Corse Net Infos - Pure player corse

​Visite d'Edouard Philippe à Propriano et Ajaccio : bain de foule et ambiance cordiale


Rédigé par Vincent Marcelli le Jeudi 4 Juillet 2019 à 22:11

La visite d’Edouard Philippe en Corse s’est achevée, après Bastia et Ponte Leccia, ce mercredi, par Propriano et la Cité Impériale ce jeudi. Très cordial et chaleureux, le Premier Ministre a donné le ton dans une ambiance plutôt conviviale. Un fil rouge qui s’est maintenu durant toute la journée au port de Propriano le matin, puis dans la vieille ville d’Ajaccio et jusqu’à la citadelle. Selfies, photos, poignées de main, bises, une pointe d’humour avec les élus locaux, le chef du gouvernement aura incontestablement séduit habitants et touristes. Et, peut-être, par son approche, permis de renouer le contact entre Paris et la Corse, notamment avec l’actuelle majorité territoriale.




(Photo Michel Luccioni)
(Photo Michel Luccioni)
Quatre mois après la venue du Président de la République, le Premier Ministre Edouard Philippe a sans doute renoué le contact avec la Corse. Après Bastia, le tour de l’île s’est poursuivi ce jeudi par Propriano et Ajaccio. Ponctuel, le Premier Ministre a respecté le timing en arrivant à l’heure prévue dans la commune du Valincu (10.00). Il a pris un véritable bain de foule devant la mairie auprès d’une population constituée de locaux et de touristes. Après un entretien avec le maire, Paul-Marie Bartoli,  Edouard Philippe a longé le port, serrant, au passage, des mains, faisant des selfies, pour aller saluer les sauveteurs en mer et s’entretenir longuement avec eux.
Attendu en tout début d’après-midi à Ajaccio, le Chef du Gouvernement respecte, une fois encore, le timing. Dans la cité impériale, les rues qui bordent la Préfecture de Région, sont fermées au public. Mais les fortes chaleurs qui sévissent ne perturbent pas le trafic routier. Le Premier Ministre quitte la Préfecture et se dirige vers la mairie. Il discute avec des passantes, serre des mains. Un nouveau bain de foule avant une halte devant le chantier de la future place Campinchi. La foule, elle, s’est massée devant la Maison Carrée. Après un entretien avec Laurent Marcangeli, le Chef du Gouvernement prend la direction de la citadelle en passant par la rue Bonaparte où, sous une chaleur de plus en plus accablante (37°), il fait une nouvelle halte devant la maison natale de Napoléon. L’ambiance reste toujours très conviviale.
Au terme de la visite et de la cession officielle de la citadelle, une cohorte de véhicule attend devant la grille. Cette fois, plus de bain de foule. C’est en voiture que le Premier Ministre se rend à l’ultime et non des moindres, rendez-vous de sa visite : le site de Vignola, qui abrite, route des Sanguinaires, la plateforme de recherche en énergétique MYRTE. Seul, les officiels et la presse accréditée sont conviés. L’avenir énergétique de l’île est abordé. Le dernier bain de foule sera du côté de l’aéroport Napoléon Bonaparte avant le départ pour la Capitale. Le Premier Ministre aura, outre sa rencontre avec les élus et représentants de la vie économique et sociale, séduit l’assistance et permis de rétablir le contact avec la Corse, quatre mois après la visite du Président de la République qui n’avait pas donné, dans son ensemble, le résultat escompté.




Corse | Entretiens | Elections | Institutions















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude