Corse Net Infos - Pure player corse

Cocktail de rentrée à la Caserne Sampiero pour le 2e REP de Calvi


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Samedi 6 Octobre 2018 à 16:48 | Modifié le Dimanche 7 Octobre 2018 - 11:59


C'est dans la salle capitulaire de la Caserne Sampiero, dans la Haute-Ville de Calvi qu'a eu lieu vendredi soir le traditionnel cocktail de rentrée du 2e Régiment Etranger de Parachutistes. Au cours de celui-ci, en présence de nombreuses autorités, le régiment a fêté le 90e anniversaire de Virginie Luciani, première classe d'honneur


Cocktail de rentrée à la Caserne Sampiero pour le 2e REP de Calvi

Ambiance très détendue vendredi soir au Mess officiers de la Caserne Sampiero, dans la citadelle de Calvi où le 2e Régiment Etranger de Parachutistes conviait de nombreux invités pour son traditionnel cocktail de rentrée.
Tous étaient accueillis par le chef de corps du régiment, le colonel  Christophe Passerat de la Chapelle et son épouse.
Parmi eux, le Maire de Calvi, Ange Santini et plusieurs membres de son conseil municipal, le sous-préfet de Calvi, Jérôme Seguy, le sous-préfet de Corte,  Jean-Martin Mondoloni, conseiller territorial, Ronan Leaustic, le Général de Gendarmerie Jacques Plays, commandant le Région de Gendarmerie de Corse, le chef d'escadron Paulo de Carvalho, commandant la Compagnie de Gendarmerie Calvi-Balagne et son adjoint le capitaine Pascal Hervé, le général  de corps d'armée (er) André Soubirou, Pierre Guidoni, maire de Calenzana, Joseph Emmanuelli, maire de Montegrosso, Josée Martelli, maire de Pigna et de nombreux autres maires et élus de Balagne, l'abbé Ange-Michel Valery, archiprêtre du secteur Calvi-Balagne....


Le Régiment de retour de mission au Mali d'ici la fin du mois
Le Colonel Christophe Passerat de la Chapelle prenait la parole pour souhaiter à tous la bienvenue:
"Votre présence très nombreuse témoigne de l'attachement au Régiment. Sachez que nous y sommes particulièrement sensibles.
Cela fait maintenant deux mois que j'ai pris le commandement du 2e REP et j'ai eu l'occasion de rencontrer les élus et de retrouver des anciens. J'ai également eu l'occasion de retrouver le GR20 à l'occasion de la Saint-Michel.
Depuis mon retour à Calvi et ma prise de fonction, il y a trois choses qui m'ont particulièrement marqué:
- Le temps passe vite, beaucoup trop vite
- l'ancrage du Régiment dans sa Ville Calvi  et ses ses villages de Balagne. C'est quelque chose d'assez impressionnant .Je salue ici le colonel (er) Pierre Neuville qui a installé le Régiment à Calvi
- L'attachement de la population au Régiment. Ma pensée va vers la 3e génération symbolisée par le brevet de parachutiste et la fourragère  remis tout récemment à une trentaine de légionnaires. C'est eux qui dans 25 ans commémoreront les 75 ans de présence du 2e REP à Calvi.
Je terminerai en donnant quelques nouvelles du Régiment qui est en mission au Mali.
Les premiers sont rentrés à Calvi et ces retours vont s'échelonner jusqu'à la fin du mois d'octobre, début Novembre. avec le  colonel Jean de Monicault.
Profitons de cette soirée, du temps de l'amitié entre la Légion, le Régiment et la population de Balagne".


Les missions extérieures de maintien de l'ordre ne sont pas inutiles
Ange Santini, Maire de Calvi, 1re Classe d'honneur du Régiment prenait à son tour la parole:
"Naturellement c'est toujours un plaisir pour le Maire de Calvi que je suis d'honorer, avec bon nombre de mes collèges de Balagne, cette invitation qui nous ai faite à la fin de la saison estivale.
Il y a peu, nous avons fêté les 50 ans de présence du 2e REP à Calvi. De cette présence dans sa ville et sa région, des liens étroits se sont tissés et ils sont indéfectibles. Et, soyez persuadés qu'il y aura encore bon nombre de dizaines et de dizaines d'années à fêter, pourquoi pas le  centenaire. En tout cas, nous, nous le souhaitons.
Pour celles et ceux de ces nouvelles générations qui viendront à la fois porter loin les couleurs de la France et les couleurs du Régiment comme pour les élus qui nous succèderont aux postes que nous occupons  - parce que naturellement, pour fêter les 100 ans, il y a fort à parier que nous ne serons pas les mêmes qui seront présents dans cette salle, en tout cas moi je ne serais plus Maire- ce que je veux dire, c'est qu'au delà de ce cocktail de rentrée, c'est aussi l'occasion de rappeler que notre Régiment est une fois de plus en déplacement pour faire en sorte que le maintien de l'ordre qui se passe loin de nos frontières ne se soit pas inutile et qu'il serve justement à ce que tout se passe bien chez nous. C'est important de le souligner. Souvent en effet on se pose la question de pourquoi aller si loin porter la parole de la France. C'est tout simplement pour protéger le territoire national.
Et, je crois à la fois qu'il faut avoir une pensée pour ceux qui se sont projetés en opération extérieure mais aussi les assurer de toute notre amitié et de notre solidarité, tout en ayant une pensée pour les familles qui pendant quelques mois restent à Calvi, en Balagne. Ces familles vous le savez font partie intégrante des familles des Calvais, des Balanins , des Corse".


L'attachement de la Corse à la République, à la Nation
Et de poursuivre
"  C'est aussi l'occasion de rappeler qu'en Corse il y a 3 Régiments, la BA 126 de Ventiseri-Solenzara à laquelle nous sommes très attachés, le 2e REP, qui est chez lui ici et que nous souhaitons de tout coeur voir prospérer, et enfin l'UIISC5 de Corte au secours des populations ici et ailleurs.
La Corse fait partie intégrante du territoire national, que l'unité de la Nation n'est pas forcément l'uniformité et que par la présence d'une sous-préfecture à Calvi, d'une sous-préfecture à Corte, d'un Régiment à Calvi prouve bien de l'attachement de notre République à notre terre.
Cela montre aussi les liens que nous avons de l'attachement de la Corse à la République, à la Nation, à notre République française. Par les temps qui courent, il n'est pas forcément inutile de le rappeler et de le souligner."


Les 90 bougies du 1ere classe d'honneur « Nini » Luciani
Avant d'inviter les convives à lever le verre de l'amitié et partager le buffet, le Colonel Christophe Passerat de la Chapelle souhaitait honorer une des leurs, Virginie Luciani, familièrement surnommée "Nini".
"C'est avec quelques jours d'avance sur le calendrier que nous avons souhaité demander à "Nini" de venir souffler ses 90 bougies. "Nini" est pour nous le symbole, l'âme de ce notre Régiment, tout comme l'est Théo Luciani qui lui fête aujourd'hui ses 48 ans et que nous invitons également à nous rejoindre".
Visiblement très émue et surprise de ce geste d'amitié et de reconnaissance du Régiment, "Nini" Luciani avait beaucoup de mal à retenir ses larmes.
" Nini" Luciani, à l'époque du "Calypso" mais aussi tout au long de sa vie a toujours été là pour nous, dans les bons comme dans les mauvais moments. Nous lui seront toujours reconnaissants de tout ce qu'elle a fait et qu'elle fait pour nous. C'est bien qu'à ce moment de partage et d'amitié, le chef de corps ait également associé Théo Luciani qui a pris la succession de son regretté papa, Emile à la tête des "Palmiers". Pour nous  légionnaires ils font partie de notre famille" soulignait un ancien du Régiment.






Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie