Corse Net Infos - Pure player corse

Vaillant mais désavantagé par l'arbitrage, l'ACA perd des points contre Lille (2-3)


le Dimanche 2 Mars 2014 à 19:07 | Modifié le Dimanche 2 Mars 2014 - 20:58


Après une ouverture du score éclair de Gadji Tallo dès la 40e seconde, l'ACA a mené un match de bonne facture face à un prétendant à la Ligue des Champions. Mais arbitré par un M. Thual mal inspiré, le club ajaccien a encaissé deux buts de Kalou sur des pénaltys fort peu évidents. Les Lillois ont pourtant fini à dix à la suite d'une expulsion mais ont su tenir leur petite avance au score, pour s'imposer sans mérite, chez la lanterne rouge. Frustration, quand tu nous tiens...


Malgré un super doublé de Tallo, l'ACA n'a rien pu face aux Lillois, "qui jouaient à 12", selon Bracconi (Ritrattu G. Pierlovisi)
Malgré un super doublé de Tallo, l'ACA n'a rien pu face aux Lillois, "qui jouaient à 12", selon Bracconi (Ritrattu G. Pierlovisi)
Stadiu F. Coty, Dumenica u 2 di Marzu di u 2014
AC Aiacciu 2-3 Lille OSC (2-2)
Scopi : Tallo (1a, 42a) pà l’ACA ; S. Kalou (26a p., 38a, 74a p.) pà u LOSC
Avvertimenti : Cavalli, Tallo, Hengbart à l’ACA ; Origi à u lOSC
Sclusioni : Soumaoro à u LOSC (82a) / Christian Bracconi (Add.) à l’ACA
Arbitru : Sgiò Thual
Tempu : Beddu ; Tarrenu : Assai bonu
Spettatori : Circa 6300
ACA : Ochoa – Mostefa, Hengbart, Perozo (88a), Dielna, Diarra – Faty, Lasne (Oliech 70a), André – Cavalli (Goncalvès 46a) – Tallo
Bancu : Sissoko, Camara, Oliech, Orengo, Nadeau, Ait Yahia, Goncalvès
Add : Ch. Bracconi 
LOSC : Enyama – Soumaoro, Kjaer, Basa, Sidibé – Mavuba (Delaplace 31a), Balmont (Rozenhal 53), Gueye – Roux, Kalou, Origi (Koné 83a)
Bancu : Jairo Ruiz, Mendes, Delaplace, Meïté, Elana, Koné, Rozenhal
Add : René Girard

U Scontru

Début de match idéal, comme face au PSG, de l’ACA qui ouvre la marque grâce à une reprise de volée splendide signée Tallo, réaliste d’entrée cette fois (1-0), après quarante secondes de jeu. Timizzolu agréablement surpris, va pourtant vite déchanter. Hengbart manque pourtant d’un rien le break au quart d’heure de jeu, sur un coup-franc de Cavalli. Et si les Lillois souffrent, ils vont respirer grâce à M. Thual, qui ne voit pas la poussette de Sidibé, mais aperçoit la main de Cavalli, et donne pénalty, que transforme Salomon Kalou. Dès lors, Lille sort de sa torpeur, et à la 38e minute, Delaplace trouve Kalou d’un beau centre, lequel s’offre un doublé plat du pied : 2-1. Touché dans son orgueil, l’Ours sort les griffes, et sur un long ballon de Lasne, André dévie d’un rien de la tête pour Tallo, qui lobe magnifiquement Enyama pour égaliser : deux buts partout à la pause, l’ACA est à la hauteur de l’événement, Tallo compris.
 
Seconde période, le sort s’acharne avec la sortie prématurée de Cavalli sur blessure. Le ton se durcit sur le terrain, et l’ACA continue de subir. Ochoa parade de manière impeccable sur un tir de Roux (56a). Le rythme baisse et Lille en profite. Sur un coup-franc de Balmont, le ballon retombe sur le bras de Mostefa, aux prises avec un attaquant du LOSC. M. Thual siffle pour cette main involontaire et Kalou de s’offrir le hat-trick : 3-2, on est furieux sur le banc Ajaccien.  Bracconi est même exclu par M. Thual pour des mots pensés trop hauts. L’ACA ne parvient plus à refaire surface malgré la rentrée d’Oliech. Le Kenyan sera même victime d’un tacle très appuyé de Soumaoro, qui se fait expulser après une bonne scuzzulata de Faty, et une réaction épidermique dans la tribune Poli. Malgré une dernière action chaude de Tallo, contré par…une main de Rozenhal, l’ACA s’incline, mais peut être fier de son match, face au troisième de L1.

U Bilanciu

L’ACA s’est rattrapé, sans nul doute, de sa contre-performance héraultaise. Toujours à cinq en défense, avec un système bien huilé, les Oursons ont montré leurs meilleurs atouts, face à des Dogues bien aidés par un arbitrage totalement partial, si l’on en juge par l’image. Junior Tallo s’est lui enfin libéré, de quoi augurer de belles choses pour la suite, si l’Ivoirien est conservé en L2. En défense, encore des errements, mais dans la construction, l’ACA a retrouvé de l’entrain, et c’est là la victoire de Bracconi.



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse