Corse Net Infos - Pure player corse




Il y aura t-il encore un salon du chocolat en Corse ?


La rédaction le Dimanche 18 Octobre 2020 à 10:07

Ce dimanche, 18 octobre, aurait dû avoir lieu la clôture du 9ème Salon du chocolat et des délices de corse prévu pour se tenir, comme chaque année, sur la place Saint Nicolas de Bastia, les 16,17 et 18 octobre. Les conditions sanitaires liées à la Covid-19 ont forcé les organisateurs à annuler cet événement. Paul Pierinelli, président de l'association du chocolat et des délices de Corse revient sur les circonstances qui ont entraîné cette annulation et évoque les perspectives d'avenir de la manifestation.



L’annonce de ne pas maintenir le salon a dû être très difficile à faire ?   
- En effet, ce fut un vrai choc pour nous. Nous y avons cru jusqu’au dernier moment.  C’est le travail d'une année réduit à néant mais les consignes gouvernementales ne nous ont guère laissé le choix. Nous avons été reçus plusieurs fois par le Préfet de Haute-Corse, que je tiens à remercier vous son écoute et son soutien, mais malgré les mesures de prévention envisagées, l'annulation s'est imposée.   
Les pertes sont énormes pour notre association qui avait déjà engagé, depuis plusieurs mois déjà, plus de la moitié des frais liés à l'organisation de l'évènement.   
Pour ne pas anéantir les artisans-exposants, qui subissent la crise depuis le mois de mars, contrairement à la plupart des foires et salons, nous les avons remboursé l'intégralité des sommes versées, sans exception.  
  
- Quelles sont les répercussions sur l'économie locale ?   
- Il faut savoir qu'en octobre la saison est terminée et que le salon fait office de véritable booster économique pour la Corse. Il génère plus de 900.000 € de chiffre d’affaires pour les artisans et plus de 2, 5 millions d’euros de retombées financières sur la région bastiaise. Sans parler de l’impact médiatique au niveau régional, national et international.  
Beaucoup d'artisans qui exposent réalisent 70% de leur chiffre d'affaires de l'année sur notre Salon.   
C'est donc toute l'économie de l'agglomération bastiaise qui est mise à mal et tous les corps de métiers intervenant dans la réalisation du salon : location de chapiteaux, techniciens de montage, fournisseurs de cloisons, plancher et moquette, sonorisation, électriciens, graphistes, imprimeurs, médias, hôteliers, voyagistes...   
Les restaurateurs profitent également de l'abondance des visiteurs (45.000 sur les 3 jours) et affichent complets les soirs de nocturnes. Le salon a également de l'influence pour les commerces du centre-ville de Bastia. Le bénéfice de la réalisation d'un tel salon influe sur beaucoup d'entreprises dans à peu près tous les secteurs d’activité, des lycées professionnels avec lesquels nous collaborons jusqu’au exploitants de parkings !  
On n’imagine pas qu’il puisse y avoir de telles répercussions mais c’est  malheureusement le cas.   
Le salon de l’auto qui bénéficie habituellement des structures en place grâce au salon a dû être annulé également…  
  
- Comment ont réagi les exposants à l’annonce de l’annulation ?  
- Beaucoup ont été anéantis et bien d’autres ont accueilli la nouvelle avec fatalisme…  
Les foires et salons s’annulent les uns après les autres, c’est une catastrophe pour eux. Nous avons reçu des centaines de messages de soutien de leur part et de celles des visiteurs pour lesquels le salon est devenu un rendez-vous incontournable.  
  
- Avez-vous d’autres salons de prévus ?  
- Oui, pour la 1ère fois cette année, le salon du chocolat et des délices de Corse s’exportait au Parc Chanot de Marseille et la 2ème édition du Salon du chocolat et des délices d’Ajaccio devait avoir lieu en décembre. Tout est prêt car nous avons travaillé sur ces deux autres manifestations durant toute l’année mais, le Président Macron a annoncé qu’il n’y aurait pas de grand rassemblement jusqu’au 6 décembre, le salon est donc d’ores et déjà annulé. Concernant le Salon du chocolat d’Ajaccio, aujourd’hui, nous ne sommes pas en mesure de dire ce qu’il en sera.  


- Quel avenir aujourd'hui pour le salon du chocolat et des délices de Corse ? Avez-vous reçu un soutien de la part des institutions ?   
- A ce jour, nous n’avons reçu aucune aide régionale ni gouvernementale. Nous avons donc envoyé des courriers de demande de rendez-vous à la collectivité de Corse, à la Mairie de Bastia, à la Comité d’agglomération de Bastia, à l’ADEC, l’ATC, et à la CCI de Corse desquelles nous souhaiterions un soutien. Nous attendons toujours un retour de leur part... Espérons que le plus grand salon de Corse ne sera pas oublié et ne disparaitra pas. 
Aujourd'hui, je dirais que l'avenir du salon du chocolat leur appartient...
















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047