Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : "Love and money" à l'Aghja


Rédigé par le Mercredi 2 Janvier 2013 à 21:57 | Modifié le Jeudi 3 Janvier 2013 - 00:36


Créé en octobre 2011 à La Fabrique de Théâtre-Bastia et à l’Espace Diamant, joué ensuite sur le Continent, le dernier spectacle de Théâtre Point est repris à l’Aghja, puis à l'ARIA (samedi 12 janvier) avant son départ pour une seconde tournée hors de Corse.


Ajaccio : "Love and money" à l'Aghja
David vit une romance de bureau par e-mails interposés. Il a l’amour au bout des doigts. Mais une confession choquante défait sa relation morceau par morceau. Jess aime David, elle croit que le bonheur peut s’acheter ! Mais il se paye au prix fort dans un monde où le crédit facile fait loi. Jess et David partagent un idéal qui mêle l’amour et l’argent et finit par les tuer. À la fois drôle et déchirant, ce drame ingénieux nous met au défi de pénétrer dans un monde disloqué, jonché de détritus toxiques et de désirs plus néfastes encore.
Si cette pièce a bouleversé nombre de ses premiers spectateurs, insulaires et continentaux, c’est peut-être parce que Dennis Kelly ne juge jamais ses personnages, qu’il les accompagne avec tendresse et empathie.  Ce qu’ils ont à nous dire, parfois sur le mode de la confession,  est souvent terrible et profondément choquant et pourtant, pourtant ils ne paraissent ni diaboliques, ni monstrueux, mais simplement humains ; comme nous, avec leurs faiblesses… Un texte coup-de-poing, un univers cinématographique avec des séquences qui s’enchaînent, des flash-back, des personnages sur le fil du rasoir, parfois borderline, le tout mené à un rythme effréné, et sur un ton grave mais non dénué d’humour. So british…

« (…) Musique sobre, décors qui s’ouvrent tels des boîtes aux différentes saynètes, la mise en scène de Francis Aïqui est efficace, sans bavure, et balade ses comédiens épatants dans plusieurs univers. Love and money est une réussite, un lever de rideau flamboyant pour ouvrir la saison ajaccienne. » Corse-Matin 
-----
Love and money de Dennis Kelly 
Mardi 8 et mercredi 9 janvier 2013, 21 heures
Traduction (de l’anglais) : Philippe Le Moine, en collaboration avec Francis Aïqui
Éditeur et agent théâtral : L’Arche
Mise en scène : Francis Aïqui
Avec : Laurianne Baudouin, Hélène Hardouin, Hervé Herpe, Pearl Manifold, Christian Ruspini, Pierre Salasca
Costumes et accessoires : Agnès Dary
Lumières : Paolo Cafiero
Scénographie et création sonore : Yann Even
Coproduction : Théâtre Point / Fabrique de Théâtre-Site Européen de Création-Bastia / La Fabrique-Scène conventionnée de Guéret / Ville d’Ajaccio




Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine