Corse Net Infos - Pure player corse

Borgo : Un salon anti-glyphosate au lycée agricole le 11 octobre !


Rédigé par Philippe Jammes le Mardi 25 Septembre 2018 à 15:59 | Modifié le Mardi 25 Septembre 2018 - 22:20


Le glyphosate est l’herbicide chimique le plus vendu sur la planète et les herbicides qui en contiennent sont les plus utilisés en Europe. Depuis le 1er janvier 2017, son emploi par les collectivités dans les espaces ouverts au public est interdit et son utilisation par les particuliers sera interdite à partir du 1er janvier 2019.


 «J’ai été moi-même agriculteur » explique François Sargentini, le président de l’Office de l’environnement de la Corse « et dans les années 70, comme tous les autres agriculteurs, j’ai utilisé des pesticides. Mais à l’époque on nous avait bien précisé que c’était sans danger, ni pour les humains, ni pour les animaux. Aujourd’hui nous savons que c’était de la tromperie ».
L’Office de l’environnement sera bien sûr partenaire de ce salon du 11 octobre intitulé : «  Fin du glyphosate, tous concernés »*.  


« Les missions de l’Office sont très larges et transversales » souligne F. Sargentini, « et lui confèrent la charge d’impulser et de coordonner l’ensemble de la politique régionale en matière d’environnement et de développement durable en assurant la protection, la mise en valeur, la gestion, l’animation et la promotion du patrimoine de la Corse ». Ainsi soucieux de la préservation de l’environnement, l’Office soutient depuis plusieurs années des programmes d’expérimentations visant à réduite l’utilisation des produits phytosanitaires.


« Ces actions ont pu aboutir à l’élaboration de certaines mesures agro environnementales et climatiques qui sont mises en place sur le territoire prioritairement au niveau de sous-bassins versants dits sensibles à l’utilisation des produits phytosanitaires » ajoute le président. Ainsi en 2017, dans le cadre du plan Ecophyto, l’Office a mis en place un réseau de suivi des masses d’eau superficielles et souterraines de Corse. 


Du côté du lycée agricole de Borgo, on souligne que des approches pédagogiques innovantes ont été développées au sein de son exploitation agricole en partenariat étroit  avec les professionnels des filières et des grands organismes de recherche comme l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) ou l’AREFLEC (Association de Recherche et d'Expérimentation sur les Fruits et Légumes en Corse).
Ces approches s’inscrivent dans un plan d’action appelé « Enseigner à produire autrement » initié par le ministère de l’agriculture et de l’alimentation en 2014. A ce titre l’enseignement agricole, par le biais du lycée de Borgo, a un rôle primordial à jouer en tant que dispositif de formation des jeunes qui deviendront les professionnels de l’agriculture de demain. 


A l’origine de ce salon depuis 2016, le CPIE, Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement  de Bastia, a pour objectifs la sensibilisation, l’éducation à l’environnement et au développement durable, à l’accompagnement  du territoire ; « Le CPIE œuvre  notamment pour une agriculture plus respectueuse de la santé et de l’environnement » déclare Jean-Valère Geronimi, président du CPIE Bastia Golo Méditerranée. « Il sensibilise depuis de nombreuses années les scolaires à la biodiversité végétale et a plus récemment mis en place des jardins potagers pédagogiques dans les écoles ».
Une convention a d’ailleurs été signée en 2015 avec le lycée agricole de Borgo et la Chambre d’Agriculture de Haute-Corse.
« En 2016 et 2017, avec le soutien d’Erilia (gestion immobilière), de la mairie de Bastia et de l’ACSE (Agence nationale pour la Cohésion Sociale et l'Egalité des chances), nous avons créé des potagers partagés « zéro pesticide »  dans les quartiers sud, ceci afin de renforcer le vivre ensemble, le lien avec la nature et l’intérêt pour une alimentation plus équilibrée » complète Didier Muratori, directeur du CPIE.  


L’objectif de ce salon qui s’inscrit dans le cadre d’un appel à projets d‘actions régionales de communication  du plan Ecophyto II soutenu par l’Etat, est de mobiliser et accompagner les acteurs de la région corse dans leurs actions visant à la réduction et à la meilleure utilisation des produits phytopharmaceutiques.
Ce salon comportera 2 volets pour 2 approches différentes et des objectifs complémentaires. 
- Un dispositif pédagogique de sensibilisation et d’information avec la tenue de dicers stands par les partenaires ainsi que 5 stands tenus par les apprenants de EPL de Borgo. Ces stands seront proposés à la fois aux scolaires, professionnels et particuliers intéressés par le sujet. Avec le concours des différents partenaires : Fredon Corse, Chambre d’agriculture de Haute-Corse, MSA, Interbio, Bouge Ta Corse magazine, INRA, DRAF, Lycée agricole de Sartène… 
- Des échanges autour du glyphosate et autres pesticides pour sensibiliser grand public et professionnels.  
 De nombreux professionnels seront présents : fournisseurs, pépiniéristes, personnel des services techniques/espaces verts des collectivités, arboriculteurs, syndicat  d’apiculteur….   DRAF de Corse
 

La matinée de ce 11 octobre sera réservée à l’accueil des scolaires, collégiens et lycéens.
L’après midi (14h/17h) les stands seront réservés à l’accueil d’un public large : particuliers et professionnels.
CNI a tendu son micro aux organisateurs…..
 
* Salon « Fin du glyphosate, tous concernés » Lycée agricole de Borgo, jeudi 11 octobre de 14h à 17h. 





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 18 Novembre 2018 - 17:10 Bastia : La Maison du Sacré Cœur a ouvert ses portes

Dimanche 18 Novembre 2018 - 14:46 Un nouveau club de badminton à Biguglia

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie