Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : mobilisation contre la destruction de la Cité des Monts


Rédigé par Philippe Jammes le Samedi 30 Mars 2019 à 14:45

A l’initiative d’un Collectif des locataires des bâtiments 32 et 33 de la Cité des Monts et du Mouvement Corse Démocrate, un rassemblement a eu lieu samedi matin sur le parking des bâtiments 32 et 33 de cette cité, une des plus anciennes de Lupino. Ce collectif, appuyé par le parti de François Tatti, s’oppose au projet de démolition de ces logements sociaux, réclamant à la place une réhabilitation complète et un meilleur entretien des lieux. La municipalité a vivement réagi après cette action menée dans le quartier.




Les bâtiments 32 et 33 de la Cité des Monts, menacés de démolition dans le cadre de la réhabilitation du quartier
Les bâtiments 32 et 33 de la Cité des Monts, menacés de démolition dans le cadre de la réhabilitation du quartier
 Sur place ce samedi des habitants ont témoigné comme cette femme qui y habite depuis 1972 ! « Je suis contre cette destruction. Je suis arrivé ici en 1972 et je n’en partirai que dans mon cercueil. Dans ces logements il y a principalement des personnes âgées. On va les mettre où ? ».
D’autres personnes, âgées elles aussi,  témoignent également  de leur attachement à leur logement. « A l’intérieur j’ai tout refait. Je suis chez moi » souligne encore cet homme de 87 ans qui y habite depuis 46 ans. « On est attaché à notre quartier. On a tout ici à proximité. On va aller où ? » rajoute sa femme de 76 ans.
Pour François Tatti, président du MCD, conseiller municipal « on ne peut qu’être touché par ces propos emplis d’émotion, d’angoisse et parfois de colère. Pour eux c’est leur maison, leur vie et c’est là où ils veulent la finir. Ils méritent que leurs logements soient réhabilités et non démolis. On doit leur refaire l’isolation, les travaux d’étanchéité et des aménagements extérieurs. On leur doit car cela fait partie de nos engagements à la fois  dans le domaine de l’écologie, de l’économie et de l’humanité. Il faut que ce projet de la majorité municipale soit abandonné ».


Il y a quelques semaines, la municipalité avait évoqué ce projet de la Cité des Monts. Une réhabilitation de la cité Aurore qui passerait par la démolition des bâtiments 32 et  33 où logent une centaine de familles. La mairie envisage à la place l’édification de constructions modernes. Si certains locataires approuvent, d’autres refusent.
En visite à Bastia il y a 15 jours, la ministre  de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault s’était même rendue sur place avec Pierre Savelli, le maire de Bastia et son équipe.
Le dossier de cette Cité des Monts qui va être étudié par l'ANRU, Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine, devrait avancer rapidement d’autant que les élections approchent. 

Inseme per Bastia : "Attention à la manipulation"

Paul Tieri,  3e adjoint au maire de Bastia, chargé de l'Urbanisme et de la planification stratégique a réagi en ces termes à l'action menée dans le quartier  

Depuis plusieurs semaines, l’opposition municipale au travers du Mouvement Corse Démocrate et de Messieurs Tatti et Morganti, tente de manipuler la population face au projet de réaménagement urbain de la Cité Aurore et de la destruction-reconstruction des Bâtiments 32 et 33.
Des postures guidées par des fins électoralistes en usant de manipulations et de mensonges, qui instrumentalisent les peurs.
Face à la volonté commune de la Ville de Bastia, de la Collectivité de Corse, de la majorité communautaire, de l’État et de l’Office HLM, de mettre en œuvre un projet d’envergure pour permettre d’améliorer les conditions de vie des habitants, ce sont des postures stériles qui sont prises par le MCD.

 

En 2009, dans le même contexte qu’aujourd’hui, Messieurs Tatti et Morganti ont voté pour la destruction de la « Grande Barre » et étaient fiers d’assister à la démolition de cet immeuble.
Faire croire aux habitants qu’une simple réhabilitation est possible c’est leur mentir.
Camper sur des postures électoralistes revient à refuser de créer des conditions de vie de qualité pour les locataires des logements concernés.
Répandre de fausses informations sur les conditions de relogement est une honteuse instrumentalisation des peurs.
Ce sont des mensonges éhontés qui sont répandus dans le quartier depuis plusieurs semaines.

 

Inseme per Bastia ne peut accepter plus longtemps cela, et rappelle son extrême détermination à contrer ces comportements irrespectueux des citoyens qui ne méritent aucunement d’être instrumentalisés.

 

Une réhabilitation urbaine harmonieuse 
C’est un travail acharné de la part des élus et des services qui a permis la mobilisation de près de 50 millions d’euros de financements publics, un montant inespéré en ces temps de
 restriction budgétaire. Une opportunité unique de par son envergure pour la Ville et plus particulièrement la Cité Aurore.
Des projets attendus depuis des décennies et jamais réalisés malgré toutes les promesses électorales.
Aujourd’hui la Municipalité a la volonté de réhabiliter ce quartier et met tout en œuvre pour que la métamorphose soit harmonieuse. Des études, analyses, ateliers participatifs ont permis de dessiner un pré-projet qui permettra d’offrir aux habitants de la Cité Aurore des conditions de vie qualitatives, avec un quartier qui respire, qui bénéficie d’aménagements facilitant le quotidien de tous et augmentant la qualité de vie de ses habitants.
Comme déjà évoqué par les élus de la majorité municipale, ce sont les habitants qui sont au coeur des préoccupations.
Des ateliers ouverts aux habitants ont permis de dessiner les besoins et des échanges ont lieu et continueront d'avoir lieu avec les principaux intéressés.
Le but est d’assurer un accompagnement personnalisé pour que chaque habitant concerné soit accompagné et relogé pendant la durée des travaux en fonction de ses besoins et de ses souhaits.
C’est un projet harmonieux construit en concertation avec tous les riverains, qui va embellir le quartier et améliorer le vivre ensemble.
Le temps des travaux passé, les riverains pourront ainsi vivre dans des appartements neufs et vivre dans un quartier totalement réhabilité pour le bien-être de tous, des plus jeunes et des plus anciens.
Ghjè u campà inseme è u benestà chi sò à u core d’issu prugettu.

 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie














Newsletter




Galerie
Galeani
Galeani
Nettoyage Sanguinaires
Nettoyage Sanguinaires
Recyclerie de Corse
Recyclerie de Corse
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Logements sociaux à Budiccioni
Logements sociaux à Budiccioni
Incendie appartement Ajaccio
Incendie appartement Ajacci
Premier bain de l'année à L'Ile-Rousse
Animations de Noël à Porto-Vecchio
Clean walk à Ajaccio
Messe de Noël à Castellucio