Corse Net Infos - Pure player corse

Fondation de l’Université de Corse : la culture d’entreprendre et d’innover comme moteur


Rédigé par Università di Corsica Pasquale Paoli le Dimanche 13 Janvier 2019 à 19:05

Depuis sa création en 2011, la Fondation de l’Université de Corse a mis en place de nombreux dispositifs pour sensibiliser et accompagner les étudiants dans leur désir d’innover, de créer et d’entreprendre. Objectif : répondre aux enjeux du territoire et à ses besoins de développement.




Dès l’ouverture de ses portes, c’est un axe qui figurait parmi ses missions principales : la promotion de l’esprit entrepreneurial, de l’innovation et de la créativité. Voilà trois piliers qui portent le projet mis en œuvre par la Fondation de l’Université de Corse.  

Depuis sa création en 2011, elle a mis en place de nombreuses actions pour sensibiliser et accompagner les étudiants dans leur désir d’innover, de créer et d’entreprendre. « Le numérique impose à la société et à l’économie des transformations majeures. Former des jeunes agiles, créatifs, innovants est enjeu essentiel pour nous, fait savoir Graziella Luisi, directrice de la Fondation de l’Université de Corse. Cette situation de basculement d’un monde traditionnel vers une société plus technologique, à l’ère du numérique, a fait émerger de nouveaux besoins en matière de compétences et nous cherchons à y répondre ».


À ce titre, la Fondation de l’Université de Corse multiplie les projets pédagogiques en direction des étudiants et du monde économique insulaire. Le dernier en date s’attache en particulier à promouvoir le développement du numérique en Corse. Baptisé « Hackathon », un concours dernière génération a été initié sous l’égide de la Fondation et de la Faculté des Sciences et Techniques en 2018 et s’appuie notamment sur le savoir-faire des étudiants de la filière informatique de l’Université de Corse. Le concept ? Épaulées par des coaches, des équipes d’étudiants disposent de deux jours pour répondre à des défis d’entreprise autour de la conception ou du développement d’applications web ou mobile innovantes. Objectif : proposer des solutions technologiques qui seront évaluées par un jury composé de professionnels issus d’un réseau d’entreprises partenaires. « Ce type d’action permet de stimuler la créativité et de développer des compétences dans un domaine précis », explique Graziella Luisi.

De ce point de vue, les initiatives ne manquent pas du côté de la Fondation. D’autres dispositifs mobilisent chaque année étudiants, enseignants, chercheurs et acteurs socio-économiques du territoire dans le cadre de workshops, journées thématiques, rencontres avec des créateurs, clubs de l’économie, concours d’idées innovantes avec plusieurs partenaires dans le but de sensibiliser le public aux enjeux de l’innovation.


Dans la continuité du parcours Custruì, conçu pour l’initiation à la culture entrepreneuriale à travers l’organisation de rencontres entre étudiants et acteurs du monde économique corse, la Fondation orchestre des échanges dédiés à la créativité. Nom de code ? Studiolinu. Dans le cadre de ces rencontres, des créateurs reconnus, artistes ou chefs d’entreprise viennent témoigner devant des étudiants de leur expérience et ouvrir une fenêtre sur leur univers professionnel. « À travers ces événements, notre volonté est d’impulser une dynamique et de sensibiliser le public par le transfert de savoir », indique Graziella Luisi.

 

En 2018, afin d’accompagner les étudiants entrepreneurs de l’Université de Corse dans leur projet de start-up, elle a initié « Start’in Corsica », deux jours d’accélération pour leur permettre de le mettre en musique. En clair : chaque projet est évalué par des professionnels sur sa viabilité économique au regard du marché, de son business model ou de sa capacité de financement. Un événement qui vient poursuivre une démarche déjà plus ancienne portée par la Fondation, celle du « Premiu » qui soutient par une bourse les étudiants porteurs d’un projet entrepreneurial.

Enfin le Challenge Innovation créé en 2014 est devenu un événement phare de l’Université de Corse. Dédié à l’innovation numérique, depuis sa création ce concours d’idées a accueilli plus de 500 étudiants. Le but : expérimenter des projets innovants dans le domaine du numérique, durant trois jours, en étant accompagnés par d’experts, coaches et chefs d’entreprises confirmés de l’écosystème startups du territoire. Un « one shot » ? Loin de là. « Généralement, un tiers des projets présentés par les étudiants sont poursuivis après le concours dans le cadre d’autres dispositifs de l’Université de Corse, comme le Pôle PEPITE », note Graziella Luisi. Pour parfaire leur accompagnement, la Fondation a même mis sur pied des modules de formation afin de renforcer les méthodes pédagogiques en direction des étudiants. En 2018, dans le cadre du Challenge innovation, les lauréats ont remporté une learning expedition au WebSummit de Lisbonne, haut lieu européen de l’écosystème numérique. Par ce voyage d’études dans la capitale du Portugal, des étudiants de l’Université de Corse ont pu se confronter à la communauté des entreprises oeuvrant autour du numérique. Une manière de repousser les frontières en misant sur un retour d’expérience pour la Corse ?


À ce sujet, la Fondation compte bien voir plus grand dans les années à venir. Afin de financer nombre d’actions en gestation, elle envisage de mobiliser un public plus large, notamment les anciens étudiants de l’Université de Corse, autour de ses initiatives via une collecte de fonds. « Nous souhaitons mobiliser plus largement les acteurs du territoire et les corses de la diaspora autour de nos projets par une campagne de fundraising, projette Graziella Luisi. Cela permettrait à la Fondation d’accroître son niveau d’intervention et de franchir un nouveau cap »


Fundazione di l’Università di Corsica : un mutore per a cultura d’intraprende è d’innuvà

Dapoi a so creazione in u 2011, a Fundazione di l’Università di Corsica hà messu in ballu parechji dispusitivi per sensibilizà è accumpagnà i studienti in a so vuluntà d’innuvà, di creà è d’intraprende. U scopu : risponde à l’imbusche di u territoriu è à i so bisogni di sviluppu.


Subitu ch’ella hà apertu e so porte, hè statu frà e so missione di primura : a prumuzione di u spiritu d’intrapresa, di l’innuvazione è di a creatività. Eccu i trè puntelli chì anu purtatu u prugettu messu in ballu da a Fundazione di l’Università di Corsica.
Dapoi a so creazione in u 2011, hà messu in ballu parechje azzione per sensibilizà è accumpagnà i studienti in a so vuluntà d’innuvà, di creà è d’intraprende. « U numericu impone à a sucetà è à l’ecunumia trasfurmazione maiò. Di furmà giovani capaci, creativi è innuvanti hè un’imbusca impurtante per noi, face sapè Graziella Luisi, direttrice di a Fundazione di l’Università di Corsica. Sta situazione di mutazione d’un mondu tradiziunale ver’di una sucetà più tecnulogica, à i tempi di u numericu, hà fattu affaccà bisogni novi in quantu à e cumpetenze è circhemu à risponde ci ».


Tandu, multiplicheghja a Fundazione di l’Università di Corsica i prugetti pedagogichi per i studienti è u mondu ecunomicu isulanu. L’ultimu vole prumove in particulare u sviluppu di u numericu in Corsica. Battizatu « Hackathon », hè statu iniziatu un cuncorsu novu cù a Fundazione è a Facultà di e Scenze è Tecniche in u 2018 è s’arremba soprattuttu à u sapè fà di i studienti di l’Università di Corsica. U cuncettu ? Cù l’aiutu di « coaches », anu dui ghjorni e squadre di dui studienti di a filiera per risponde à e sfide d’intrapresa in giru à a cuncipitura o u sviluppu d’appiecazione web o mobile innuvante. U scopu : prupone e suluzione tecnulogiche chì seranu valutate da un ghjuratu cumpostu da prufeziunali di una reta d’intraprese partinarie. « Permette stu generu d’azzione di stimulà a creatività è di sviluppà cumpetenze in un duminiu precisu » spieca Graziella Luisi.

Da stu puntu di vista, ùn mancanu l’iniziative da a parte di a Fundazione. D’altri dispusitivi mubilizeghjanu ogni annu studienti, insignanti, circadori è attori sucio-ecunomichi di u territoriu in u quadru di workshops, ghjurnate tematiche, scontri cù creatori, clubs di l’ecunumia, cuncorsi d’idee innuvante cù parechji partinarii da sensibilizà u publicu à l’imbusche in giru à l’innuvazione.



In u filu di u parcorsu Custruì, cuncipitu per inizià à a cultura d’intrapresa per via di scontri trà studienti è attori di u mondu ecunomicu corsu, urganizeghja a Fundazione serie di scambii dedicati à a creatività. U so nome ? Studiolinu. In u quadru di sti scontri, creatori distinti, artisti è capi d’intrapresa venenu à testimunià davant’à i studienti di a so sperienza è apre un finestrinu nant’à u so ambiu prufeziunale. « Per via di st’evenimenti, a vuluntà di nostru hè di creà una dinamica è sensibilizà u publicu cù u trasferimentu di u sapè », spieca Graziella Luisi.

In u 2018, da accumpagnà i studienti intraprenditori di l’Università di Corsica in u so prugettu di start-up, hà iniziatu dinù « Start’in Corsica », dui ghjorni d’accelerazione per permette di mette lu in ballu. Hè valutatu ogni prugettu da prufeziunali per via di a so viabilità ecunomica di pettu à u mercatu, u so business model o a so capacità di finanziamentu. Un evenimentu chì vene seguità una dimarchja digià più anziana purtata da a Fundazione, quella di u « Premiu » chì sustene cù una borsa i studienti chì portanu un prugettu d’intrapresa.

In fine, u Challenge Innovation, creatu in u 2004, hè diventatu un evenimentu maiò di l‘Università di Corsica. Dedicatu à l’innuvazione numerica, dapoi a so creazione hà accoltu stu cuncorsu d’ideà più di 500 studienti. U scopu : sperimentà prugetti innuvanti in u duminiu di u numericu, mentre trè ghjorni, essendu accumpagnati da sperti, coaches è capi d’intrapresa cunfirmati di l’ecosistema startups di u territoriu. Serà un evenimentu sulignu ? Mancu à pensà la. « Di manera generale, un terzu di i prugetti prisentati da i studienti sò seguitati dopu à u cuncorsu in u quadru d’altri dispusitivi di l’Università di Corsica, cum’è u polu PEPITE », nota Graziella Luisi.


Da compie u so accumpagnamentu, a Fundazione hà dinù messu in ballu piani di furmazione per pudè rinfurzà i metudi pedagogichi à prò di i studienti. In u 2018, in u quadru di u Challenge Innovation, i laureati anu vintu una learning expedition à u WebSummit di Lisbonne, locu maiò à u livellu europeu per l’ecosistema numericu. Per via di stu viaghju di studii inde a capitale di u Purtugallu, sò pussutu cunfruntà si studienti di l’Università di Corsica à a cumunità di l’intraprese chì travaglianu in giru à u numericu. Serà un manera di tramandà e fruntiere fendu a scumessa di un vultà di e sperienze in Corsica ?

À stu livellu quì, a Fundazione conta di sicuru di sviluppà si torna per l’anni à vene. Da finanzà parechje azzione in gestazione, vulerebbe dinù mubilizà un publicu più largu, soprattuttu l’anziani studienti di l’Università di Corsica, in giru à e so iniziative per via di una culletta di fondi. « Vulemu impegnà di più l’attori di u territoriu è i Corsi di a diaspora in giru à i  nostri prugetti cù una campagna di fundraising, prughjetta Graziella Luisi. Permetteria à a Fundazione di accresce u so livellu d’intervenzione è di francà un passu novu ».

 






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Mai 2019 - 08:07 Un DU d'architettura in Corti per a rientrata

Communiqués | L'université | L'estru piuvanu














Newsletter




Galerie
Galeani
Galeani
Nettoyage Sanguinaires
Nettoyage Sanguinaires
Recyclerie de Corse
Recyclerie de Corse
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Logements sociaux à Budiccioni
Logements sociaux à Budiccioni
Incendie appartement Ajaccio
Incendie appartement Ajacci
Premier bain de l'année à L'Ile-Rousse
Animations de Noël à Porto-Vecchio
Clean walk à Ajaccio
Messe de Noël à Castellucio