Corse Net Infos - Pure player corse

Assemblée nationale : Le lobby du goût


Rédigé par Jacques RENUCCI le Lundi 23 Avril 2018 à 17:37 | Modifié le Lundi 23 Avril 2018 - 17:53


Les élus nationalistes ont convié les parlementaires et les réseaux insulaires de la capitale à une dégustation de produits corses. Une telle initiative est-elle utile?


Assemblée nationale : Le lobby du goût

Les élus nationalistes à l'Assemblée nationale ont eu une idée promotionnelle inédite : organiser une dégustation de produits corses bio ou haut de gamme à destination des autres parlementaires, avec comme invité supplémentaire le dessus de panier des Corses de la capitale.
 

L'initiative de cumuler ainsi les talents a été couronnée de succès. Comme le dit le proverbe latin : « Quand c'est gratuit, le Gaulois dit toujours oui. ». Mais tout ce savoir-faire n'a-t-il pas été investi à prisuttu perdu, à casgiu dilapidé ?
 

A ce propos, il faut rétablir une vérité historique : le slogan « En Marche », pour ceux qui l'ignorent, n'est pas sorti du cerveau de Macron, il vient d'une spécialité insulaire : le fromage se déplaçant tout seul dans l'assiette... Pour en revenir à notre propos, cette façon de savourer l'excellence entre gens de bonne compagnie a pu avoir pour effet immédiat de dédiaboliser nos représentants, nombre de députés, en raison de l'étiquette 'nationalistes', les ayant catalogués d'emblée dans la fachosphère.
 

Pour le reste, le bien-fondé de la démarche peut faire débat. Il n'est pas besoin d'établir des contacts entre les centralisateurs d'influence insulaires, qui ont pignon – et pognon – sur rue, et le pouvoir, ils existent déjà. Cette vitrine de réseaux corses, toute de maîtrise des codes, on ne sait pas trop ce qu'elle recouvre. Mais on sait qui n'en fait pas partie : les petites gens de la diaspora des banlieues grises, les laborieux anonymes, ceux de la Corse d'un ailleurs qui ressemble à un en-bas.
 

Les représentants de la réussite expatriée n'ont pas été invités pour convaincre quelques députés du bien-fondé la démarche nationaliste en ce qui concerne l'inscription de la Corse dans la Constitution. Ils entrouvrent simplement la porte du système aux représentants de l'île encore novices en la matière, étant entendu que la vocation du réseau est avant tout de générer du réseau...
 

Sur internet, à travers un diaporama consacré à ce pince-fesses majeur, nos élus insitent sur la présence parmi les personnalités en vue du président de l'Assemblée nationale, François de Rugy. Belle prise de guerre ! S'ils pensent  que créer du lien entre les producteurs insulaires de qualité, les Corses qui pèsent à Paris et la représentation politique nationale ne peut avoir que des effets positifs pour l'image de la Corse, ils ont sans doute raison. Mais en revanche s'ils croient que c'est ainsi qu'ils vont rendre acceptables les revendications du nationalisme aux portes du Congrès, ils se trompent, surtout s'ils comptent sur François de Rugy pour plaider leur cause. Fidèle seulement à lui-même, il a trahi les Verts, son parti d'origine, il a trahi Hollande, il a renié sa parole lors de la primaire de la gauche, il a trahi Benoît Hamon – le moment venu, soyez-en sûrs, il vous trahira.





Corse | Entretiens | Elections | Institutions





Derniers tweets
Corse Net Infos : Le feu à la mairie de Sampolu https://t.co/7iSGogfdLE https://t.co/Sbn72fQs0z
Lundi 16 Juillet - 10:16
Corse Net Infos : Avec #OKpal soutenez #CNI ! https://t.co/EimdOC7Xpg
Lundi 16 Juillet - 08:01
Corse Net Infos : La photo du jour : Dans les eaux de la Sulinzara https://t.co/p6IFUOQc9y https://t.co/YTl1fhkL8F
Lundi 16 Juillet - 07:56
Corse Net Infos : #FRACROA Ajaccio célèbre la victoire des champions du monde Légers incidents à Ajaccio et Bastia https://t.co/usJFg2FL28
Dimanche 15 Juillet - 23:38



Newsletter






Galerie