Corse Net Infos - Pure player corse

Conseil municipal d’Ajaccio : La Rocade Alata-Loretto sort (enfin) du tunnel


Rédigé par le Mardi 12 Novembre 2013 à 19:39 | Modifié le Mercredi 13 Novembre 2013 - 01:28


Vote historique, mardi,au conseil municipal d’Ajaccio. Et à l’unanimité. Le lourd et complexe dossier de la Rocade entre la route d’Alata et le Vittulo est arrivé à son terme. Celui concernant le financement des mesures supplémentaires concernant la réduction du risque à la source. La ville, l’Etat et GDF/Suez ont convenu de leurs engagements respectifs dans le cadre de différents chantiers touchant à la production et au transport de GPL ainsi qu’à leur coordination avec un chantier d’aménagement urbain.


Nouvel élu au sein du conseil municipal : Pierre Pugliesi (opposition) en lieu et place de J.- Fabrice Laudato.
Nouvel élu au sein du conseil municipal : Pierre Pugliesi (opposition) en lieu et place de J.- Fabrice Laudato.
En clair, le protocole tripartite qui a longtemps joué les arlésiennes a été signé en vue de l’élaboration du PPRT du centre de stockage du gaz de Loretto, de l’enfouissement de ses sphères de gaz, du renouvellement de la canalisation de gaz Jeanne D’Arc/Loretto et enfin du prolongement de la Rocade Alata-Vittulo.
Voilà un dossier qui aura fait couler autant d’encre que de salive. C’est le moins que l’on puisse dire après la signature de cette convention que l’on peut effectivement qualifier d’historique. Neuf années de travail - et de synergie -  ont été nécessaires pour mener à bien ce vieux projet que les ajacciens attendaient depuis des lustres. Neuf années de travail acharné, de refus, d’accord et de désaccords, de réunions et de déplacements, de séances du conseil municipal pour en arriver à un résultat enfin positif.

Simon Renucci : « Un pas en avant »

Conseil municipal d’Ajaccio : La Rocade Alata-Loretto sort (enfin) du tunnel
Au terme de son allocution, le maire d’Ajaccio, un tantinet ému, a remercié les élus et revenu sur ce dossier : « Nous avons fait je crois un pas en avant. Il va libérer des espaces pour la construction de logements, va mettre en sécurité - par l’enfouissement des sphères - les Ajacciens et bien entendu va permettre la construction de la rocade. Ce sont des étapes à venir tout au long desquelles il ne faut perdre de temps pour la construction de la rocade qui devrait être livrée en 2017.
Ce ne fut pas une sinécure que de mener ce dossier ?
En effet, cela a été laborieux. En tant que parlementaire, je suis intervenu pour demander à l’Etat la mise en sécurité du site. Sur le plan pratique, l’arrivée de Paul Giacobbi nous a permis de reprendre le dossier et demandé aux propriétaires (18) de nous céder du terrain en contrepartie de la constructibilité. Après de nombreuses démarches, nous avons enfin réussi. En janvier dernier, le préfet  et le président du Conseil Exécutif nous ont  imposé de réduire le cercle Seveso, raison pour l

La fin du verrou « Seveso »

C’est d’ailleurs l’opposition qui est intervenue en premier pour saluer cet accord, par la voix de Jean-Jacques Ferrara : « Après moult rebondissements, c’est une joie de voir ce protocole signé au sortir de tractations difficiles. Il est utile de souligner que notre collègue du Conseil Général a pris une part active dans ce dossier et favorisé sa marche en avant.
Pour Antoine Parodin, « ce fut un travail de longue haleine certes, mais force est de reconnaître l’importance de ce dossier stratégique. Je salue ce qui a été fait… »
Mêmes propos de la part d’Ange Pantaloni qui a rappelé le long et fastidieux parcours de l’équipe municipale dans la marche en avant de cette rocade : «On mesure combien a été difficile la tâche pour arriver à ce résultat. Tous, sans exception, de l’équipe municipale aux services techniques, se sont pleinement investis dans ce dossier. On savoure le bonheur et le plaisir d’en faire  partie… » 
François Gabrielli a lui aussi mis l’accent sur « cette formidable avancée. Je regrette toutefois qu’on puisse parler d’absences de membres du Conseil municipal pour atteindre un quorum alors même que l’opposition a été maintes fois absente des débats. On attend avec impatience ce dossier de la rocade depuis plus de 20 ans qui va faire le bonheur des Ajacciens… »
« Nous sommes véritablement tournés vers l’avenir et on imagine aisément ce qui va se passer dans les quinze années à venir. Ce grand pas en avant est plus que considérable » a ajouté Paul Di Giacomi qui a souligné également qu’en matière de développement, des centaines d’hectares libérés viennent confirmer le travail réalisé à ce jour : «  et font sauter ce verrou qu’était la zone Seveso. Au niveau de la sécurité, c’est énorme. On sait maintenant qu’on ne fera courir aucun risque à la population… »
 

Le reste, c’est pipi de chat !

Charles Cervetti, adjoint délégué aux finances s’est contenté de commenter le vote historique en rappelant quatre phases distinctes:
  • Les services de la CAPA ont grandement participé au travail des élus pour mener à bien le protocole
  • En matière de sécurité, la zone devient constructible. Construire dans ce vallon est une bonne chose
  • La circulation y trouvera son compte
  • Nous arrivons enfin à réaliser ce que nous avons décidé avec nos partenaires sans pour autant taxer le contribuable. Tout le reste nest que pipi de chat… »    
« En voyant le résultat de cet énorme travail et l’arrivée prochaine d’une rocade à cet endroit stratégique de la ville, les Ajacciens vont comprendre ce qu’a été ce long travail » a estimé pour sa part Mme Risterucci.
Paul-Antoine Luciani, qui a pris une part active à ce dossier, « son » dossier, a fourni quelques explications supplémentaires : « J’apprécie les commentaires relatifs à ce volumineux dossier, mais le plus important c’est ce qu’il contient. Il aura fallu 23 réunions et plusieurs années sur la question de la zone Seveso. Aujourd’hui a commencé une période nouvelle, celle qui crée et positionne les conditions théoriques, juridiques et financières, cela sans astreindre le contribuable ajaccien qui n’aura pas à payer pour sa sécurité. Je le répète, tout commence aujourd’hui. Nous programmons l’avenir et entérinons la mise en sécurité du site avec le changement de stockage sans mettre le citoyen à contribution. »
En début de séance, le maire d’Ajaccio a salué la venue d’un nouvel élu au sein du Conseil Municipal, en l’occurrence Pierre Pugliesi (opposition) en lieu et place de J. Fabrice Laudato.
J. F.





Dans la même rubrique :
< >

Corse | Entretiens | Elections | Institutions



Derniers tweets
Corse Net Infos : RT @corsenetinfos: Corse Net Infos : Un Clic Pour L'avenir – https://t.co/mbdL6AOc4i via @okpal
Samedi 24 Février - 01:26
Corse Net Infos : Corse Net Infos : Un Clic Pour L'avenir – https://t.co/mbdL6AOc4i via @okpal
Samedi 24 Février - 01:06
Corse Net Infos : France-Italie : Le Rugby international féminin au stade de Furiani https://t.co/5VSuVNPhts https://t.co/2PpdGrk2YZ
Samedi 24 Février - 00:24
Corse Net Infos : Volley : Le GFCA domine l'Arago de Sète (3-1) https://t.co/lmzYojPyqB https://t.co/EhSljVDh47
Vendredi 23 Février - 23:44



Newsletter







Galerie
GFCA-Volley
GFCA-Volley
ACA-Sochaux
ACA-Sochaux
Resized_20180220_202138
Resized_20180220_180646
Olympiades des Métiers 2018
Olympiades des Métiers 2018
Rencontres pour l'emploi de Calvi-Balagne
Rencontres pour l'emploi de Calvi-Balagne
forum college baleone
forum college baleone
SCB-Eaux d'Orezza
SCB-Eaux d'Orezza
Gendarmerie Calvi
Gendarmerie Calvi