Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : L'hommage de l'office de l'habitat à Auguste Bracconi


Rédigé par le Vendredi 1 Février 2019 à 17:28

Fabienne Giovannini, présidente de l'office public de l'habitat de Haute-Corse, rend un hommage émouvant, dans un communiqué, à Auguste Bracconi, tué jeudi après-midi à Lupino par le forcené qui s'est lui-même donné la mort ensuite.




Bastia : L'hommage de l'office de l'habitat à Auguste Bracconi

L'office Public de l'Habitat, sa présidente, ses administrateurs, sa directrice, ses agents, remercient toutes les personnes qui ont témoigné leur soutien après le décès de notre gardien, Auguste Bracconi. 

Nous présentons nos plus sincères condoléances aux siens, durement éprouvés par ce drame qui nous affligent tous. 

Il était accompagné d'un autre agent qui a fait preuve avec lui de beaucoup de sang-froid et de courage. 

 

Auguste était un agent dévoué au service public et proche des gens. Apprécié des locataires comme de ses collègue, il faisait humblement et avec passion son travail. 

Connu et apprécié aussi dans son quartier de Lupinu, il partageait le quotidien des habitants en dehors des heures de travail. 

 

Nos agents vivent un profond traumatisme et ressentent sa disparition comme injuste, pour lui, pour sa femme, ses enfants et petits-enfants, tous les siens. 

 

Le travail mené n'est pas facile, les agents sont en première ligne auprès d'un public en difficultés, et ne sont pas armés pour lutter contre des situations extrêmes comme celle que nous avons vécue dans cette résidence d'ordinaire plutôt calme. 

Le forcené n'était pas locataire en titre. Il était hébergé par sa compagne et n'était pas directement identifié par les services. 

Rien ne laissait présager d'un tel drame dans les informations dont nous disposions, même si l'on apprend après coup les plaintes pour violence dont il a fait l'objet. 

 

Nous sommes de tout cœur auprès des blessés et souhaitons à tous un prompt et complet rétablissement. 

Nous sommes bien évidemment auprès des locataires et continuerons de répondre à leurs besoins pour les accompagner au mieux face à ce traumatisme. 

 

Enfin, nous remercions vivement tous celles et ceux qui ont apporté leur soutien durant les faits et à leurs suites. Services de police, notamment les premiers sur les lieux et qui ont failli perdre un des leurs, courage aussi des pompiers et des personnels du SAMU, soutien de la Cellule Psychologique, des services de la Maine et de son maire, du président du Conseil Exécutif, des élus et de toutes les personnes qui se sont manifestées par leur parole ou leur geste de réconfort. 

Le temps est au deuil et au recueillement pour essayer d'entourer au mieux la famille d'Auguste. 





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie