Corse Net Infos - Pure player corse


L'appel désespéré des bergers sardes aux fromagers corses


le Lundi 18 Février 2019 à 21:25

Plusieurs milliers de bergers, producteurs de lait sardes clament depuis 10 jours leur colère en déversant des litres et des litres de lait sur la chaussée. Ils dénoncent ainsi la chute des prix dont ils rendent responsable la grande distribution. Les discussions engagées entre les deux parties n'ont encore rien donné de concret.




Photo https://www.agricultura.it
Photo https://www.agricultura.it
Ils sont enragés et déçus les centaines de bergers sardes qui, depuis le 9 février, bloquent les routes, prennent d’assaut des fromageries et déversent des milliers de bidons de lait. À quelques jours seulement des élections régionales, les producteurs de lait de chèvre et de brebis de "l’isola surella" ont donc multiplié les actions démonstratives pour protester contre la baisse des prix du lait, qui entraîne une chute considérable de leurs revenus. Ce produit leur est payé moins de 60 centimes au litre contre 85 centimes en 2017.  
Le soulèvement des bergers sardes a attiré l’attention de l’opinion publique italienne, des médias et évidemment du gouvernement. Le vice-Premier ministre italien Matteo Salvini aurait déclaré être favorable pour fixer un prix minimum garanti pour le lait.  
Mais ces éleveurs, frappés par une crise économique sans précédent, ne croient plus aux promesses des politiques. Ils ont menacé de bloquer les bureaux de vote dimanche 24 février, si une solution n’est pas trouvée entre-temps.

L'appel lancé à la Corse

Selon le site http://www.sardiniaenquirer.it/ au cours d'une réunion publique, plusieurs bergers de Gallura auraient proposé de vendre leur lait en Corse pour sortir de l’impasse.
« Nous avons essayé de passer des accords avec les fromageries de Corse, mais il semble qu'elles aient été menacées ! Les Corses refusent de nous acheter le lait, ils nous ont laissé tomber, après nous avoir dit qu’ils auraient acheté le lait 1,20 euro". - aurait déclaré un producteur au site d’information Sardinia Enquirer - "Apparemment, en Sardaigne, nous sommes en prison ! Nous devons recevoir des marchandises de l’étranger, mais lorsqu’elles sortent, seuls quatre ou cinq industriels peuvent le faire. Mais comment est-ce possible ?" , poursuit le berger, qui ajoute : " Quiconque sera capable de conclure un accord avec la Corse gagnera évidemment un pourcentage. "  





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 15 Octobre 2019 - 06:51 La météo du Mardi 15 Octobre 2019 en Corse

Mardi 15 Octobre 2019 - 06:45 La photo du jour : Soleil levant sur Bavella

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude