Corse Net Infos - Pure player corse

Jean-Guy Talamoni : « Les mesures, que nous avons votées, ont aidé les Corses à mieux vivre »


Nicole Mari le Vendredi 30 Avril 2021 à 10:21

Le traditionnel discours d’ouverture de session du président de l’Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, s’est focalisé, jeudi matin, sur la lutte contre la précarité qui était une des priorités de la mandature nationaliste. Il a listé toutes les initiatives déjà mises en œuvre et celles en cours de réalisation. Il appelle les Corses à avoir confiance et à avancer ensemble.



Le président de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni. Photo Michel Luccioni.
Le président de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni. Photo Michel Luccioni.
Voici le texte de son discours :
« Pour commencer, je souhaiterais rendre hommage à Dominique Baldacci, ancien élu de l’Assemblée de Corse et du CESEC. Il avait été président du groupe MRG de 1982 à 1984 et vice- président de l’Assemblée de Corse, puis président de la commission culture de 1986 jusqu’en 1992. Je souhaiterais que nous pensions aussi à Pierre-Jean Poggiale, maire de Valle-di- Mezzana, il avait 47 ans. En ce moment, nous pensons aux siens.
En mémoire de Dumenicu Baldacci et Pierre-Jean Poggiale, je vous demande d’observer une minute de silence.
Je souhaiterais rendre hommage également à Michelle Felix, intendante de la Présidence de l’Assemblée de Corse depuis 1992 partie à la retraite ce mois-ci. Elle a travaillé avec tous les présidents de l’Assemblée de Corse depuis Jean-Paul de Rocca Serra. Je veux la remercier pour sa disponibilité et sa loyauté pour notre institution. Je lui souhaite une heureuse retraite avec les siens.

Lorsque nous avons été élus en 2015, puis en 2017, une de nos priorités était la lutte contre la précarité. Je me souviens que le premier rendez-vous, que j’ai eu dans mon bureau, était avec le Docteur Pernin que nous connaissons tous. La Corse pouvait répondre à cette problématique de deux manières : l’assistanat, que nous avons toujours récusé, ou l’augmentation des capacités, des capabilités des Corses, de leur empowerment, de leur pouvoir d’agir sur le monde, et sur leur manière de vivre, d’habiter la Corse. Ensemble, nous avons choisi la deuxième voie, celle de l’émancipation, de la croyance dans les facultés de l’Homme libre. C’est notre fil paoliste, mais aussi moderniste au bénéfice de l’innovation sociale en Corse.

Du dire au faire, notre Assemblée a préparé et voté plusieurs délibérations et suivi des projets actifs et d’envergure tels :
  • -  Le projet TZCLD
  • -  Le revenu universel
  • -  Le plan de lutte contre la précarité
  • -  La carte Ritirata
  • -  Le plan sur le logement
  • -  La création du fonds Corsica sulidaria
  • -  Le groupe de travail sur les conditions d’emploi des personnels des SAAD, les services d’aide et d’accompagnement à domicile. Nous parlerons de ce sujet aujourd’hui avec le rapport que j’ai déposé.
  • -  L’action pour la jeunesse
  • -  Le schéma d’aide à la vie étudiante
  • -  La conférence sociale suite au mouvement des gilets jaunes.
Je pense que ces mesures ont aidé les Corses à mieux vivre, à croire dans le pouvoir des institutions de la Corse, à avoir confiance dans notre capacité collective à construire un pays d’Europe en Méditerranée.

Depuis, est arrivée la Covid-19. Un tremblement de terre social, une gifle sanitaire pour nos sociétés qui se croyaient sûres. Nous avons lu des récits de confinement, mais c’était dans l’histoire ou dans la littérature. C’était le passé. Et puis nous avons vu des familles en deuil. Cette situation, dont toutes les conséquences ne sont encore connues, nous donne raison d’avoir fait ce que nous avons initié. Mais cela ne suffit pas. Cela nous appelle à aller au-delà, dans l’innovation sociale.

Avec ce travail de fond, nous pourrons être les premiers à mettre en œuvre le projet Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée. Nous pourrons être les premiers à réaliser une expérimentation territoriale du revenu universel. Nous travaillons toutes les semaines avec l’équipe de Marc de Basquiat. Depuis plusieurs années maintenant, combien de pays nous ont emboîté le pas ?
Bien sûr, il nous faut aller au-delà dans l’écoute des acteurs touchés par la crise, et dans l’écoute des projets d’innovation. Il nous faut, rapidement, donner les moyens à ceux qui sont capables de transformer la Corse. Nous pouvons le faire. Je pense ici, sur un autre terrain, à ce que les Socios ont pu réaliser pour accompagner le retour du Sporting dans le monde professionnel. Je veux les féliciter.

Quant aux Gilets jaunes, nous avons voté deux délibérations. Celle sur les carburants demandait une réponse de l’Etat. Nous attendons toujours les mesures fiscales que nous avons demandé ensemble. La reconnaissance de l’Etat, nous ne l’aurons pas. L’autre délibération porte sur les prix de la distribution. Même s’il reste des choses à ajuster, et nous l’avons vu il y a deux semaines lorsque nous avons organisé un échange avec tous les acteurs, nous avons pu œuvrer pour le commun. Nous l’avons fait en Corse, entre tous les acteurs, et nous sommes parvenus à maintenir des prix plus bas sur des produits d’usage quotidien. Cette comparaison nous montre à quel point il nous faut agir nous-même sur ces situations.

Dans le même esprit, notre demande de prise en compte du deuxième accompagnant, voté par notre Assemblée après le rapport du CESEC présenté par Laetitia Cucchi, la présidente d’Inseme, vient d’être refusée, après une promesse ministérielle et présidentielle. Sans plus attendre de mesure de reconnaissance de la part de l’Etat, je demanderai à notre Assemblée, par une résolution, l’organisation d’un dispositif d’accompagnement mis en œuvre par la Collectivité de Corse. Il s’agit d’une question d’égalité entre les parents, mais aussi de justice et de réconfort pour les familles déjà touchées par la maladie, blessées une deuxième fois par l’éloignement à cause d’un sous-développement sanitaire de la Corse, seul territoire sans CHU.

Il nous faut croire en nous, à transformer notre besoin d’agir en pouvoir d’agir, à avoir confiance. A avancer. Ensemble ».
 














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047