Corse Net Infos - Pure player corse

Vacancière immolée de Calvi : la famille de la victime remet en cause la thèse du suicide


La rédaction le Samedi 20 Février 2021 à 09:36

"Une vacancière s'immole par le feu à Calvi" titrions sous le 6 Novembre 2020. Aujourd'hui la famille de la victime conteste formellement "le caractère volontaire de cet acte et partant la thèse du suicide" nous indique t-elle. Dans un courrier qu'elle a fait parvenir à la direction de Corse Net Infos, la famille d'Astride Dzokanga déplore par ailleurs le fait que le Parquet de Bastia n'ait pas encore donné suite à sa plainte, déposée le 16 décembre dernier, avec constitution de partie civile pour "homicide volontaire".



Le courrier de la famille d'Astride Dzokanga

"En réaction à l'article publié sur Corse Net Infos et dont le titre relaye la thèse du suicide, nous avons l'honneur, en mémoire de notre défunte fille et sœur Astride Dzokanga, qui ne peut plus exercer de droit dans les délais, de demander la publication de la présente réponse :


La famille d'Astride Dozokanga, dont le corps a été retrouvé brûlé le 5/11/2020 sur le parking du"Calvi Hôtel', conteste formellement le caractère volontaire de cet acte et partant de la thèse de son suicide.

C'est par ses propres recherches pour retrouver Astride Dzokanga, qui ne donnait plus de nouvelles, que la famille, conseillée de le faire, a contacté téléphoniquement la brigade de gendarmerie de Calvi les 17 et 18/11/2020. Ce même 18/11/2020 la famille découvre les articles relatant ce fait-divers tragique.

Ce n'est que le 19/11/2020, et par téléphone, que la brigade de gendarmerie de Calvi informera la famille de la mort dramatique de leur fille et sœur. Sans jamais, depuis le drame, avoir fait de démarches pour contacter la famille, connaître la personnalité de la victime, son entourage amical et les raisons de sa présence en Corse, le gendarme en charge de l'enquête, lui a annoncé qu'il concluait au "suicide d'une personne isolée" et l'a invitée à venir chercher la dépouille Astride Dzokanga ainsi que ses effets personnels.

Le 16/12/2020 la famille a porté plainte, avec constitution de partie civile devant le procureur de Bastia pour homicide volontaire Astride Dzokanga.

A ce jour, 17/02/2021,  le procureur de la République n'a pas accusé réception de cette plainte. Le gendarme non plus n'a pas déposé son rapport d'enquête sur ce "suicide par immolation" affirmé avec tellement d'autorité. Cette attitude nous fait craindre une volonté d'étouffer l'affaire".


La lettre est signée de Clémentine  Mompalanga, mère de feue Astride Dzokanga
Vacancière immolée de Calvi : la famille de la victime remet en cause la thèse du suicide























Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047