Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Des éclats sonores qui vous propulsent au bout du monde ou tout simplement au coin de la rue


Rédigé par Philippe Jammes le Jeudi 25 Janvier 2018 à 20:21 | Modifié le Vendredi 26 Janvier 2018 - 09:23


Dans le cadre de la semaine du son, le Collectif Art Mouv’/Zone Libre propose jusqu’au 2 février quelques beaux éclats sonores au Centre Culturel Una Volta à Bastia. Chaque année depuis 2004, « La Semaine du Son » fait appel aux meilleurs spécialistes pour favoriser cette prise de conscience de l’importance de la qualité de notre environnement sonore.


L’association La Semaine du Son a pour but d’amener chaque être humain à prendre conscience que le sonore est un élément d’équilibre personnel fondamental dans sa relation aux autres et au monde, dans ses dimensions environnementale et sociétale, médicale, économique, industrielle et culturelle. Elle considère le sonore comme une porte d’accès au monde. La santé, l’environnement sonore, les techniques d’enregistrement et de diffusion sonore, la relation image et son ainsi que l’expression musicale et sonore constituent les cinq principaux secteurs d’activités concernés. L’environnement sonore est une composante essentielle de notre équilibre car il conditionne notre comportement personnel et collectif. Limiter les nuisances sonores, concevoir des atmosphères à écouter, maîtriser l’acoustique des espaces, conforter la diversité des acteurs sonores sont les conditions aujourd’hui du mieux vivre ensemble. Partout dans le monde, la densification des milieux et l’intensification de l’urbanisation font de l’espace sonore un sujet de préoccupation des professionnels et des citoyens acteurs de la transformation de leurs lieux de vie.


La perception du son comme objet sémantique de notre environnement quotidien, et sa dimension plastique, ont permis à Tommy Lawson, co-fondateur du Collectif Art Mouv’/Zone Libre,  qui vit et travaille à Bastia, de développer une démarche artistique intimement liée au lieu ou au contexte de production du son. Si l’intérieur fait référence à l’immersion auditive, l’extérieur met en avant le concept de corps sonore, d’objet sonore appréhendé comme un volume palpable qui évolue dans le temps. La démarche de cet artiste iconoclaste, touche à tout, consiste à mettre en valeur les « images sonores », les situer dans l’espace, dessiner des trajectoires, proposer des chemins, aux frontières du regard et de l’oreille, pour se laisser surprendre par d’autres propositions spatiales du son et de l’imaginaire et ce sous forme de réflexions, d’images et d’actions évoquées à partir d’un contenu binaural grâce au pouvoir évocateur du son mais aussi de sa manipulation en tant que paysage sonore.


Parce que le son est ce que nous avons de plus en commun, parce que la simple écoute attentive et dynamique d’un territoire fait apparaître instantanément avec une grande lisibilité de nombreuses couches de signes et de perceptions. L’utilisation de mode d’écoute « augmentée » (casques) viendra mettre en évidence des détails insoupçonnés du paysage sonore, ente bruit, son, musique et texte, laissant nos oreilles nous montrer ce que nos yeux ne voient plus.
En parcourant ce long voyage dans l’univers des sons, l’objet d’une telle démarche est de proposer au public de vivre une expérience sonore, de redécouvrir un lieu familier, d’arpenter des espaces inconnus aux oreilles, de réaliser une promenade insolite, de faire un pas de côté pour questionner notre rapport à notre environnement quotidien.
Dans les casques tout un monde de sons vient amplifier le réel (réalité augmentée) ou raconter d’autres histoires, stimuler notre imagination. L’écoute devient « parlante », prend un relief inattendu qui révèle les relations complexes entre la vue et l’ouïe, entre le réel et l’imaginaire
Du 24 janvier au 2 février, « Éclats sonores # 2 » est une installation qui invite le public à passer d’une écoute passive à une écoute active. Équipés d’un casque et confortablement installé dans une bulle d’écoute, vous embarquerez pour un voyage sonore qui vous propulse au bout du monde ou tout simplement au coin de la rue.
Ecouter pour comprendre. Comprendre pour agir. Agir pour créer.
----.
«  Eclats sonores – Cinéma pour les oreilles » 
Conception : Zone Libre
Réalisation : Tommy Lawson
Production : Zone Libre / Una Volta
Diffusion en continu jusqu'au 2 février,  tous les jours d’ouverture du Centre Culturel Una Volta de 10h / 18h. 





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie