Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


VIDEO - Haute-Corse : un ethylostest anti-démarrage comme alternative à la suspension du permis


Livia Santana le Jeudi 25 Mars 2021 à 20:09

Lors d'une opération de contrôles routiers ce jeudi 25 mars à Vescovato, le directeur du cabinet du préfet de Haute-Corse a présenté le nouveau dispositif d'éthylotest anti-démarrage. A partir de la semaine prochaine les personnes contrôlées avec un taux d’alcool positif auront la possibilité d’installer un éthylotest anti-démarrage dans leur véhicule comme alternative à la suspension administrative de leur permis. Cette mesure s’inscrit dans l’attente de la présentation devant l’autorité judiciaire.



Mejdi Jamel, directeur de cabinet du Préfet de la Haute-Corse et Mickaël Bonsens, chef d'escadron de sécurité routière de la gendarmerie de Haute-Corse.
Mejdi Jamel, directeur de cabinet du Préfet de la Haute-Corse et Mickaël Bonsens, chef d'escadron de sécurité routière de la gendarmerie de Haute-Corse.
Ce jeudi 25 mars en début d'après-midi, Mejdi Jamel, directeur de cabinet du Préfet de la Haute-Corse et Mickaël Bonsens, chef d'escadron de sécurité routière de la gendarmerie de Haute-Corse et officier adjoint sécurité des mobilités, ont présenté à Vescovato un nouveau dispositif comme alternative à la une suspension de permis. 

A partir du lundi 29 mars, il sera désormais proposé aux personnes arrêtées avec un taux d'alcoolémie inférieure à 0,80 mg par litre d'air expiré, d'installerun dispositif d'éthylotest anti-démarrage (EAD) comme sanction. Le contrevenant pourra faire le choix d'installer à sa charge, l'EAD sur son véhicule pour pouvoir conduire pendant toute la durée de la suspension.

"Cela offre une possibilité à ceux qui se sont vu suspendre le permis mais qui en ont malgré tout besoin pour conserver le travail, d'avoir une possibilité de circuler réglementairement avec des contraintes tout de même importantes.", explique le chef d'escadron Mickaël Bonsens. 

"Ce dispositif vise les personnes qui souffrent de dépendance à l'alcool, qui ont eu une suspension de permis mais qui bien souvent conduisent quand même. Cela permettra qu'ils circulent mais en toute sécurité et en protégeant les autres. ",  poursuit Mejdi Jamel. 

Toutefois sa suspension de permis sera effective sur tout autre véhicule non-équipé. 


Comment cela fonctionne ? 

L'EAD est déjà bien connu car il est installé au démarrage de certains bus. Le principe sera le même pour les contrevenants. Pour démarrer le véhicule, il faudra souffler dans l'éthylotest et que le taux d'alcoolémie soit négatif. Durant la conduite, l'équipement demandera aléatoirement de souffler à nouveau dans les 5 à 30 minutes après le démarrage. 

Quel coût pour le contrevenant ? 

En plus de l'amande liée à l'infraction, de la fourrière si le véhicule est immobilisé, choisir l'EAD a un coût d'environ 1500€. Il est aussi possible de le louer pour 100€ par mois en ajoutant le prix du montage et du démontage. Pour le moment, un seul garage est agréé pour placer ce dispositif en Haute-Corse. Il s'agit d'un garagiste à Prunelli di Fium'orbu, "Chrono du Fium'orbu".

Les explications en vidéo



















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047