Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Vif succès pour la soirée Dirty Dancing à l’Ellipse


Rédigé par Pierre BERETTI le Lundi 18 Septembre 2017 à 17:20 | Modifié le Lundi 18 Septembre 2017 - 19:19


"Personne n’a laissé Bébé dans un coin" au cinéma l’Ellipse comme dirait la célèbre réplique du film. Le cinéma a ouvert ses portes aux fans du film Dirty Dancing à l’occasion des trente ans du film pour une projection et une soirée d’animation.


Ajaccio : Vif succès pour la soirée Dirty Dancing à l’Ellipse
Elles étaient environ 400 a avoir répondu à l’appel du cinéma Ellipse pour la soirée Dirty Dancing.
Le multiplex est coutumier d’organiser de nombreuses soirées à thème créant à chaque fois l’événement et le ravissement du public.
Le film Dirty Dancing fête cette année son trentième anniversaire. En 1987, le film avait fait sensation à travers le monde entier. Le parcours initiatique de Jennifer Grey alias « Bébé » dans les bras de Patrick Swayze, danseur émérite n’a laissé aucune jeune fille insensible.
Et bien que l’histoire se déroule au début des années soixante, le nombre de fans n’a jamais cessé de croître en trente ans comme si le film ne vieillissait pas.
 
 

Le cinéma Ellipse avait donc organisé une grande soirée spéciale en proposant de nombreuses animations avec des partenaires. Ainsi, la Chambre de métiers et le CFA, par exemple, proposaient de relooker les ajacciennes. Au programme coiffure et maquillage façon années 60. Le hall de l’Ellipse accueillait aussi un atelier danse permettant à chacune de découvrir et d’essayer les pas de danse du film.

Les animations se sont poursuivies jusque dans la salle de projection avec un jeu sous forme de questionnaire sur les répliques du film et un karaoké géant sur les musiques. La projection du film sur grand écran a créé également de nombreuses réactions, applaudissements lors des scènes cultes, ou encore les répliques scandées par le public accompagnant les acteurs.

Le film achevé, les fans ont été invités à rejoindre le hall de l’Ellipse afin de continuer à danser sur la musique du film.  



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie