Corse Net Infos - Pure player corse


Corsica Libera : appel à la mobilisation contre les projets portuaires "pharaoniques" à Bastia


Philippe Jammes le Samedi 17 Octobre 2020 à 15:29

Lors d’une conférence de presse tenue samedi matin à plage de l’Arinella à Bastia, Corsica Libera a renouvelé son opposition aux projets de port de La Carbonite ou Portu Novu et appelle à la mobilisation.



Le parti nationaliste appelle à la mobilisation contre ces projets «pharaoniques», militant quant à lui pour une reconfiguration du port de commerce actuel. «Un 4ème port à Bastia est une gabegie» martèle Eric Simoni, responsable du mouvement,  «une gabegie sur le plan financier et écologique. La voie de la sagesse c’est de refuser les projets pharaoniques et d’opter pour un aménagement du port actuel».

Pour Corsica Libera, on est dans la précipitation alors que l’économie corse est au bord du gouffre : «La crise du COVID a souligné à quel point notre île s’est installée dans la dépendance… Dans ce contexte, il parait saugrenu, voire irresponsable, d’afficher cette priorité d’ouvrir un port supplémentaire à Bastia. Pour renforcer les flux actuels, et accroitre cette dépendance ? L’exécutif de Corse, ainsi que la municipalité bastiaise seraient bien inspirés de rectifier le tir pendant qu’il en est encore temps ».


Portu Novu : «Vieux projet masqué de la Carbonite »
Pas plus que du projet de la Carbonite, Corsica Libera ne veut entendre parler de Portu Novu. «Même si le nouveau masque dont s’affuble le vieux projet de la Carbonite est un peu moins onéreux que le projet d’origine, construire un port à partir de rien est à peu près ce qui se fait de plus cher en terme d’aménagement ».  
Et le parti nationaliste d’énumérer les raisons de son rejet telles que la destruction de la plage de l’Arinella et par conséquent le saccage d’un site magnifique ainsi que la destruction de plusieurs dizaines d’hectares d’herbiers de posidonies. Le parti pointe aussi le doigt contre le coût exorbitant du projet estimé entre 500 millions et un milliard d’euros.

« Il ne s’agit bien évidemment pas pour nous de refuser tout changement » souligne Eric Simoni. «Nous affirmons simplement que, encore plus aujourd’hui où s’impose la certitude que le futur ne sera pas un simple prolongement du présent, il nous faut cesser de mettre la charrue avant les bœufs. La priorité doit être de construire un modèle de développement pour la Corse et pour les Corses. Un modèle qui privilégie l’économie productrice et durable. Un modèle qui prenne en compte les impératifs environnementaux. Dans ce contexte, la voie de la sagesse, c’est de refuser les projets pharaoniques, et d’opter pour un aménagement du port actuel. Cette reconfiguration est possible. Nous avons un projet alternatif et nous en avons proposé une esquisse. Nous sommes prêts à en discuter, et à prendre en compte les suggestions des experts pour améliorer notre projet. On sait très bien qu’en termes de transport de passagers, l’offre dépasse largement la demande. Et même si la demande devait être démultipliée, ce qui n’est pas le cas d’après les projections réelles, l’offre serait largement capable de l’absorber ».

L'interview d'Eric Simoni


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047