Corse Net Infos - Pure player corse

Alain Ferrandi et Pierre Alessandri demandent leur rapprochement familial


Rédigé par le Jeudi 16 Octobre 2014 à 23:34 | Modifié le Jeudi 16 Octobre 2014 - 23:44


Alain Ferrandi et Pierre Alessandri, tous les deux condamnés à perpétuités pour l’assassinat du Préfet Erignac en février 1998, se sont adressés au ministre de la Justice et Garde des Sceaux afin de demander leur rapprochement familial en Corse. Voici le texte de cette lettre


Madame la garde des sceaux, Ministre de la justice,
En choisissant de nous adresser à vous par l’intermédiaire d’une lettre ouverte nous contrevenons sciemment au principe de discrétion respectueuse que nous nous étions imposés au cours de ces seize années de détention.
Si nous prenons la plume aujourd’hui, c’est pour vous faire part de notre incompréhension, de nos doutes mais aussi de notre amertume. En effet, malgré un comportement jugé irréprochable par l’administration pénitentiaire, nous ne pouvons toujours pas envisager notre transfèrement en Corse, à proximité de nos familles respectives et dans un cadre de détention favorisant notre réinsertion future.
Les motifs invoqués par votre administration sont de plusieurs natures :
• Inscription au répertoire des détenus particulièrement signalés,
• Fin de peine de sureté encore trop éloignée de son terme (nous sommes à deux ans et demi de l’échéance),
• Risques de troubles à l’ordre public, 
• Risques d’évasion avec fort retentissement médiatique.
Ces motifs ne nous semblent plus aujourd’hui des justifications sérieuses et valables dans la mesure où nos comportements, comme ceux de nos co-inculpés prouvent, au quotidien, notre détermination à recouvrerune vie économique et sociale équilibrée et respectueuse de l’ordre public.
En réitérant publiquement notre souhait d’être transféré en Corse et plus particulièrement au centre de détention de CASABIANDA nous répondons à votre affirmation selon laquelle, vous n’auriez pas enregistré de nouvelles demandes de transfert et posons, sur le fond, une question qui renvoie nécessairement à l’équité de traitement face aux décisions du pouvoir politique qu’il soit de droite ou de gauche...
Pourquoi des demandes de transfert à destination du centre de détention de CASABIANDA et émanant de la centrale de POISSY, ont été formulées pour le compte de détenus, sans attaches particulières avec la Corse et dont certains sont à plus de sept ans de la fin de leur peine de sureté ?
De telles initiatives jettent le trouble et renforcent ces sentiments d’injustice, de discrimination et d’intolérance qui caractérisent encore trop souvent notre relation à la France.
Cette interpellation publique est, vous l’avez compris, une main tendue en direction d’une des personnalités majeures du monde politique français, qui a su au fil de toutes ces années témoigner de son attachement aux valeurs d’humanisme et de justice sociale.
Nous espérons que cette interpellation sera comprise et entendue. Nous ne demandons pas de régime de faveur mais la simple application de la loi.
Cordiales salutations,




Communiqués | L'université | L'estru piuvanu





Derniers tweets
Corse Net Infos : Avec #OKpal soutenez #CNI ! https://t.co/EimdOC7Xpg
Mercredi 23 Mai - 09:27
Corse Net Infos : Consultez la #météo #corse en permanence et en direct sur #CNI https://t.co/n8GcKLIvbV
Mercredi 23 Mai - 09:16
Corse Net Infos : #Bonghjornu #Bonjour La photo du jour : A l'embouchure de l'Ostriconi https://t.co/EWU2z1wibd
Mercredi 23 Mai - 09:10
Corse Net Infos : La photo du jour : A l'embouchure de l'Ostriconi https://t.co/CwcZMoIZ2G https://t.co/Ys7nm9IVXm
Mercredi 23 Mai - 09:09



Newsletter






Galerie