Corse Net Infos - Pure player corse

EN IMAGES. Retour sur la visite en Corse d'Edouard Philippe


La rédaction le Vendredi 5 Juillet 2019 à 13:18

Le Premier ministre français vient de passer deux jours en Corse. Retour en photos sur la visite d'Edouard Philippe.

Images Michel Luccioni, textes Nicole Mari, Vincent Marcelli.




Le Premier ministre, Edouard Philippe, est arrivé mercredi en début d’après-midi à Bastia pour sa première visite officielle dans l’île.
Après un passage en préfecture, un entretien d’une heure avec le président de l’Exécutif corse, Gilles Simeoni, et le président de l’Assemblée, Jean-Guy Talamoni, à la Collectivité de Corse et un saut de puce à la mairie pour un accueil républicain avec le maire Pierre Savelli, il a prononcé son premier discours au musée de Bastia devant quelques acteurs économiques et sociaux. 

L'entretien entre le Premier ministre Édouard Philippe et les présidents du Conseil exécutif de la Collectivité de Corse, Gilles Simeoni, et de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, a débordé d'une vingtaine de minutes sur l'horaire prévu. Ce qui n’a guère changé la donne. Les présidents corses ont longuement parlé, plaidé tous les sujets fondamentaux, notamment la langue et les prisonniers, et redit que la question corse était d’abord et avant tout politique. Le Premier ministre a écouté, mais n’a rien répondu. A l’issue de l’entretien, les Nationalistes ont pris acte de « la porte fermée » et du « blocage » qui perdure.

Bain de foule à Ajaccio

Après Bastia, le tour de l’île s’est poursuivi ce jeudi par Propriano et Ajaccio. Ponctuel, le Premier Ministre a respecté le timing en arrivant à l’heure prévue dans la commune du Valincu (10.00). Il a pris un véritable bain de foule devant la mairie auprès d’une population constituée de locaux et de touristes. Après un entretien avec le maire, Paul-Marie Bartoli,  Edouard Philippe a longé le port, serrant, au passage, des mains, faisant des selfies, pour aller saluer les sauveteurs en mer et s’entretenir longuement avec eux.
Attendu en tout début d’après-midi à Ajaccio, le Chef du Gouvernement respecte, une fois encore, le timing. Dans la cité impériale, les rues qui bordent la Préfecture de Région, sont fermées au public. Mais les fortes chaleurs qui sévissent ne perturbent pas le trafic routier. Le Premier Ministre quitte la Préfecture et se dirige vers la mairie. Il discute avec des passantes, serre des mains. Un nouveau bain de foule avant une halte devant le chantier de la future place Campinchi. La foule, elle, s’est massée devant la Maison Carrée. Après un entretien avec Laurent Marcangeli, le Chef du Gouvernement prend la direction de la citadelle en passant par la rue Bonaparte où, sous une chaleur de plus en plus accablante (37°), il fait une nouvelle halte devant la maison natale de Napoléon. L’ambiance reste toujours très conviviale.

Premier temps fort de la visite d’Edouard Philippe à Ajaccio, la cession officielle de la Citadelle à la Ville. Un moment que l’on peut qualifier d’historique…

Dernier volet, et non des moindres, de la visite d’Edouard Philippe en Corse, la visite, en milieu d’après-midi, de la plateforme de recherche en énergétique MYRTE avant un discours de clôture au milieu de tous les acteurs concernés. Au cœur du débat, l’autonomie énergétique de l’île à l’horizon 2050 avec, en attendant, la transition par l’utilisation du gaz et l’arrêt de la dernière centrale à fioul lourd de France…




Entretiens | Municipales 2020 | Elections | Corse | Institutions
















Newsletter



Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria