Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Tour d’horizon des gros chantiers de la SLP Ametarra


Rédigé par José Fanchi le Mardi 18 Décembre 2018 à 16:49

Avec les études réalisées pour permettre de faire émerger les besoins en termes de programmes d’aménagement et de construction, la communauté d'agglomération du pays ajaccien a créé un véritable outil opérationnel d’aménagement, la Société Publique Locale Ametarra, née il y a trois ans au sortir d’un vote de l’assemblée communautaire. C’était l’un des dossiers les plus importants de la séance du conseil municipal de lundi soir.




Ajaccio : Tour d’horizon des gros chantiers de la SLP Ametarra
Ametarra ! Il s’agit là d’un outil opérationnel qui permet de valoriser les terrains détenus par les communes, favoriser l’implantation plus rapide des entreprises et la participation au développement des filières structurantes du territoire communautaire.  La SLP permet de réaliser l’habita, de développer l’activité économique, d'installer des équipements structurant, de créer des espaces publics et de créer de nouveaux quartiers.

En ce qui concerne les caractéristiques de la société Ametarra, en voici les grandes lignes :
Un capital 100% public détenu par au moins deux collectivités locales (CAPA et mairie), tous les membres du Conseil d’Administration sont des élus locaux et des représentants des collectivités locales actionnaires. Elles sont compétentes pour réaliser des opérations d’aménagement ou d’exploitation de services publics industriels ou commerciaux et enfin les collectivités actionnaires doivent exercer un contrôle analogue à celui qu’elles exercent sur leurs propres services.
 

Sophie Boyer de la Giroday
Sophie Boyer de la Giroday
L’intermédiaire de la collectivité…

Les atouts de la société sont la maîtrise politique, la simplicité juridique, le gain de temps et d’argent et le partenariat public-public. Comme l’a rappelé la directrice Sophie Boyer de la Giroday :
« Le capital de la société est de 1 000 000 d’euros. Elle compte deux actionnaires (CAPA et ville d’Ajaccio) et son conseil d’administration est composé de 9 membres, 5 pour la ville et 4 pour la CAPA, d’une direction générale et d’une équipe de cinq salariés. 
Ce statut un peu particulier leur permet de ne pas entrer dans le champ concurrentiel à la différence des SEM, comme celle de Bastia par exemple, qui peut avoir des partenaires privés contrairement à notre SPL qui travaille en contrat in house, sans être mise en concurrence. Ce soir, nous allons récupérer le mandat d’étude sur le futur quartier de l’hôpital de la Miséricorde. 


En clair, le renouvellement des quartiers, de la halle au marché, du Finosello, c’est vous ? 
« Exactement, notre objectif est de porter toutes les études préalables aux opérations d’aménagement et ensuite de réaliser ces opérations. On va aménager les terrains pour les rendre viables pour les mettre à la disposition des promoteurs privés. On fait l’intermédiaire entre la collectivité et les opérateurs privés. La SPL écrit les futurs quartiers, réalise les cahiers des charges, les études préalables et vend à un promoteur qui se doit de respecter les consignes données par la SPL.

Qu’il s’agisse de SEM ou de SPL, qu’en est-il au niveau financier ?
« Cela peut être en effet un inconvénient mais malgré tout, l’outil permet de démultiplier la capacité d’investissement parce qu’à la date d’aujourd’hui, le SPL a obtenu 6 millions d’euros de prêt d’organismes bancaires, à savoir la Caisse des Dépôts, la Caisse d’Epargne et le Crédit Agricole. Un prêt que la ville ne pouvait solliciter dans la mesure où son budget est déjà contraint. La SPL négocie sur son budget et ses perspectives propres, ce qui fait la force de la SPL. Sa faiblesse, c’est qu’elle ne fait appel qu’à des capitaux propres publics, elle a une petite marge de développement dans cette capacité à démultiplier les investissements mais par contre, elle peut être limitée dans le portage de grosses opérations. Ce sera le cas demain si la SPL porte les études préalables de l’hôpital et si elle devait entrer dans l’opération de l’hôpital, sur plus de 12 hectares et 800 logements, des espaces publics et autres parcs paysagers, il sera peut-être utile de transformer cette SPL, soit en la recapitalisant, mais pour porter ce type d’aménagement, il nous faudrait nous transformer en Société d’Economie Mixte

Quels sont les grands projets de la SPL ?
« La place Campinchi et la halle au marché, la citadelle, la piétonisation du centre ville, l’opération du Finosello sur le site de l’ancien collège, avec le projet de conservatoire de musique de danse et d’art contemporain, l’opération d’aménagement du Finosello pour environ 260 logements, 1000 places de stationnement et espaces paysagers. ».

A propos du chantier de la halle au marché, qu’en est-il des bruits qui circulent, ça avance ?    
 « Je puis vous assurer que le chantier de la halle suit son coursJe confirme qu'il n'y a aucun problème, ni de structure, ni de piliers, ni de fondation. Le calendrier initial sera tout à fait respecté. Comme prévu, la fin des travaux interviendra en juin 2019. L'ouverture de la halle suivra en septembre 2019, une fois la période estivale passée."

Propos recueillis par José FANCHI





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie














Newsletter




Galerie
Galeani
Galeani
Nettoyage Sanguinaires
Nettoyage Sanguinaires
Recyclerie de Corse
Recyclerie de Corse
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Logements sociaux à Budiccioni
Logements sociaux à Budiccioni
Incendie appartement Ajaccio
Incendie appartement Ajacci
Premier bain de l'année à L'Ile-Rousse
Animations de Noël à Porto-Vecchio
Clean walk à Ajaccio
Messe de Noël à Castellucio