Corse Net Infos - Pure player corse



Gloria, une nouvelle brasserie artisanale créée à Calvi


Jean-Paul-Lottier le Dimanche 19 Juillet 2020 à 08:35

Cet été CNI vous invite à aller à la rencontre de personnages qui de leur passion en ont fait leur métier. Pour cette première, Dumè Beretti nous raconte comment comment il a créé la brasserie calvaise Gloria et ses bières au goût original.



Dumé Beretti dans la phase d''empâtage  (Reportage photos Eyefinity Prod /Kevin Guizol)
Dumé Beretti dans la phase d''empâtage (Reportage photos Eyefinity Prod /Kevin Guizol)

Il est 8 heures du matin, au coeur de la Zone Artisanale de Cantone à Calvi, alors que l'activité des entreprises et société commencent à peine à s'agiter, derrière l'enseigne  "Brasserie Gloria" avec son  logo qui est la reproduction stylisée de la figure allégorique de la Corse, Dume Beretti, ancien cameraman, notamment à L'Équipe 21,  devenu brasseur par amour  est déjà au coeur de l'action. dans sa salle à brasser.
Short, tee-shirt gris, casquette visée sur la tête, bottes en caoutchouc, ce brasseur calvais prend tout de même le temps de nous présenter cette salle de brassage:
" J'ai décidé de me lancer dans cette aventure avant de franchir le grand pas en 2019 et en décidant de lancer ma propre marque de bière Gloria. Depuis mon plus jeune âge j'ai toujours été un grand passionné des bières qui ont toutes une histoire, un passé. Au fil de mes voyages et dégustations j'ai  beaucoup appris de cette boisson chargée d'histoire. Et puis un jour on m'a offert un kit de fabrication de bière à domicile pour particulier. J'ai commencé à produire ma propre bière, à faire des apéritifs de dégustation chez moi ou encore à offrir ma modeste productions à des amis. C'est dans cette période que j'ai compris que de ma passion j'allais en faire mon, métier.
 Avec le confinement qui est arrivé j'ai bien reçu tout le matériels et la technologie nécessaires pour réaliser mon unité de production. Les techniciens ne pouvant se déplacer j'ai décidé de m'attaquer seul au montage et aujourd'hui, tout juste un an après on est enfin opérationnel et je fabrique moi-même ma bière, de la production à l'embouteillage" 
 assure le Maître brasseur pas peu fier de ce pari réussi, celui de l'audace, de l'amour et de la passion.
" J'ai voulu comprendre, apprendre tous les mécanismes. J'ai pris mon temps et ce n'est que de la sorte que l'on peut apprendre. Quand une étape ne va pas, on recommence pour arriver à ce que je veux moi en proposant une bière avec des arômes qui correspondent à tout ce que je souhaite faire déguster
  


Concassage et empâtage 

Ce jour de brassin  est particulier puisque c'est celui consacré à la première phase de la préparation de sa bière: celui du concassage du malt et de l'empâtage: "Avant de me lancer dans cette opération d'empâtage et  de brassage, il y a des opération à respecter, des calculs à réaliser et bien d'autres opération qui font l'alchimie . Il faut savoir par exemple que la bière c'est 80% d'eau et qu'à ce titre celle-ci mérite toute l'attention. L'eau de Calvi convient du reste parfaitement à la bière. Le malt que nous recevons arrive entier  et il faut le concasser assez finement pour pouvoir en extraire tous les sucres lors du brassage." 


Ses tests terminés, Dumè se dirige vers la salle à brasser composée de 3 cuves: " C'est là où l'on va donner le caractère à la bière, créer les sucres et la travailler. Une opération qui demande une concentration sur plus de 5 ou 6 heures. On a pas droit à l'erreur. Si c'est le cas il faut tout jeter et repartir de zéro mais bon on apprend toujours de nos erreurs.Une fois que l'on a intégré les malts, le houblon, on passe à la phase de fermentation, la partie froide. C'est là que la bière va dormir sur une période de 25 à 35 jours dans des fermenteurs en inox pour  transformer ses sucres en alcool, créer la bulle, affiner la bière, travailler sur le côté aromatique avant de se diriger vers la chaîne d'embouteillage, étiquetage, de capsulage et de cartonnage".



La bière composée de 80% d'eau 

Dumè  Beretti revient ensuite sur cette première phase: "Elle est composée d'une première cuve d'eau froide à moins 10°. Pour ne pas perdre trop de temps le matin, généralement je commence le remplissage et la mise en température la veille. C'est elle qui permet de réguler toutes les cuves.
La seconde cuve, également de 2500 litres mais cette fois d'eau portée à 80° qui grâce à ses doubles parois permet le brassage à une température diffuse et homogène".


Avant de se remettre au travail pour ces deux jours de brassin, notre brasseur nous invite à revenir quelques jours plus tard pour voir en action cette chaîne de montage robotisée qui donne la touche finale aux bières Gloria.
Ce sera aussi l'occasion pour lui de nous parler de ses deux bières stars de Gloria, la toute première "AMIRAL",  blonde Ale; avec une couleur dans les tons jaune soutenu et un léger trouble. Des nuances qui sont dues à l'emploi du malt d'orge Pale associé à du blé malté, et puis la star des stars la PATRIOTE  American pale ale  avec une amertume bien présente mais plus douce que pour une Indian Pale Ale (IPA). Un profil aromatique assez fort et centré sur le fruit mais avec un taux d'alcool raisonnable de l'ordre de 5,7°.
Enfin, on peut ajouter que la Brasserie Gloria est aussi un lieu de vie et de détente avec des dégustation et concerts live le vendredi.


L'Office Intercommunal de Tourisme de Calvi a signé un partenariat avec Gloria pour des visites guidées des installations et des dégustations sur place. Les billets sont en vente à l'OIT de Calvi.









 



















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047