Corse Net Infos - Pure player corse


En Corse-du-Sud, l’Etat s’engage dans la lutte contre la divagation animale


Pierre BERETTI le Mardi 20 Août 2019 à 19:18

Une réunion de travail a été organisée ce mardi à la préfecture de Corse-du-Sud avec bon nombre d’acteurs autour de la table. Profession agricole et maire de certaines communes étaient en effet présents aux côtés de la préfète de Région, Josiane Chevalier afin de déterminer des méthodes de lutte contre la divagation particulièrement grandissante des animaux sauvages. Pietrosella et Grossa seront deux communes volontaires pour des expérimentations.




(Photos : Michel Lucioni)
(Photos : Michel Lucioni)
La divagation animale a toujours posé de nombreux problèmes en Corse et particulièrement sur les routes entrainant des accidents parfois meurtriers. Etat, région, communes et professionnels de l’agriculture ont décidé de travailler ensemble afin de lutter contre ce fléau durablement. Si certains animaux ont des propriétaires qui peuvent être mis en responsabilité, les animaux sauvages sont de plus en plus nombreux. Ils sont donc les premiers à être dans la ligne de mire de l’Etat. 

« Si ce problème est ancien, il prend néanmoins de l’ampleur, a expliqué Josiane Chevalier, préfète de Région. Nous sommes face à la problématique des animaux sauvages dont nous ne maîtrisons pas la reproduction. Il nous faut donc travailler à des solutions en terme de sécurité publique. Aujourd’hui, nous avons réuni l’ensemble des partenaires afin d’avancer de manière pragmatique et déterminée sur quelques territoires volontaires. Les problématiques sont variées selon les territoires, il faut donc trouver des solutions adaptées. Notre cœur de cible est principalement les animaux sauvages, qui n’ont donc pas de propriétaires. Ils posent à la fois un problème de sécurité mais un problème sanitaire également. L’Etat se doit d’assurer la sécurité des personnes. On ne peut continuer de voir se produire des accidents dramatiques qui pourraient être évités ».

A l’issue de la réunion, des pistes de travail ont été dégagées avec un arrêté préfectoral mis en place prochainement sur la commune de Grossa qui permettra des interventions sécurisées. Un comité de pilotage sera installé également dans les communes volontaires. Ont été évoquées aussi la mise en œuvre de battues administratives. 
La commune de Pietrosella fait partie des territoires d’expérimentation.« Chaque territoire est différent, a souligné le maire, Jean-Baptiste Luccioni. Pietrosella est dans le cas d’une problématique de divagation d’animaux sauvages. Il nous faut travailler avec tout le monde et notamment les services de l’Etat mais aussi ceux de la région puisqu’il y a des propriétés foncières territoriales à Pietrosella. Nous avons parlé aussi d’une approche pédagogique avec la population, les résidents et propriétaires terriens mais aussi la population touristique. Beaucoup d’animaux descendent sur les plages et cela pose de nombreux soucis. Les vacanciers pensent souvent à tort que ces animaux sont domestiques et s’en approchent sans se méfier. Ils mettent en danger leur sécurité mais aussi leur santé ». 
La représentante de l’Etat a rappelé que l’abattage des animaux sauvages en divagation étaient malheureusement devenu une nécessité puisque pour des raisons sanitaires évidentes, aucun éleveur ne peut prendre le risque de les récupérer au sein d’un troupeau. 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude