Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Hommage à Danièle Casanova à l'espace Diamant


Rédigé par le Dimanche 24 Novembre 2013 à 18:20 | Modifié le Dimanche 24 Novembre 2013 - 23:03


Magnifiquement servie par une écriture sensible et pudique, par un regard inédit porté sur la douleur, Indòmita donna tisse la trame d’un univers poétique malgré l’absurde de la tragédie. À Auschwitz, matricule 31 655, Danielle Casanova en déportation avec ses camarades, n'a jamais cessé de lutter, de sauver des vies, de répandre sa parole et celle des autres afin que tout le monde sache.


Ajaccio : Hommage à Danièle Casanova à l'espace Diamant
Un hommage, dans le cadre des célébrations du 70ème anniversaire de la Libération du 19 novembre au 3 décembre, sera rendu à une femme héroïque dans quelques jours à Danielle Casanova - de son vrai nom Vincentella Perini - militante communiste et résistante, décédée en déportation quelques semaines avant la Libération. Sur les sentiers de la mémoire, c’est un appel à l’imaginaire pour la traversée de l’histoire d’une femme témoin de bouleversements de l’Histoire.
L’Indòmita donna, est la vie de cette femme dont l'enfance a baigné dans les traditions, la transmission, la mémoire, la liberté et qui se trouve dans un enfer innommable, inimaginable. Les valeurs ancestrales de sa terre comme un lointain souvenir, la dure réalité au confin de l'impensable.
Représentations mercredi 4 et jeudi 5 décembre 2013 à 20h30
Avant les représentations, deux répétitions publiques avec entrée gratuite, ont été mises en place afin de permettre au public ajaccien de découvrir les mécanismes de création d’une telle pièce de théâtre, le mercredi 27 novembre à 18H00 et le jeudi 28 novembre à 14H30
 
Extraits
‘Chì hè a notti in u bughju ? Chì risorza s’avarà da tena. Da tena comu ? Da tena sin’à quandu?’
‘In u prati di l’alivetu, durmìa a màcina antica chì aia frantu l’alivi duranti sèculi è sèculi. Quali mai avaristi pensu tandu chì un tempu aia da vena chì i màcini àiani da turrà ghjenti pòlvara.’
‘Resista, luttà, spirà, eccu Daniella una donna, è tutti i so cumpagni in i campi trimenti di u starminiu.’
 
Avec : Marianna Nativi
Textes corse et français : Rinatu Coti
Adaptation théâtrale : Marianna Nativi
Univers sonore, musique : Jean-Pierre Godinat
Voix off : Delia Nativi-Sépulcre
Décor : Mario Sépulcre
Costumes : Cécile Eliche
Régisseur son et lumières : Pierric Serre
Co-production : Locu Teatrale / Ville d’Ajaccio
 
Renseignements et inscriptions
Ville d’Ajaccio
Direction de la culture :
04.95.50.40.80/89
 
 




Dans la même rubrique :
< >

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine