Corse Net Infos - Pure player corse

Culletivu per a Furesta Corsa : la piqûre de rappel en faveur de la forêt corse


La rédaction le Lundi 13 Septembre 2021 à 11:45

Deux mois après les élections territoriales, u Cullettivu per a furesta corsa profite de la rentrée politique pour remettre la question forestière sur le devant de la scène. Dans un communiqué le collectif, qui depuis sa création en octobre 2020 n’a cessé de sensibiliser l’opinion et les pouvoirs publics sur "l’avenir d’une forêt à l’abandon", rappelle au nouvel exécutif territorial les engagements pris en amont des élections par le parti Femu u populu Inseme et assure qu'il restera "particulièrement vigilant quant à la mise en œuvre effective" du programme.



Photo archives CNI
Photo archives CNI
Créé le 12 octobre dernier à Vizzavona, le Cullettivu per a furesta corsa, composé d’élus de communes forestières, de syndicalistes et d’acteurs associatifs et économiques, avait alors alerté l’opinion publique sur la situation de la forêt corse, jugeant qu’elle était en péril. Après avoir demandé un plan de relance pour la filière bois, dont l’axe fondamental est la mise en œuvre d’une gestion forestière, avec ses différentes déclinaisons, le collectif avait interrogé les candidats aux élections territoriales afin de connaître leur vision sur la question forestière. Dans un communiqué  diffusé il y a quelques jours à l'occasion de la rentrée politique, u Cullettivu remercie l'ensemble des candidats qui ont porté une attention à l'avenir de la forêt corse (Agnès Simonpiei, Jean-Charles Orsucci, Jean-Christophe Angelini, Paul-Felix Benedetti) et se dit "satisfaits que le regain d'intérêt observé autour de la forèt corse soit à mettre à l'actif de la naissance du collectif." Cela ne veut pas directe les membres du collectif ne resteront pas attentifs aux engagements pris par le nouvel conseil exécutif "U Cullettivu sera particulièrement vigilant à la mise en œuvre effective de nos propositions qui constituent désormais un engagement pris devant les différents acteurs de la forêt insulaire par l'exécutif territorial. Plus généralement, le budget qui sera consacré à la forêt à partir de 2022 sera un marqueur significatif de l'importance accordée à la foret corse."

Selon le collectif jusqu'en 2013 la part d'investissement de la CdC dans ses forets territoriales était de 2 millions d'euros. Elle est aujourd'hui réduite à 600 000 €. "Une somme très faible au regard de l'état de dégradation de la desserte forestière territoriale. Sur le plan politique, la désignation officielle par la CdC d'un interlocuteur unique en matière forestière est également attendue." 


Des réponses contrées de la part de l'Etat
Un autre point sur lequel "Furesta corsa" insiste c'est le Programme Régional de la Forêt et du Bois, document élaboré en commun par la CdC et l'Etat et qui doit fixer des orientations forestières pour la période 2021-2030. Actuellement soumis à une consultation publique jusqu'au 6 octobre prochain ce document devrait s'en suivre une présentation devant l'Assemblée de Corse avant la fin de l'année. "Comme nous avons pu déjà le réaffirmer ce document est fortement critiquable à la fois sur la forme, à savoir une élaboration à la hâte par un bureau d'étude du sud de la France, mais surtout sur le fond car il ne définit aucunes perspectives en matière de préservation ou de développement de la foret corse publique ou privée. U Cullettivu a eu l'occasion de le souligner lors de notre rencontre avec le Préfet Lelarge et la Direction de la DRAAF. Pour aller au-delà de ce document, il a été convenu de la mise en place de groupes de travail thématiques couvrant l'ensemble de la problématique forestière. Un processus qui devra permettre d'établir des fiches actions opérationnelles et ainsi pallier les carences du document général. Nous souhaitons voir ces travaux débuter rapidement et u Cullettivu y prendra toute sa place afin d'y apporter ses contributions au service exclusif de la fôret corse publique et privée. "


La gestion des espaces privés
Le collectif revient aussi sur les difficultés liées à la gestion des espaces forestiers privés. Si la problématique forestière est communément désignée sous l'appellation « filière bois », il convient de rappeler que l'axe prioritaire de toute réflexion doit être la gestion de la ressource publique et privée soit l'accès au massif, l'amélioration de la qualité des bois par la sylviculture (peuplements jeunes ou adultes), la prévention des risques (incendies, sanitaires, sécheresse, sur-fréquentation) et les enjeux environnementaux qui en découlent. "Conformément à nos engagements lors de notre création et de manière à appréhender la question forestière dans toute sa globalité, u Cullettivu va entamer un travail de réflexion au travers de la mise en place d'une commission « Risques en forêts et enjeux environnernentaux ». les dérèglements climatiques doivent entrer dans les débats avec notamment le risque incendie où la corse est en première ligne. Mais également le rôle de la forêt vis-à-vis de la préservation en quantité et en qualité de la ressource en eau. "


U Cullettivu réaffirme enfin sa volonté de demeurer un espace ouvert à toutes les volontés qui souhaitent s'impliquer dans un projet au service de la forêt corse publique et privée. Un travail long et fastidieux, mais indispensable pour préserver la forêt corse. 
 














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047