Corse Net Infos - Pure player corse

Chambre des territoires : Quatre listes de maires dont celle de Core in Fronte


Rédigé par Nicole Mari le Vendredi 9 Février 2018 à 00:25 | Modifié le Vendredi 9 Février 2018 - 00:45


Quatre listes ont été déposées, lundi en préfecture, pour l’élection du collège de huit maires de communes de moins de 10 000 habitants, qui siègera à la Chambre de territoires. Ce collège, désigné par les 360 maires de l’île dans un scrutin proportionnel de liste, fera partie des 42 membres de cette instance consultative créée dans le cadre de la réforme de la Collectivité unique et de la suppression des départements. Sont en lice les deux associations des maires du Nord et du Sud et deux listes régionales : Paese Vivu et Core in Fronte.


Le siège de la future Chambre des territoires dans les locaux de l'ancien Conseil départemental de Haute-Corse à Bastia.
Le siège de la future Chambre des territoires dans les locaux de l'ancien Conseil départemental de Haute-Corse à Bastia.
Dans une élection sans réel enjeu politique mais avec un vrai enjeu de relais des attentes des territoires, l’Exécutif territorial avait espéré que les maires des 360 communes de Corse se mettraient d’accord sur une démarche commune pour choisir de concert leurs huit représentants en prenant en compte toutes les sensibilités. L’idée de construire une liste unique a fait son chemin dans l’esprit des élus locaux, mais s’est trivialement heurtée à un obstacle de représentativité Nord-Sud. Les édiles nordistes, plus nombreux que les Sudistes, exigeant plus de sièges, la tentative d’unité a fait long feu. Les deux associations des maires de Haute-Corse et de Corse du Sud partent, donc, en ordre séparé, présentant chacune une liste : celle du Nord est menée par le maire de Ghisoni, Don Marc Albertini, celle du Sud par sa présidente et maire de Renno, Joselyne Fazi. La discorde a fait surgir deux autres listes qui se veulent régionale : une plurielle, intitulée Paesu Vivu et menée par le maire de San Lurenzu, Jérôme Negroni, et une partielle, sous l’étiquette Core in Fronte et menée par le maire de Patrimoniu, Jean-Baptiste Arena. La majorité territoriale, qui ne s’est pas mêlée de l’élection, affirme n’en soutenir aucune en particulier.
 
La surprise Core in Fronte
Si la rumeur annonçait depuis quelques jours déjà la constitution des trois premières listes, celle de Core in Fronte, décidée dans la dernière ligne droite, est une surprise. « Nous avons attendu jusqu’à la dernière limite un signe de la majorité territoriale. Sans aucune nouvelle, excepté un contact téléphonique tardif avec le président de l’Exécutif, nous nous sommes concertés au sein de Core in Fronte. Nous avons estimé que, dans la continuité de l’élection territoriale d’il y a deux mois, nous devions être présents pour pérenniser notre travail accompli sur tous les territoires de Corse et amplifier notre maillage sur le terrain. Nous voulons faire en sorte de représenter au mieux les territoires ruraux tout en essayant d’impulser le modèle de développement que nous avons réussi à construire à Patrimoniu, d’apporter nos compétences dans des domaines qui nous tiennent à cœur et dans lesquels nous avons été performants ces dernières années. Notre objectif est de mettre en place une agriculture productrice et respectueuse de l’environnement, d’y associer un tourisme équilibré respectueux, à la fois, du peuple qui vit sur cette terre et de l’environnement dans lequel il évolue, et d’irriguer tout cela avec une culture qui apporte de la cohésion sociale », explique Jean-Baptiste Arena. « Pour toutes ces raisons, nous présentons une liste dans une démarche d’ouverture vers tous les maires, qui ne sont pas forcément nationalistes, mais qui font un vrai travail sur leur territoire. La Chambre des territoires est une assemblée consultative, sans grand enjeu politique, mais elle peut être porteuse d’idées pour la majorité territoriale. Nous espérons, dans un esprit de partenariat, contribuer par nos propositions et les actions, que nous menons sur le terrain, à nourrir la politique et l’action du président du Conseil exécutif ».
 
Résultats mi-mars
Ce scrutin proportionnel de liste, où seuls les maires votent, se fera par voie postale du 9 au 15 mars. Dans le même laps de temps, devront être désignés au scrutin uninominal les huit présidents de communautés de communes sur les 17 existants. 11 élus ont déposé leurs candidatures. Les résultats seront dévoilés le 20 mars. Composée de 42 membres, la Chambre des territoires s’installera, début avril, à Bastia, dans les murs de l'ancien Conseil départemental de Haute-Corse.
 
N.M.
 

Quatre listes de maires sont en lice :
 
- Core in fronte
Jean-Baptiste Arena (Patrimoniu)
Suppléant : Pierre Castellani (Auddè)
Jean-Luc Millo (Olivese)
Suppléant : Laurence Piazza (Meria)
Stéphane Orsoni (Occhjatana)
Suppléant : Jean Renucci (Carticasi)
Etienne Marchetti (Barbaghju)
Suppléant : David Brugioni (Centuri)
 
- Paese vivu
Jérôme Negroni (San-Lurenzu)
Paul-Joseph Caitucoli (Argiusta-Moriccio)
Marie-Thérèse Olivesi (San Nicolao)
Nicolas Rutily (Orto)
Jean-Marc Rodriguez (Poggio de Venaco)
Jean-Yves Leandri (Granace)
Jacques Casta (Piedicroce)
Achille Martinetti (Bocognano)
 
- Association des maires de Haute-Corse : 
Don Marc Albertini (Ghisoni)
Toussaint Morganti (Ogliastro)
Benoit Bruzi (Vescovato) 
Frédéric Mariani (Olmi Capella) 
Severin Medori (Linguizzetta) 
Stéphane Domarchi (Sant’Andrea di u Cutone)
Vincent Cognetti (Morosaglia)
Pierre-Marie Mancini (Costa)
 
- Association des maires de Corse-du-Sud : 
Joselyne Fazi (Renno)
Paul-Marie Bartoli (Propriano)
Pierre-Paul Luciani (Albitreccia)
Jean Toma (Solenzara)
François Giordani (Salice)
Jean-Claude Lucchini (Zerubia)
Dolice Quilichini (Sorbollano)
Henri-Paul Agostini (Zonza)
 
Composition de la Chambre des territoires :
-    les membres du Conseil exécutif,
-    le président de l’Assemblée de Corse,
-    8 conseillers territoriaux,
-    les maires des communes de plus de 10 000 habitants (Ajaccio, Bastia et Porto-Vecchio),
-    8 maires de communes de moins de 10 000 habitants élus par les maires au scrutin de liste,
-    8 présidents de communautés de communes élus par les 17 présidents de communautés de communes au scrutin uninominal,
-    le président de la CAPA et le président de la CAB,
-    un représentant des communes et intercommunalités de montagne désigné par le préfet sur proposition du comité de massif. 


 
 



Corse | Entretiens | Elections | Institutions




Derniers tweets
Corse Net Infos : Convention cadre entre la Collectivité de Corse et Business France : L'économie insulaire ne s’en portera que mieux… https://t.co/Be7jyAflBe
Vendredi 21 Septembre - 17:29
Corse Net Infos : Une météorite explose dans le ciel de la Sardaigne : Inquiétudes en Corse-du-Sud https://t.co/xgbGcEIthF https://t.co/hVe1XCiZLr
Vendredi 21 Septembre - 13:49
Corse Net Infos : Rectorat : "Il n’a jamais été question de mettre en cause le développement et la promotion de la langue et de la cu… https://t.co/9p8wLfsN4w
Vendredi 21 Septembre - 11:59
Corse Net Infos : Que faire ce weekend en Corse du Sud ? Nos idées de sorties https://t.co/c6zKU6GTXu https://t.co/Z8uGQV3vfF
Vendredi 21 Septembre - 11:44



Newsletter






Galerie