Corse Net Infos - Pure player corse


​Réforme des retraites : mobilisation massive à Ajaccio


Vincent Marcelli le Jeudi 5 Décembre 2019 à 19:34

À l’appel de l’intersyndicale CGC, FO, FSU, CGT, UNSA et STC, près de deux mille personnes ont défilé dans les rues d’Ajaccio ce jeudi 5 décembre dans le cadre d’une journée nationale de protestation contre la réforme des retraites. De nombreux élus de tous bords étaient présents dans la cité impériale afin d’apporter leur soutien à cette démarche.




Photos Michel Luccioni
Photos Michel Luccioni
Tout a commencé dès cinq heures du matin avec le blocage du dépôt pétrolier de la Corse, route du Vazzio, à Ajaccio.  Une quinzaine de militants de la CGT sont déjà présents pour marquer le coup. Le ton est donné de manière pacifique. Un sentiment qui va prédominer durant toute la journée. Sans trafic routier. Exit les interminables bouchons en centre-ville ou dans la périphérie. Il faut souligner que le mouvement de grève sera particulièrement suivi notamment dans les secteurs importants des transports, du service public ou de l’Education Nationale où l’on note 80% de grévistes…
Vers quinze heures, le rassemblement se dessine aux abords de la place de la gare. Par centaines, retraités, adultes, ados, quelques enfants arrivent au point d’ancrage. Des élus sont déjà là. On aperçoit notamment Gilles Simeoni, président de l’Exécutif de Corse, des élus de la municipalité (Christophe Mondoloni, Stéphane Vannucci), de l’opposition (Etienne  Bastelica, Paul-Antoine Luciani). François Filoni, Guy Castellana, Jean-François Casalta et Vannina Buresi, leaders de la liste « Pà Aiacciu », Dominique Bucchini sont aussi au départ du rassemblement tout comme A Manca Naziunale, Jacques Casamarta ou des personnalités telles que Petru Poggioli ou Petru Leca. Bref, un soutien important issu de la plupart des courants politiques de l’île. Au son de « On lâche rien » du groupe « Les Saltimbanks », le cortège quitte la gare en direction de la Préfecture. Au total, près de 2000 personnes. « Au-delà du courant national, quatre revendications sont portées en intersyndicale, souligne Patrice Bossart, secrétaire général du CGT, l’extension et un nouvel index  de l’indemnité régionale de transport, la revalorisation de la prime de transport qui doit être attribuée à l’ensemble de la population qui vit en Corse, la reprise en main par l’Etat du prix du carburant et l’exigence d’une prime de vie chère pour palier le handicap lié au surcoût de la vie chère. C’est une journée très mobilisatrice. Il y a tellement de colère dans le pays, cela ne peut plus durer. »


Le port de commerce bloqué
Le cortège fera une halte devant les grilles de la Préfecture de Région avant de reprendre sa route en direction du port et de terminer à la nuit tombée place de la gare. Une mobilisation importante qui a suscité une grande satisfaction parmi les organisateurs mais aussi certains élus comme Paul-Antoine Luciani : « Une belle manifestation populaire unitaire avec une grande dimension humaine, on ne peut que s’en féliciter.  Il y a une grande détermination… »
Même son de cloche, un peu plus loin, pour François Filoni : « Le retraité est le premier bastion de consommation. Ajaccio n’est pas réputée pour être une ville mobilisatrice à ce niveau, c’est une grande réussite et on espère qu’elle ne sera pas sans lendemain… »
La grève pourrait se poursuivre. En attendant, si la manifestation s’est disloquée dans le calme vers 18.30,  près de cent cinquante militants ont bloqué le port de commerce d’Ajaccio en décidant d’y passer la nuit…
 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements













    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047