Corse Net Infos - Pure player corse

Vient de paraître : "Je vous entendrai toujours" d'Alain Giuseppelli


Rédigé par le Lundi 10 Décembre 2012 à 18:27 | Modifié le Lundi 10 Décembre 2012 - 22:35


Alain Giuseppelli est agrégé d’anglais. Il a deux passions, la Corse où sont ses racines, et l’équitation qu’il a pratiquée pendant de nombreuses années. Il est marié et père de quatre garçons. Il vit dans le Val-d’Oise. Face à la violence et à l’injustice, le récit bouleversant d’un amour qui s’élève par-delà le deuil…


Vient de paraître : "Je vous entendrai toujours"  d'Alain Giuseppelli
L’histoire 
Passionnément amoureux dès leur première rencontre, Jean et Matéa ne tardent pas à se marier. Au sein de leur écurie, ils mènent une vie comblée, faite d’harmonie et de compréhension mutuelles. Jusqu’à ce terrible drame du 15 août, qui arrache brutalement Matéa à son époux. Pour Jean, la douleur n’est d’aucun réconfort. Quelle place l’amour a-t-il face au deuil ? Quand justice doit être faite, le crime ne peut-il se laver autrement que par le sang ?
D’une justesse poignante, ce récit déploie, à travers les mailles d’un destin implacable et de la turpitude humaine, l’espoir sans concession d’un amour triomphant.  

Extrait
Le corps de Matéa fut repêché le lendemain, non loin de l’endroit où Marien et Nonce l’avaient jeté. Des ronces qui obstruaient la rivière l’avaient bloqué, l’empêchant de dériver. Jean s’était rendu à la morgue de l’hôpital où il devait l’identifier. Il s’acquitta de sa tâche avec une grande dignité, ne laissant rien paraître de sa détresse ni du tumulte des sentiments qui se bousculaient en lui. Il s’approcha du corps de sa femme, déposa un baiser sur ses lèvres, remarqua son visage tuméfié en dépit des efforts cosmétiques entrepris pour effacer les marques de coups. Il se demanda comment Matéa, sa femme, qui avait été choyée, adorée, qui avait donné et reçu tant d’amour, avait pu être brutalisée de la sorte et se dit que seul un monstre pouvait supplicier et tuer un être humain au prétexte qu’il n’était rien pour lui.




Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine