Corse Net Infos - Pure player corse

Associu Sulidarità : Katty Bartoli la présidente de l'association mise en examen


Rédigé par Laurina PADOVANI le Mardi 30 Janvier 2018 à 20:36 | Modifié le Mardi 30 Janvier 2018 - 22:18


La présidente de l’ ‘’Associu Sulidarità’’, Katty Bartoli, a été mise en examen mardi après-midi par un juge antiterroriste parisien pour "recel de malfaiteurs". ‘’Ma cliente a observé son droit au silence, déclare son avocat, Jean-François Casalta. Elle sera reconvoquée assez rapidement, certainement au début du mois de mars par un magistrat instructeur.’’


Associu Sulidarità : Katty Bartoli la présidente de l'association mise en examen
Katty Bartoli était convoquée à 14h30 à Paris par un juge antiterroriste. Cette convocation fait suite à une garde à vue en octobre dernier à la caserne de gendarmerie d’Aspretto d’Ajaccio. Sa fille était également convoquée à 10h30 à Paris pour la même affaire.
La présidente se voit reprocher une possible solidarité envers Franck Paoli lors de sa cavale.
Recherché dans le cadre de l’enquête sur l’attentat à la roquette ayant visé la caserne de gendarmerie Battesti en 2013, à Ajaccio, le militant nationaliste a été interpellé en septembre dernier. Franck Paoli a toujours nié les faits qui lui sont reprochés.
 

Ce mardi 30 janvier, en début d’après-midi, une cinquantaine de personnes s’était rassemblée devant le commissariat d’Ajaccio pour soutenir la militante nationaliste.
‘’ On veut faire de madame Bartoli la complice d’un crime qui n’a pas encore été jugé, déplore Paul Leonetti, conseiller territorial Corsica Libera. C’est inacceptable. Mais au-delà de ça, c’est un procès qui est fait aux Nationalistes et à leurs engagements. La page est tournée pour nous mais l’Etat ne veut absolument pas prendre en considération la volonté de ce peuple d’organiser son destin démocratiquement.’’
 

Les personnes présentes au rassemblement restaient pour leur part persuadées du retour dans la soirée de la présidente de l’Associu. ‘’Comment ne pourrait-elle pas rentrer ce soir, affirme la conseillère exécutive de Corse Josépha Giacometti. Nous ne pouvons envisager un placement en détention. Si la situation venait à dégénérer, il y aurait bien évidemment une réaction de notre part. Mais pour le moment nous sommes dans la dynamique de la manifestation de samedi, celle du dialogue, de l’apaisement et la volonté de construire la paix.’’




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Feu de foudre de Corscia en passe d'être éteint https://t.co/mnJPBHK3Rr https://t.co/SvlpzoeKe5
Samedi 18 Août - 10:41
Corse Net Infos : La photo du jour : Coucher de Soleil sur La Revellata https://t.co/szdqRbsL82 https://t.co/s3UhEhR2N0
Samedi 18 Août - 08:36
Corse Net Infos : Football : Victorieux, le GFCA lance sa saison https://t.co/2v6rkRG8x3 https://t.co/v1BLvxIrxT
Samedi 18 Août - 00:11
Corse Net Infos : #Football #Ligue2 Victorieux, le #GFCA lance sa saison https://t.co/fkWi0e54eY
Samedi 18 Août - 00:07



Newsletter






Galerie
Requin1
Requin
Cérémonie Ajaccio
Cérémonie Ajaccio
Fiera di l'Alivu
Fiera di l'Alivu
Port de L'Ile-Rousse
Port de L'Ile-Rousse
Bande à Part
Bande à Part
ACA-FCBB
GFCA-Nîmes
Vitrines vivantes
Tribbiera in Lumiu
Feu le bon café
Marché de Porto-Vecchio