Corse Net Infos - Pure player corse

Filmée seins nus Miss Corse 2018, Manon Jean-Mistral, pourrait porter plainte contre TF1


le Samedi 22 Décembre 2018 à 08:01 | Modifié le Samedi 22 Décembre 2018 - 10:50


Après être apparue seins nus pendant l'élection de Miss France sur TF1, Miss Corse Manon Jean-Mistral, compterait déposer plainte contre la chaîne privée pour cette séquence où les téléspectateurs ont pu la voir dénudée.


@Photo Grace Photography
@Photo Grace Photography

Filmée seins nus par inadvertance dans les coulisses de l’émission Miss France  2019 de samedi dernier, Manon Jean-Mistral, Miss Corse 2018, pourrait se retourner contre TF1. La jeune Corse est en effet apparue dénudée devant 8 millions de téléspectateurs. Dans le magazine Public, elle déclare: "Je ne voulais pas que ce soit ça que l'on retienne de moi".
Et c'est pour cela qu'elle réfléchit à "porter plainte contre TF1 ».

 

"Endemol m’a envoyé des fleurs et un mot d’excuses, mais je n’ai rien reçu de TF1 », poursuit Manon Jean-Mistral - « Ça me déçoit, parce que c’est clairement leur faute. Si les répercussions continuent sur les réseaux sociaux, oui, je porterai plainte contre TF1. »

 

 

Miss Corse est la deuxième victime de cet incident. Miss Aquitaine, Carla Bonesso, est elle aussi concernée par cette affaire.

 

Contacté par Le Figaro, le réalisateur Franck Broqua a expliqué ce que cette année, ils avaient décidé de filmer les coulisses du show pour être au plus près de la préparation des candidates. « Pendant les répétitions, nous avions positionné un cadreur dans les loges, - déclare le réalisateur au quotidien français - tout s’était bien passé donc nous avions conservé le dispositif pour le direct. Au moment où je contrôle son plan avant de le passer à l’antenne, je vois qu’il est bousculé par quelqu’un donc j’attends. Puis on me signale que je peux “splitter” l’écran et le diffuser. Mais entre-temps, le cadreur s’est déplacé et a élargi son plan, ce qui a fait qu’on a vu l’ensemble de la loge. J’ai réagi assez rapidement en voyant le problème mais c’est passé. C’est un regrettable incident du direct.»

 

À la suite de cette séquence, le magazine Voici révèle que le Conseil supérieur de l'audiovisuel aurait reçu une quarantaine de plaintes.






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Janvier 2019 - 08:24 Haute-Corse : Les rendez-vous du weekend

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie