Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Café-philo sur l'art paléolithique à la médiathèque de l'Empereur


Rédigé par Florence Vandendriessche le Mardi 20 Mars 2018 à 14:22 | Modifié le Jeudi 22 Mars 2018 - 09:29


La Médiathèque des jardins de l'Empereur a accueilli samedi, Jean Rouaud lors d'un café-philo, dans le cadre du projet imaginé par le Palais Fesch, Racines de ciel et la ville d'Ajaccio s'intitulant : Histoire d’œil/Histoire d’œuvre. Après une conférence donnée la veille au Palais Fesch sur « Ce que l'art paléolithique nous dit », l'auteur s'est le lendemain rapproché un peu plus du public autour du même thème, dans une ambiance intimiste.


Cette initiative artistique a débuté en janvier et s'étale sur trois mois, dans des lieux de culture ouverts à tous, autour de la thématique : "Par quel  média passe l'art ? ». Ici à la médiathèque de l'empereur, c'est donc café philo ou littéraire, comme on veut, dans ce lieu vivant riche d'activités où Jean Rouaud fut l'invité attendu pour débattre sur l'art paléolithique et le sens qui peut lui être donné. L'auteur a remporté le prix Goncourt à l'âge de 38 ans pour son premier livre « Les Champs d'honneur », il  a écrit pour le théâtre, a signé des textes, chansons et poèmes, a également réalisé des documentaires, il est aussi chroniqueur dans la presse écrite.

En allant vers une quête de sens
Jean Rouaud vient de publier l'ouvrage « La splendeur escamotée de Frère Cheval ou le secret des grottes ornées » chez Grasset qui est , explique t-il  : «une tentative d’interprétation des gravures du paléolithique dans les grandes grottes décorées telles que Lascaux, Cussac et d 'autres. Normalement, poursuit-il, les préhistoriens sont toujours prudents quand  il s'agit d'interpréter ces gravures-là... moi j'ai ma liberté  d'écrivain et de poète pour essayer de dégager un vrai sens ». Ces peintures rupestres seraient  le fruit d'après lui, d'une pensée organisée et que, comme toute pensée originelle, celle-ci  est forcément liée aux inquiétudes premières qui sont induites par le jour et la nuit, les éclairs,  l'arc-en ciel, l'orage, enfin tout ce qui peut faire peur quand on ne connaît pas les mécanismes qui agissent sur ces événements. Il a tenté de trouver un récit cohérent qui expliquerait ces bizarreries de l'univers. Ces peintures rupestres en seraient ainsi  l'illustration. « Par exemple, si vous êtes confrontés brutalement à une crucifixion sans connaître le lien avec le christianisme, vous voyez juste un type se faire martyriser, vous ne pouvez pas savoir à quoi ça renvoie ». Toute sa réflexion a été de reconstituer le récit fondateur. Si le sujet du jour portait sur l'histoire d'il y a 30 000 ans, ce café philo a ramené à notre société d'aujourd'hui, et fait réfléchir à la place de l'homme dans la société, qu'est-ce qui pousse l'homme à régner en bon prince sur les autres, l'homme de pouvoir, c'est ce qui a été tout du moins évoqué...  cet homme avec un grand H, bien éloigné de celui qui peignait dans un coin d'une grotte, loin des regards dans cet espace limité d'un mètre 10 de haut, certainement allongé et sans lumière. Est-ce que cet art était destiné à être montré ?... Des questions ont aussi été mises sur la table comme : à quoi sert  l'art de nos jours, qu'est-ce qui pousse l'homme à lui donner une valeur marchande ? Toujours le pouvoir sur l'autre ?

La médiathèque :  lieu vivant et dynamique
Si  une nouvelle médiathèque devait s'ouvrir à Ajaccio, c'est bien à l'Empereur.  Elle fêtera ses "un an" d'existence en avril. Lorsqu'on arrive dans la résidence, si l'on demande où se trouve les locaux, on nous renseigne de suite avec le sourire : « c'est là !!" s'exclame une dame dans la rue « vous ne pouvez pas la rater ! ». On voit des enfants entrer et sortir, des adolescents, des adultes qui semblent tous avoir pris l'habitude de fréquenter le lieu tenu par une équipe accueillante qui nous propose  de suite un café pour l'événement. C'est aussi un endroit bien agencé qui donne envie : on y trouve livres évidemment de toutes sortes, cds, et tout ce qu'il est possible de dénicher dans une médiathèque. «Elle fait partie du réseau Bibliothèque Médiathèque de la ville, elle est la 5è structure à rejoindre le réseau,  explique Céline Prévost la responsable.  Intégrée dans la vie de quartier, la structure organise des événements, aussi des ateliers. On y trouve deux types d'activité : des ateliers permanents (culturels avec une séance hebdomadaire ou bimensuelle) et des ateliers ponctuels (stages durant les vacances scolaires) adressés à plusieurs tranches d'âges, « on essaye de toucher tous les publics enfants/ ados/adultes afin de créer des échanges inter-générationnels ». Tout est bon pour s'enrichir et échanger avec les autres. "N'oublions pas le club de lecture, l'accueil des personnes handicapées (livres en gros caractères, livres audio), il y est d'ailleurs proposé des lectures de contes en Langue des Signes Française pour petits et grands." ... Aussi, pour bien faire, un espace informatique avec 10 postes est mis à disposition avec un atelier bureautique gratuit.  À préciser que tout y est gratuit même l'inscription.

La parole était donnée dans la médiathèque ce samedi, au rythmes des échanges. Ce café-philo a duré environ deux heures trente, pourtant le temps a semblé passer trop vite tant la rencontre a plu.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie