Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Pertenariat renforcé entre l'ACPA et le centre communal d’action sociale


Rédigé par Pierre BERETTI le Jeudi 5 Octobre 2017 à 22:03 | Modifié le Jeudi 5 Octobre 2017 - 23:02


L’association d’aide à domicile, l’ACPA, a signé une convention avec le CCAS de la ville d’Ajaccio afin de formaliser un partenariat déjà existant et de renforcer les moyens mis en œuvre en faveur des personnes âgées.


Ajaccio : Pertenariat renforcé entre l'ACPA et le centre communal d’action sociale
Dans le cadre de la « semaine bleue » dédiée aux séniors, le Centre Communal d’Actions Sociales d’Ajaccio a signé une convention avec l’ACPA, association d’aide à domicile. La présidente de l’association, Julie Baranovsky a rappelé l’implication de longue date du maire Laurent Marcangeli . « Je me rappelle lorsqu’il a été élu conseiller général et qu’on lui a confié les actions sociales, il nous a reçu, nous a écouté et entendu. Il nous a aidé à continuer nos actions dans un contexte qui n’était alors pas évident. Aujourd’hui, l’ACPA est heureuse de le retrouver empreint de la même implication avec son équipe municipale et son adjointe Caroline Corticchiato. Si nos enfants représentent l’avenir, nos aînés sont notre patrimoine ils nous ont transmis tant de choses, il est essentiel qu’on soit présent afin de les aider quand ils sont le plus faibles ».  


Le CCAS de la ville d’Ajaccio a engagé une démarche de partenariat avec les différentes structures associatives ou institutionnelle. La signature d’une convention entre le CCAS et l’ACPA s’inscrit dans le cadre de cette dynamique. Cette convention vient formaliser le travail de la politique sociale de la ville auprès des séniors du pays ajaccien. Elle vise à fixer le cadre général des actions à entreprendre et les moyens alloués pour la réalisation d’actions collectives de prévention à la perte d’autonomie des personnes âgées. Ce partenariat reflète la volonté de la municipalité d’agir activement pour le renforcement du lien social, la lutte contre l’isolement et la prévention des risques de dépendances des séniors. Cette convention ambitionne aussi de ralentir la perte d’autonomie et favoriser le plus longtemps possible le maintien à domicile. 




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie