Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Ouverture d’une franchise Colombus Café


Rédigé par Laurent Hérin le Jeudi 8 Novembre 2018 à 17:22 | Modifié le Jeudi 8 Novembre 2018 - 18:11


A l’heure où l’on parle de désertification urbaine, à Bastia comme Ajaccio avec la création de centres commerciaux en périphérie, une jeune entrepreneuse bastiaise fait le pari du centre ville en ouvrant une franchise Colombus café, rue César Campinchi.


Une équipe dynamique autour de Maeva Benedittini
Une équipe dynamique autour de Maeva Benedittini
Hier, mercredi, c’est le grand jour pour le tout nouveau Colombus café de la rue César Campinchi, à côté du cinéma Le Régent. Tout le monde s’affaire, en cuisine pour préparer les muffins, en salle pour installer les tables ou pour ranger les derniers cartons. Cette nouvelle enseigne de restauration rapide ouvre à 14h et pour que tout soit prêt à temps, Maeva Benedittini, jeune gérante de 27 ans, veille au grain. Autour d’elle une équipe d’une dizaine de personnes dont ses parents et son frère venus donner un coup de main avant l’heure H.
 
Une affaire de famille ? « Forcément, nous répond Maeva, mes parents ou mon frère – Daniel Benedittini, gérant du cinéma Le Régent – ne sont pas loin. J’ai travaillé avec eux. Ils m’aident et me soutiennent aujourd’hui. Mais l’ouverture du Colombus reste mon projet. »
Un projet « qui est né il y a 8 ans à Toulouse où je faisais mes études de photographie. J’étais fan des coffee-shop mais il n’y en avait pas en ville. Jusqu’à temps qu’un Colombus ouvre en bas de chez moi. J’en ai rapidement fait mon QG. Puis j’ai rencontré par hasard le directeur du développement de la franchise qui connaissait un peu mon frère. A l’occasion d’un déjeuner, on a évoqué le fait qu’il n’y en avait pas en Corse. Huit ans plus tard le projet se concrétise ! »
Loin d'être évident à mettre en place, Maeva a pu compter sur l’aide de la CAPI, une association qui finance les entreprises solidaires par des fonds territoriaux et aide à la création de projet.

« Pour l’instant, poursuit-elle, j’ai quatre employées, uniquement des filles mais je n’ai rien contre les garçons [rires] et je compte bien embaucher encore trois personnes pour compléter mon équipe. Ce qui m’a plu dans cette franchise, par rapport à d’autres sur le même créneau, c’est que nous créons tout en interne. Les boissons comme les accompagnements – cookies, muffins, sandwich, etc. –, tout est préparé sur place. Nous sommes des vrais barista – personne spécialisée dans la préparation de boissons au café à base d'expresso. Le terme induit souvent une certaine maîtrise dans l'art de la préparation du café NDLR –, nous avons toutes suivi une formation de 3 semaines sur le continent et 1 semaine sur site. Le thé infuse ici, le chocolat est préparé chaque matin. Rien n’arrive tout prêt ! »
A peine le temps de finir l’interview devant un excellent Chai Latte que Maeva retourne en caisse pour donner un coup de main et servir les clients venus nombreux en cette première journée.

Colombus café&co en chiffre

  • Franchise de 24 ans d’ancienneté
  • 100 points de vente en France
  • 70 millions d’euros de CA en 2018
  • 12 magasins à l’étranger dont le Maroc et la Belgique
  • 1 enseigne en Corse, à Bastia
  • 4 employées, 7 en prévision
  • Ouvert de 8h à 22h toute la semaine, de 11h à 22h le dimanche




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie