Corse Net Infos - Pure player corse

"Histoire de Corse" de Francescu-Maria Perfettini


Rédigé par le Mercredi 3 Septembre 2014 à 17:13 | Modifié le Vendredi 5 Septembre 2014 - 10:18


"Histoire de Corse, le point de vue corse" de Francescu-Maria Perfettini va connaître une seconde jeunesse. A l'initiative de son éditeur l'ouvrage de celui qui œuvra toute sa vie pour sa langue, complété et mis à jour par sa fille Martine, vient d'être réédité.


"A la demande de l'éditeur parce que l'ouvrage était épuisé" précise Martine Perfettini qui a, néanmoins introduit dans la seconde édition de "Histoire de Corse" les récentes décisions adoptées par l'assemblée de Corse relatives à la co-offiacilté de la langue corse et au statut de résident. Et, toujours à son initiative, le livre a été enrichi de cartes et de dessins.
Mais pas question d'aller au-delà. il a été " trop difficile" à Martine Perfettini, qui travaille par ailleurs sur un dictionnaire des langues minoritaires ainsi que sur un atlas des nations sans états, de "rentrer" dans l'œuvre de son père.
L'ouvrage n'en est pas moins complet et tout son intérêt réside dans le travail accompli par Francescu-Maria Perfettini jusqu'à sa disparition en 2010.

Que nous dit l'éditeur s'inspirant du travail consigné noir sur blanc par  Francescu-Maria Perfettini?
"Très souvent l'histoire de Corse a été écrite d'un point de vue français, c'est pourquoi l'auteur a voulu mettre fin à un mythe sciemment entretenu : la Corse aurait été opprimée par l'Italie avant d'être, enfin libérée par la France; La Corse a été depuis le 14ème siècle  sous le joug de la République de Gênes, mais, certainement pas celle de l'Italie qui n'existe en tant qu'Etat que depuis le 19ème siècle. Et c'est, au contraire, dans d'autres Etats de la péninsule italienne que les Corses, qui avaient des démêlés avec la République de Gênes, allaient chercher refuge".
"La France ne s'est jamais préoccupée de rendre la liberté à la Corse; au contraire, c'est lorsque les Corses avaient réussi à se libérer eux-mêmes des Gênois, et à la faveur d'un traité machiavélique signé avec Gênes qui l'avait appelée à l'aide, que Louis XV pu s'approprier l'île. Il lui a fallu par la suite conquérir son acquisition au prix d'une longue  et pénible campagne militaire. Depuis la conquête, les Corses ne cessent de lutter pour le respect de leurs droits nationaux. L'histoire est en marche…
"

Cette nouvelle édition, nous 'l'avons vu, comporte cartes et illustrations. Avec en annexe une histoire de la langue corse; l'origine de la tête de Maure, le "Dio vi salvi Regina avec la partition et la traduction en français et la Constitution de 1755 de Pasquale Paoli.

Francescu-Maria Perfettini (1930-2010) a enseigné l'anglais puis l'espagnol au lycée de Bastia. Il est devenu ensuite inspecteur de l'Education nationale en Bretagne puis en Corse. Fervent patriote, il œuvra toute sa vie pour sa langue en tant que traducteur de BD (Gaston, Tintin, L'enquête corse). Il a été, aussi, auteur de dictionnaires (corse-anglais, corse-espagnol) et de méthodes d'apprentissage.

--
"Histoire de Corse, le point de vue corse" Francescu-Maria Perfettini
En vente dans toutes les librairies, maisons de presse et grandes surfaces. Broché (Poche) 11x17 cm- 376 pages-Illustrations en noir et blanc. 12€
Yoran Embanner éditions.



Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine