Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Ces « irréductibles » qui veillent sur Ficaghjola...


Rédigé par Philippe Jammes le Mardi 21 Août 2018 à 21:50 | Modifié le Jeudi 23 Août 2018 - 02:26


Ils s’appellent Graziella, Daniel, Vincent, Aldo… et prennent soin au quotidien de Ficaghjola*, dont « A falata» a été immortalisée en chanson par Charles Rocchi, Antoine Ciosi, Yanna Ricci ou plus récemment l’enfant du quartier Maï Pesce. Suite de notre focus sur la plage de Ficaghjola à Bastia.


Graziella Olmeta fait partie de ces irréductibles qui veillent jalousement sur Ficaghjola
Graziella Olmeta fait partie de ces irréductibles qui veillent jalousement sur Ficaghjola
Niché au cœur du quartier historique et populaire St Joseph à l’entrée de  Bastia, Ficaghjola renferme un petit bijou de plage. Avec l’ouverture du tunnel sous le Vieux-Port en 1983, cette belle plage fréquentée par les Bastiais a certes beaucoup perdu en superficie, mais garde intact son charme.

Depuis quelques années, une poignée d’habitants du quartier veille jalousement sur ces quelques centaines de mètres carrés. Aldo s’occupe plus particulièrement de la flore d’A Falata. Il plante et soigne figuiers, figuiers de barbarie et autres fleurs et plantes emblématiques…. Daniel et Vincent arrivent, eux, de très bonne heure à la plage, juste avant le lever du soleil, pour la nettoyer des détritus que certains auraient laissés durant la nuit ou que la mer aurait déversés. Graziella, elle, intervient le soir. A 17h30, elle arrive armée de râteau, balai, balayette, brosses… Elle s’attaque tout d’abord au lavoir et à la fontaine, véritable patrimoine du quartier. Selon certaines … sources, l’eau qui jaillit de la fontaine de Ficaghjola proviendrait des Alpes ! Les gens y viennent puiser de l’eau ou tout simplement se rincer dans cette eau claire et fraîche après le bain de mer. Après ce nettoyage à grandes eaux, Graziella prend son cabas pour ramasser les déchets, mégots, bouteilles plastiques que des baigneurs ont « malencontreusement » oubliés sur le sable de petit gravier. Qu’il est bon de rencontrer de telles personnes sensibles à la beauté de leur île et de leur patrimoine… CNI leur rend un hommage mérité...

* https://www.facebook.com/groups/973812202646328/
 





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 16:50 Les meubles se recyclent avec succès en Corse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie