Corse Net Infos - Pure player corse

Interpellations : Dix personnes placées en détention provisoire. Manifestation devant la sous-préfecture de Corte


Rédigé par le Mercredi 15 Février 2017 à 18:58 | Modifié le Mercredi 15 Février 2017 - 23:50


Dix personnes ont été placées en détention provisoire dans l'enquête sur les débordements en marge des manifestations nationalistes d'octobre 2016. Elles seront jugées ce jeudi en comparution immédiate.


A Ghjuventù Indipendentista a vite réagi au placement en détention provisoire des dix personnes sur les onze qui avaient été interpellées.
 Ghjuventù Indipendentista "s'insurge face au placement en détention des jeunes corses interpellés lundi ainsi que le placement sous contrôle judiciaire strict d'au moins l'un d'entre eux.
"L'heure est plus que jamais à la mobilisation du peuple et de la jeunesse corse.
Nous dénonçons une nouvelle fois l'acharnement irresponsable de l'État français. Suite à ces provocations graves et inadmissibles, nous demandons le départ immédiat de Nicolas Bessone, procureur de la République de Bastia.
Nous appelons donc à un nouveau rassemblement ce soir à 18h30 devant la sous-préfecture de Corti".


Incidents à Corte
Plus de 200 personnes se sont rassemblées un peu plus tard devant les grilles de la sous-préfecture pour protester contre les mises en détention.
Vers 20 heures une dizaine d'individus cagoulés ont lancé des pierres contre les gendarmes mobiles qui avaient pris position à proximité.
Les forces de l'ordre ont répliqué immédiatement en lançant des grenades lacrymogènes contre les manifestants qui se sont dispersés.

 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie