Corse Net Infos - Pure player corse



Dans le Cap Corse cinq jeunes balbuzards pêcheurs réussissent leur premier envol


Pierre-Manuel Pescetti le Lundi 8 Août 2022 à 10:41

Fin juin, cinq jeunes balbuzards pêcheurs ont réussi leur envol depuis leur nid sur les côtes du Parc naturel marin du Cap Corse et de l’Agriate. Ce qui double presque la population de l’espèce sur zone. Pourtant, tous les nids du Parc naturel marin n’ont pas été aussi prolifiques. Du moins, pour le moment.



Nid de balbuzard pêcheur au large de Giottani. Crédits Photo : Jean-Philippe Casanova/ OFB
Nid de balbuzard pêcheur au large de Giottani. Crédits Photo : Jean-Philippe Casanova/ OFB

Ils sont cinq. Les tout jeunes balbuzards pêcheurs du Parc naturel marin du Cap Corse et de l’Agriate ont réussi leur premier envol fin juin 2022. Un évènement d’importance dans la vie de ces oiseaux dont la population est diminuée sur l’île car elle montre le succès de la reproduction de l'espèce sur les côtes du Cap Corse. “Forcément, c’est une bonne nouvelle. ça veut dire que le secteur est propice à leur développement. D’ailleurs, nos observations laissent envisager l’installation future d’autres couples”, confie Nicolas Tomasi. 

Le chargé de mission du Parc savoure le succès d’une opération de suivi lancée en 2019 en partenariat avec l’Office Français de la Biodiversité (OFB), dans la continuité de celle de l’association Finocchiarola, et d’une protection stricte mise en place en 2021 : “ l’arrêté préfectoral de protection de biotope (APPB) pris l’année dernière a instauré une zone de quiétude de 250 mètres autour des cinq nids sur la recommandation d’ornithologues”.


Trois nids sans nouveaux envols

Le balbuzard pêcheur est une espèce rarement sédentaire, sauf en Corse où il vit à l’année. Il se nourrit exclusivement de poissons qu’il chasse depuis son nid installé sur des promontoires rocheux surplombant la mer. En 2021, cinq nids ont été identifiés sur les 225 kilomètres de côtes du Parc naturel marin du Cap Corse et de l’Agriate. C’est un de plus que les quatre répertoriés en 2017. “Il a été découvert totalement par hasard. Nous avions également repéré un autre couple qui cherchait à s’installer mais la place était déjà prise”, indique Nicolas Tomasi. 

Chaque année, un couple de balbuzards pêcheurs donne naissance à un, voire deux petits. Cependant, en 2022 dans le Cap Corse, sur les cinq identifiés, seuls deux ont été prolifiques. “C’est très rare mais sur un des nids, trois jeunes ont réussi leur envol, et deux dans le second. Les trois autres n’ont rien donné en termes d’envol pour l’instant mais dans de rares cas, il peut y en avoir vers la fin juillet. Il faut maintenant comprendre pourquoi”, explique Nicolas Tomasi. 

 
Un des parents nourrit les jeunes balbuzards pêcheurs qui ne sont pas encore en âge de s'envoler. Crédits Photo : OFB
Un des parents nourrit les jeunes balbuzards pêcheurs qui ne sont pas encore en âge de s'envoler. Crédits Photo : OFB

Savoir lever les yeux

Après avoir grandi, ils peuvent s'envoler et devenir plus autonomes. Cela marque le succès de la reproduction dans un nid. Crédits Photo : OFB
Après avoir grandi, ils peuvent s'envoler et devenir plus autonomes. Cela marque le succès de la reproduction dans un nid. Crédits Photo : OFB

Prédation du renard, compétition au sein du nid, capacité des parents à nourrir les petits, activité humaine. Plusieurs facteurs entrent en jeu. Sur le dernier point, le Cap Corse est une zone fortement fréquentée l’été pendant la période de reproduction du balbuzard qui va de début mars à la fin juillet. “Un travail de concertation a été fait avec les acteurs de la vie socio-économique et nous n’avons eu aucun retour négatif concernant la protection de l’espèce, bien au contraire, nous avons la chance de ne pas avoir la même activité qu’à Scandola, c’est moins de pression pour les oiseaux”, se réjouit Nicolas Tomasi. 

C’est maintenant au tour des particuliers d’être attentifs. Car même si les zones de quiétude ont été définies, elles ne sont pas signalées sur place. Si tous les facteurs sont réunis, la population de balbuzards pêcheurs pourrait bien croître dans les années à venir. Les agents de l’OFB en ont dénombré 35 sur toute l’île en 2021. Il y en aura au moins cinq de plus en 2022. 

 














L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022