuis que le vote existe dans l'idée particulière que l'île se fait de la démocratie. La fin justifie les moyens, surtout lorsque ces moyens sont ceux des autres...
Mais l'époque a changé, c'est du moins ce qu'on nous affirme, et la bonne gestion de l'argent public est, paraît-il, un impératif catégorique.

Cela dit, le grand rassemblement prévu dans la cité impériale aurait-il été moindre sans cet effet d'aubaine initié par le train corse ? Il est permis d'en douter. D'autant plus que ce « coup de pouce », au-delà des postures outragées et des effets de manches citoyens, entraîne avec lui d'autres questions.

S'il s'agit absolument de faire nombre, de faire masse pour démontrer à l’État que chaque Corse est soucieux de l'avenir de l'île en accord avec ses élus, pourquoi la diaspora a-t-elle été écartée de la fête, elle que l'on convie de plus en plus à donner son avis ? Pourquoi pas des places d'avion et de bateau à demi-tarif en direction d'Ajaccio ? Allons plus loin pour optimiser la mobilisation. Dans la ville impériale, pourquoi pas, en ce jour fondamental, les consommations à moitié prix dans les bars, les repas à moitié prix dans les restaurants ? Qui paierait en fin de compte la facture militante ?
Peu importe. Il suffira que l'île s'endorme avec la satisfaction du devoir patriotique accompli et rêve d'avoir convaincu de son bon droit Emmanuel Macron avant sa jupitérienne visite.




Corse | Entretiens | Elections | Institutions





Derniers tweets
Corse Net Infos : Consultez la #météo #corse en permanence et en direct sur #CNI https://t.co/n8GcKLIvbV
Dimanche 22 Juillet - 08:18
Corse Net Infos : Consultez la #météo #corse en permanence et en direct sur #CNI https://t.co/n8GcKM063t
Dimanche 22 Juillet - 08:17
Corse Net Infos : Avec #OKpal soutenez #CNI ! https://t.co/EimdOC7Xpg
Dimanche 22 Juillet - 08:15
Corse Net Infos : #Bonghjornu #Bonjour La photo du jour : Le clocher illuminé de Sant'Eramu di #Cervioni https://t.co/iQt6IPJIMS
Dimanche 22 Juillet - 08:13



Newsletter






Galerie