Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Les Caffè Citadini donnent la parole à la jeunesse


Rédigé par Pierre BERETTI le Mercredi 6 Juin 2018 à 17:34 | Modifié le Mercredi 6 Juin 2018 - 18:05


Troisième rencontre du genre à Ajaccio pour donner la parole à la jeunesse et surtout noter les propositions concrètes. Les Caffè Citadini sont organisés depuis le début du mois de mai dans le cadre du Pattu pè a Ghjuventù voté par l’Assemblée de corse. L’objectif est de mettre en œuvre une politique globale en faveur des jeunes et pour cela de leur donner la parole sur leurs préoccupations.


Ajaccio : Les Caffè Citadini donnent la parole à la jeunesse
Dernièrement le Campus Plex d’Ajaccio a accueilli un des Caffè Citadini prévus par le Pattu pè a Ghjuventù voté à l’unanimité par l’Assemblée de Corse le mois dernier. Une cinquantaine de jeunes entre 16 et 30 ans avaient répondu à l’appel. L’objectif, travailler sur trois thématiques, le logement, la mobilité et l’orientation. Pour cela chacun a pu poser des problématiques et faire des propositions. L’ambition du Pattu pè a Ghjuventù est de considérer la jeunesse corse comme une force vive, une ressource et un atout essentiels.


« Cette rencontre est la troisième organisée sur les cinq que nous avons planifiées. Les « Caffè Citadini » émanent du vote du Pattu pè a Ghjuventù le 27 avril dernier à l’Assemblée de Corse, a expliqué Lauda Guidicelli, conseillère exécutive en charge de la jeunesse, du sport, de l' innovation sociale et de l'égalité femme-homme. Ces rencontres permettent aux jeunes d’évoquer des constats et d’être forces de proposition sur trois thématiques : le logement, la mobilité et l’orientation. Ces thèmes ont été sélectionnés après une enquête menée par la Collectivité de Corse et le CRIJ. Ce sont les principales préoccupations de la jeunesse aujourd’hui quant à leur avenir. Bien évidemment rien ne sera définitif, nous serons amenés à envisager d’autres rencontres sur d’autres thématiques à partir de la rentrée prochaine.
Nous voyons que les jeunes sont interpellés, entre autres choses, par le développement durable, le sport, l’accès à la culture. Il y a donc une volonté de mettre en œuvre une politique globale mais qui émane du public cible, en l’occurrence les jeunes. Ce sont les mieux placés pour parler de ce qui les touche afin de mieux appréhender leur avenir de manière plus sereine. Suite à ces « caffè citadini », nous allons collecter les résultats des travaux, les analyser. Nous en ferons une restitution. Les propositions concrètes retenues seront ensuite intégrées au document final « Pattu pè a Ghjuventù » afin de mener la politique la mieux adaptée à notre jeunesse ».




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Novembre 2018 - 22:46 Rugby : Le RCA se reprend face à Saint Saturnin

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie