Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Un conseil municipal très bref


Rédigé par Nicole Mari le Vendredi 16 Novembre 2012 à 23:59 | Modifié le Dimanche 18 Novembre 2012 - 02:08


Rien de bien important au menu du Conseil municipal de Bastia, qui s’est tenu vendredi soir. Une séance atone et brève pour traiter les affaires courantes en attendant le débat plus politique sur le budget, prévu en décembre. En prime : la voie douce et diverses subventions.


Bastia : Un conseil municipal très bref
Une heure. C’est le temps qu’il aura fallu pour expédier l’ordre du jour de ce conseil municipal de novembre, qui, de l’avis même des élus, fut certainement le plus court de la mandature. Il est vrai qu’il n’y avait rien de très affriolant au programme, aucun sujet faisant réellement débat n’a été abordé sur le fond.
Le réajustement de 470 000 € sur le budget principal 2012 d’une valeur supérieure à 40 millions € n’a pas vraiment suscité de commentaires. Pas plus que la signature du marché de maîtrise d’œuvre portant sur la création d’une voie douce, qui est pourtant un sujet de polémique. Il ne s’agissait en fait que d’entériner l’avis de la Commission d’appel d’offres qui, sur les cinq candidatures sélectionnées pour effectuer l’étude, a retenu celle du groupement SAS ADP Architectes (mandataire)/Techni route Corse/Safege/Eurl Elaeis. Le marché a été attribué pour un montant de 552 792 € TTC. Le coût prévisionnel des travaux s’élève à 6,834 millions € HT.
 
La Voie douce
Rappelons que la voie douce est un réseau de piste cyclable en bord de mer, raccordé aux voies pénétrantes drainant les flux des quartiers de Bastia. Exclusivement réservée à la circulation des véhicules non motorisés, des piétons et des personnes à mobilité réduite, elle prétend construire un mode de transport alternatif à l’usage de la voiture par le biais de parcs de stationnement et d’un service de type « Velib ». Démarrant au Nord de la ville, elle prévoit, en longeant le bord de mer, de rejoindre, par le biais d'esplanades, la Place Saint-Nicolas, le quai des Martyrs et le Vieux Port dont une partie sera piétonnisée. Cet aménagement se poursuit avec le franchissement de la Citadelle par la Voie Verte et un tunnel souterrain. Il s’étend plus au Sud, sur la route du Front de Mer et la RN 193. Le planning prévisionnel prévoit la fin des travaux en 2014.
Autre sujet abordé : l’acquisition d’un logement de 84 m2, imbriqué dans le Palais Caraffa pour la somme de 176000€ et l’indemnisation des propriétaires expropriés du 11, rue des Mulets, dans le cadre de la rénovation très controversée du quartier du Puntettu, pour la somme de 9737,50€.
 
Diverses subventions
Diverses subventions ont été votées. Près de 8000€ aux associations culturelles, dont 3000€ à Unita Teatrale, 2000€ à Collectif ArtMouv, 1500€ à Théâtre Europa, 1000€ à Studio Cinéma Action et 500€ à ATSCAF. Côté social, une aide de 2750 € a été octroyée au Club Notre Dame des Victoires, 800 € à l’école élémentaire Calloni pour la création d’un atelier de danse expressive et 900 € à l’école maternelle Defendini pour la réalisation d’un atelier artistique portant sur la découverte de l’environnement et les différents types d’habitats insulaires. Une subvention en nature, à savoir la mise à disposition de deux locaux, a été donnée à la société ESOL pour la création d’une épicerie solidaire. Enfin, le Conseil municipal a validé la tarification des animations des fêtes de fin d’année. La municipalité organise, pour la Saint Sylvestre, deux diners dansants : un diner à la salle polyvalente de Lupino et un autre au péristyle du Théâtre Municipal. Le tarif est de : 10 € par personne, gratuit pour les enfants de moins de 10 ans.
N. M.
 



Corse | Entretiens | Elections | Institutions