Corse Net Infos - Pure player corse



Festival du film politique de Porto-Vecchio : Les "Misérables" donne le ton


Mathéo Arry le Vendredi 25 Octobre 2019 à 16:02

Le festival du film politique de Porto-Vecchio se déroule tout au long de ce week-end d’octobre, projections, débats et master class vont se succéder afin d’offrir aux spectateurs des découvertes surprenantes et d’enrichir leur vision de notre monde.



"Les Misérables" de Ladj Ly, a donné le coup d'envoi jeudi soir à la à la cinémathèque de Porto-Vecchio du 3ème festival du film politique. Cette année encore de nombreux longs métrages et documentaire -13 au total - veulent mettre en lumière au travers du 7ème Art, les questions sociales et les sujets brulants de l’actualité proche ou au contraire d’un autre monde.  
Avec "Les Misérables", c’est au cœur de la banlieue parisienne, à Montfermeil, entre les barres d’immeubles que la questions de l’injuste et des rapports conflictuels entre la BAC  et les jeunes des quartiers se pose.
Dire du monde de l’actualité apparait alors  comme primordial et urgent.


Dans le centre culturel de Porto-Vecchio la mission semble cette année encore accomplie.
« Le festival du film politique trouve un très bon écho, ici, tout simplement car, je pense que la Corse est un des lieux où les personnes sont le plus intéressées par la politique. On peut passer des heures à parler de politique en Corse alors que sur le continent les personnes apparaissent bien moins concernées » explique Karl Zéro, l’un des fondateurs de cet évènement cinématographique.


Découvrir la politique par les arts
Le festival du film politique de Porto-Vecchio se déroule tout au long de ce week-end d’octobre : projections, débats et master class se succédent depuis jeudi soir afin d’offrir aux spectateurs des découvertes surprenantes et d’enrichir leur vision de notre monde.


En parallèle de ces nombreuses surprises cinématographiques, pour l’occasion les murs de la cinémathèque deviennent le support d’une exposition d’art pictural  issue du travail de Thibaut Sève et intitulée Les présidents et l’art et notamment illustrée par Sarkozy, mué en Napoléon, cabrnt fièrement son cheval alors qu’Emmanuel Macron lui se parant des couleurs d’Obey et Jacques Chirac, quant à lui, devenant, l’espace d’une toile, Gustave Courbet.

Voir la politique autrement, s’inscrire en elle pour la comprendre mieux encore, sont assurément les volontés de cette nouvelle édition du festival du film politique de Porto-Vecchio.


Karl Zéro
Karl Zéro

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047