Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Les parents d’élèves de l’école maternelle Saint-Jean écrivent au maire


Rédigé par le Mercredi 28 Mai 2014 à 00:02 | Modifié le Mercredi 28 Mai 2014 - 00:13



Vous avez annoncé votre décision de ne pas mettre en œuvre la réforme des rythmes scolaires à la prochaine rentrée. Vous avancez pour cela des difficultés d’ordres budgétaire, matériel et humain. Vous évoquez également avoir fait au préalable une proposition que vous qualifiez « d’acceptable », pourtant rejetée par l’ensemble de la communauté éducative.
Face à une telle unanimité dans le refus et après avoir pris connaissance de ces propositions, nous devons vous dire, Monsieur le Maire, que nous partageons le rejet de cette proposition qui se résumait à :
·la mise en place d’un temps supplémentaire de garderie en lieu et place d’activités structurées et encadrées notamment de 8h30 à 9h soit 1h30 de garderie pour les nombreux enfants (de 3 ans à 6 ans) de notre école qui arrivent dès 7h30. Le reste se résumant à 15 minutes en fin de journée.
· une fin de journée plus tardive (16h15) que dans le projet de l’ancienne municipalité (15h30) : ce qui ne va ni dans l’intérêt des enfants ni dans celui des enseignants.
Quelles seront désormais les conséquences  de votre refus de mettre en œuvre la réforme ? Un retour à la semaine de 4 jours ? Manifestement, la semaine de 4 jours et demi sera appliquée : les enfants auront classe le mercredi matin. En effet, comme le signale Monsieur Monchaux, Directeur des services départementaux de l’Education Nationale, dans le Corse Matin du 16 mai, le temps scolaire est du ressort de l’Etat et non des municipalités.
Que ferez-vous donc à la rentrée ?
Nous sommes dans l’attente de propositions, qui nous l’espérons, répondront aux intérêts des enfants dans le respect du travail de chacun.
D’ores et déjà, il nous semble d’une part impensable de démarrer la classe après 8h30, et d’autre part qu’aucune activité éducative dans la semaine ne soit envisagée sur le temps libéré par la réforme des rythmes.
Monsieur le Maire, vous avez annoncé que « la ville d’Ajaccio a fait de l’éducation l’une de ses priorités » et que vous ne remettiez « pas en question ce choix », nous espérons que vous pourrez nous le confirmer très prochainement.

Les représentants des parents d’élèves de l’Ecole Maternelle Saint Jean.



Communiqués | L'université | L'estru piuvanu