Corse Net Infos - Pure player corse

61e Tour de Corse automobile-Corsica Linea : Une autre dimension !


Rédigé par José Fanchi le Mercredi 4 Avril 2018 à 18:27 | Modifié le Jeudi 5 Avril 2018 - 09:34


La 61ème édition du Tour de Corse WRC sera celle du changement. L'épreuve française du championnat du monde va retrouver Bastia pour le Grand Départ, les routes du Cap Corse et le Cortenais. Ajaccio devient ville d'arrivée et Porto-Vecchio ville de regroupement. Mais le Tour est bel et bien sur ses terres et devrait poursuivre son bonhomme de chemin…Qui s’en plaindrait ?


L’avantage avec les « envoyés spéciaux «  de la FFSA est c’est qu’ils vont sur le terrain, sillonnent les routes mythiques du Tour et voient beaucoup de monde. Ils posent des questions, discutent longuement avec la population et trouvent ainsi les solutions qui s’imposent. Ainsi la FFSA a délégué sur place son service « médical, sécurité et organisation», fort d’une dizaine de personnes, afin de parfaire le parcours 2018 et surtout en vérifier toutes les données pour une sécurité maximum des concurrents et du public.
Des observations annotées tout au long de ces dernières 48h, consignées et débattues lors d’une dernière commission de la fédération avant de ficeler le projet définitif et de le soumettre, pour validation officielle, à la Fédération Internationale du sport auto. L’avis de la FIA était attendu mais n’a pas apporté de surprise compte tenu du dossier superbement ficelé des organisateurs.
Il est vrai que depuis puis le retour du Tour au sein du championnat du monde WRC, les organisateurs ont enfin eu du temps devant eux pour peaufiner, innover et sécuriser au maximum l’épreuve française du championnat du monde. Et pour innover, le Tour 2018 va innover !


Retour dans le Cap-Corse…
La grande décision était de remettre le Tour de Corse au départ de Bastia. Voilà qui est fait. Le départ de la 61ème édition se fera de la capitale de la Haute-Corse et c’est une bonne chose, un souhait de tous les Corses et un juste retour des choses. Un véritable évènement pour Bastia, qui n’avait plus connu pareil honneur depuis 1978. Un retour du grand départ Place St Nicolas. Cela grâce aux nouvelles installations de l’aéroport de Bastia-Poretta, ces deux dernières éditions, avec une zone d’assistance de grande envergure qui a attiré les louanges des commissaires internationaux et de toutes les écuries. Le départ de Bastia aura des retombées non négligeables pour la ville et sa microrégion.

Retombées économiques avec la manne financière liée à l’importance de la caravane qui va s’y installer (organisateurs, équipages, mécanos, médias) pendant toute la semaine précédant le décompte initial, sans compter les retombées indirectes liées à la promotion de l’image de la ville à l’échelon international. Retombées sportives également puisque le départ de Bastia ouvre la porte à un retour sur les routes voisines du Cap Corse.
Ce sera à l’occasion de la 2ème journée de course, le samedi 7 avril. Avec une double spéciale « Cagnano-Pino-Canari », c’est un retour vers l’histoire là aussi puisque les habitants du Cap n’avaient plus vu les bolides du WRC depuis 23 ans. Un retour sur un lieu mythique et très particulier au vu de sa position géographique qui a nécessité des aspects sécuritaires plus affinés.


Ce Tour du Cap (35,61 kms) sera prolongé par une sortie dans le désert des Agriates (15,45 kms) puis Novella. Auparavant, le vendredi 6, la Castagniccia et le Centre Corse accueilleront le Tour avec les classiques de La Porta-Valle di Rostino et Piedigriggio-Pont de Castirla. Le final se jouera en Corse du sud, le dimanche 8, avec la mythique et plus longue spéciale de cette édition « Vero-Sarrola » (54,9 kms), un regroupement à Porto-Vecchio et une « power-stage » entre le Pénitencier du village de Coti avant l’arrivée et la remise des prix à Ajaccio.


Informations pratiques
Six catégories seront de nouveau accueillies sur l’Île de Beauté du 5 au 8 avril prochains :
  • le WRC, rassemble les têtes d’affiche de la discipline
  • La RGT Cup regroupe les plus belles GT homologuées
  • Le WRC2 pour les véhicules à quatre roues motrices
  • Le WRC3 pour les deux roues motrices
  • Le Junior WRC pour les pilotes de moins de 28 ans.  
Les amateurs aussi…
Cette année encore, le Tour de Corse accueillera également les meilleurs rallymen de l’Hexagone en leur permettant de bénéficier d'un tarif préférentiel (1 350 euros pour les licenciés FFSA - 1 250 euros pour les licenciés FFSA insulaires) et d'intégrer le classement général de l’épreuve avec un véhicule de la catégorie Nationale (véhicule homologué FFSA). Il suffira aux amateurs souhaitant participer à l’épreuve d’être titulaire d’une licence ICCCR délivrée par la FFSA.
En plus des tarifs préférentiels proposés par Corsica Linea, des bons d’achat GT2i d’un montant total de 6 500 euros seront à gagner. Enfin, une dotation de 500 euros sera allouée aux trois premiers du Trophée Amateurs du Tour de Corse 2018.

Retour aux fondamentaux

© DPPI / Thomas Fenêtre
© DPPI / Thomas Fenêtre
4e manche du Championnat du Monde des rallyes,  la Corse sera le théâtre des premières confrontations sur asphalte après la glace du Monte-Carlo, la neige suédoise et la terre mexicaine.
Au revoir l’arrivée dans la cité du sel, fini le podium sur la plage de Palombaggia. Rebonjour le nord de l’île.
  • Vendredi 6 avril, la classique ES de La Porta – Valle di Rostino (49,3 km) et une autre spéciale entre Bastia et Corte (Piedigriggio – Pont de Castirla)
  • Samedi 7 avril, rendez-vous dans le Cap Corse entre Cagnano et Canari (35, 61 km), à Novella et au Désert des Agriates, avec un parc de regroupement à l’Ile Rousse
  •  Dimanche 8 avril, la caravane du Championnat du monde des rallyes WRC quittera Bastia pour filer à l’ouest, direction Ajaccio avec une dernière matinée au profil particulier. Elle comprendra la plus longue ES de l’épreuve, un morceau de bravoure de 55, 17 km entre Vero et Sarrola-Carcopino, la célèbre épreuve marathon suivie de la Power Stage du Pénitencier de Coti Chiavari.
Un programme alléchant pour Sébastien Ogier (2e en 2016), Thierry Neuville (vainqueur sortant) et tout le peloton du WRC sans oublier Sébastien Loeb, dont c’est le retour sur nos routes, tout auréolé de ses neuf titres de Champion du Monde. Voilà qui promet.


Étape 1 - Vendredi 6 avril
1 La Porta Valle di Rostino 1 : 49,30 km  NC 
2 Piedigriggio - Pont de Castirla 1 : 13,55 km  NC 
3 La Porta Valle di Rostino 2 : 49,30 km NC  
4 Piedigriggio - Pont de Castirla 2 : 13,55 km  NC  


Étape 2 - Samedi 7 avril
5 Cagnano - Pino - Canari 1 : 35,61 km  NC  
6 Désert des Agriates 1 : 15,45 km NC  
7 Novella 1 : 17,39 km  NC  
8 Cagnano - Pino - Canari 2 : 35,61 km  NC  
9 Désert des Agriates 2 : 15,45 km  NC  
10 Novella 2 : 17,39 km  NC  


Étape 3 - Dimanche 8 avril
 11 Vero - Sarrola – Carcopino : 54,90 km  NC 
12 Penitencier Coti – Chiavari : 16,20 km  NC 





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 9 Décembre 2018 - 18:06 WRC 2019 : Nouveau parcours pour le Tour de Corse

Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports