Corse Net Infos - Pure player corse

Conseil général de la Haute-Corse : Une session sous tension


Rédigé par le Mercredi 24 Avril 2013 à 22:38 | Modifié le Vendredi 26 Avril 2013 - 00:19


Les réunions du conseil général de la Haute-Corse sont depuis quelques semaines, déjà, bien animées. Celle de Mercredi n'a pas dérogé à la règle à l'occasion de l'examen du compte administratif 2012 et de la communication du président de l'assemblée départementale sur le rapport de la chambre régionale des comptes portant sur le contrôle des comptes et l’examen de la gestion du département de la Haute-Corse depuis 2005.


Conseil général de la Haute-Corse : Une session sous tension
Après les premières escarmouches entre Hyacinthe Mattei et la majorité départementale sur le compte administratif (19 voix pour, 2 contre et 6 abstentions) qui n 'a pas trouvé grâce auprès  du  conseiller général de L'Ile-Rousse, la communication sur le rapport de la chambre régionale des comptes a donné lieu à des échanges plus vifs.
Auparavant Joseph Castelli, président de l'assemblée départementale, avait donné son sentiment sur le document. "Certes chacun l'appréhendera en flonction de son état d'esprit, mais je ne suis pas mécontent de son contenu. Je le trouve même satisfaisant " a commenté le président du conseil général.
" Que faut-il en retenir ?"
Joseph Castelli allait aborder un à un les thèmes qui dans la foulée allaient être expliqués aux élus départementaux. On citera une " situation financière rééquilibrée, l'effort important accompli pour redresser l'autofinancement, un fonds de roulement restauré, des dépenses d'équipement stabilisées, l'évolution du stock de la dette maîtrisée". Mais aussi que le "département n'est pas en sureffectif, que les heures supplémentaires et les astreintes sont désormais maîtrisées et que l'absentéisme a été réduit d'un tiers en 3 ans passant de 9 à 6%"

"Un seul point positif"
Pour Hyaxinthe Mattei, qui est intervenu immédiatement après Joseph Fraticelli, ce document ne comporte qu'un point positif : la restauration du fonds de roulement du département. Pour le reste, selon lui, le rapport " sanctionne sévèrement la gestion de la collectivité dans un certain nombre de domaines."
Et de citer les " charges exceptionnelles du personnel qui plombent les finances départementales, le volume des heures supplémentaires - 1 000 à 2 000 € par mois alors que le contingent est de 25 heures".
" Qui en profite ?  Qui sont ces protégés?"
Des propos qui font sortir de leurs gonds Jean-Baptiste Raffalli et Jean-Jacques Vendasi.
" Vous dépassez votre devoir de réserve... Vos propos sont diffamatoires envers notre assemblée" entend-on dans la salle de délibérations.
Mais Hyacinthe Mattei poursuit. Il montre encore du doigt l'absentéisme - un mois par agent dit-il - l'opacité dans la distribution des subventions aux associations, des mandatements sans destinataire" qui écornent un peu plus notre collectivité".

Sur les bancs de la majorité la tension est palpable et Joseph Castelli est contraint d'appeler au calme.
Ce qui ne l'empêche pas, avant de poursuivre le débat, de dénoncer l'attitude de Hyacinthe Mattei. " Vous êtes toujours dans l'opposition systématique, dès lors je ne suis par surpris de votre analyse sur le rapport de la CRC."
Jean-Baptiste Raffalli, Jean-Marie Vecchioni, Pierre-Marie Mancini, François Orlandi, Francis Giudici, Ange-Pierre Vivoni, Pierre-Simeon de Buochberg et Pierre Ghionga sont ensuite intervenus dans le débat pour tout à la fois s'opposer aux propos du conseiller général de L'Ile-Rousse et apporter leur soutien à l'exécutif départemental.

François Peraldi succède à Eric Calloni

Conseil général de la Haute-Corse : Une session sous tension
En ouvrant la réunion Joseph Castelli a fait part de la démission de Eric Calloni de son poste de président de la commission des finances. "J'ai essayé à deux reprises de le dissuader et de réfléchir à sa décision, mais il l'a maintenue".
Après avoir remercié Eric Calloni qui va être absent 6 mois pour des raisons professionnelles, le président du conseil général a annoncé que le présidence de la commission des finances serait désormais assurée par François Peraldi et que Jean-Marie Vecchioni en serait le rapporteur.
Leur baptême du feu intervenait dans la foulée avec la présentation du compte adminstratif de 2012, les premières critiques très vives de Hyacinthe Mattei, les premières répliques tout autant vives de Jean-Baptiste Raffalli et de Jean-Jacques Vendasi, et des mises au point et des précsisions de Jacky Padovani qui présidait les débats à ce moment-là.




Dans la même rubrique :
< >

Corse | Entretiens | Elections | Institutions



Derniers tweets
Corse Net Infos : "Bastia : La foule aux 20es Rencontres pour l'Emploi" : https://t.co/dVL6llUqt1 via @YouTube
Mardi 20 Février - 14:27
Corse Net Infos : Consultez la #météo #corse en permanence et en direct sur #CNI https://t.co/n8GcKLIvbV
Mardi 20 Février - 08:09
Corse Net Infos : La photo du jour : La quiétude de l'étang de Chjurlinu https://t.co/tn3c6v0mJC https://t.co/QYk9e7ZNTK
Mardi 20 Février - 08:09
Corse Net Infos : #Bonghjornu #Bonjour La photo du jour : La quiétude de l'étang de Chjurlinu https://t.co/MUFsNJsQDE
Mardi 20 Février - 08:08



Newsletter







Galerie
Rencontres pour l'Emploi à Bastia
Rencontres pour l'Emploi à Bastia
GFCA-Reims
GFCA-Reims
Sémillante
Sémillante
Club calvi
Club calvi
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
Prix trombinoscope 2017
Prix trombinoscope 2017
Exercice Val d'Ese
Exercice Val d'Ese
Bastia Team Gym
Bastia Team Gym