Corse Net Infos - Pure player corse


1er mai : La CGT défile à Bastia malgré le confinement !


Philippe Jammes le Vendredi 1 Mai 2020 à 14:20

Confinement oblige, c’est un défilé bien particulier qu’avait organisé ce 1er mai la CGT de la Haute-Corse. Un cortège en voitures et en motos, une bonne trentaine, en respectant les gestes barrières.




Et c’est symboliquement de l’hôpital de Bastia où un hommage a été rendu aux personnels soignants, applaudissements et bouquet de fleur offert, que le cortège est parti, direction la préfecture de la Haute-Corse avec un arrêt à la caserne des pompiers.
«Plus que jamais le 1er mai 2020 doit être le début d’un autre monde » déclare Charles Casabianca de l’UD CGT Haute-Corse. « Alors que le monde entier fait face à la pandémie, ce 1er mai est plus que jamais la journée internationale de luttes des travailleuses et travailleurs. Si nous avons décidé de manifester en voiture, bien que nous soyons toujours confinés, ce 1er mai 2020 nos revendications sont plus que jamais d’actualité. La santé, la sécurité, le droit de retrait, de grève et le droit syndical doivent être respecté. Sacrifier les droits des travailleurs sur l’autel de l’économie n’est pas tolérable et ne pourra continuer quelle que soit la situation. Sacrifier les plus précaires d’entre nous n’est pas admissible dans une société d’égalité et de solidarité».

Et la CGT d’exiger que la santé de tous soit une priorité, maintenant et après le 11 mai, que toutes les mesures d’urgence soient prises pour lutter contre les inégalités sociales et pour préserver les droits de chacun durant cette période, dont celui d’un travail, d’une alimentation, d’un logement de qualité et que la protection sociale des jeunes soit refondée afin de les faire rentrer dans le droit commun.  


«En cette période nous exigeons l’arrêt immédiat des activités non indispensables pour faire face à cette pandémie, les réquisitions des établissements médicaux privés et des entreprises  afin de produire dans l’urgence masques, respirateurs et tout le matériel nécessaire pour sauver des vies, la suspension immédiate du versement par les entreprises de dividendes, rachats d’actions et bonus aux PDG » commente encore le leader syndical bastiais.
Et le syndicat de ne pas s’arrêter si bon chemin, demandant un plan de développement de tous les services publics, une fiscalité bien plus juste et re-distributive, un impôt sur les grandes fortunes, une taxe sur les transactions financières et une véritable lutte contre l’évasion fiscale et un plan de relocalisation solidaire et écologique des activités de l’industrie, de l’agriculture et des services pour les rendre plus justes socialement…… 
 

«Le monde d’après doit enfin appliquer l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes » poursuit Ch. Casabianca. «Le monde d’après  ne doit pas non plus se solde par de nouvelles régressions des droits démocratiques. Le jour d’après ne doit plus être comme le jour d’avant : plus jamais d’hôpitaux débordés du fait de la fermeture de lits et du manque de soignants, plus jamais d’une recherche publique manquant de crédits, plus jamais des services publics exsangues, de fermetures d’agences postales, de trésoreries et autres, tant en milieu rural qu’urbain, plus jamais d’EHPAD délaissés, plus jamais de personnes sans revenu et en précarité alimentaire, plus jamais de fausses excuses quant au manque de budget public pour les financer. Il nous faut transformer le monde de demain en un monde vivable, de justice sociale, écologiste et féministe ».   
 



















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047